4.09 sur 5 0 Centre Européen de Formation Centre Européen de Formation Centre Européen de Formation Avis-vérifiés.com Sur 419 avis
Les champs avec un * sont obligatoires.
RECEVEZ
GRATUITEMENT
NOTRE DOCUMENTATION
Pour nous contacter: 01 83 777 000

5 choses à ne pas oublier pour le premier jour en crêche

Pour les jeunes enfants comme pour les parents, le premier jour à la crèche constitue une étape importante qui déroute souvent. Voici quelques conseils essentiels à leur donner pour que cette journée particulière se passe au mieux.

premier jour en cèche

Préparer l’enfant à la séparation

Quelques semaines avant l’entrée en crèche, les parents doivent préparer mentalement l’enfant à la séparation, en l’intéressant notamment aux jeux qu’il découvrira et aux nouveaux enfants qu’il rencontrera. Pour les bébés, il faut les habituer à l’absence des parents. Il ne faut donc pas accourir aux moindres pleurs et laisser l’enfant jouer sans la participation des parents. Lors des rencontres successives avec les professionnels de la petite enfance, les parents peuvent demander conseil.

Faire connaissance avec le personnel de la crèche

Pour les parents, il est indispensable d’établir une relation de confiance avec le personnel de la crèche, et notamment avec celles qui vont s’occuper directement de leur enfant. Des discussions préalables sont essentielles, et le personnel, au moins titulaire d’un CAP Petite enfance, peuvent aider les parents à nouer des relations privilégiées.

 

Arriver plus tôt et ne pas partir brusquement

Pour éviter un réel traumatisme à l’enfant, mais également aux parents, il est essentiel d’arriver tôt à la crèche, avant que tous les autres enfants n’y arrivent. On peut ainsi prendre le temps d’habituer l’enfant à la présence progressive des enfants et des parents. Chaque arrivée servira au parent et au personnel de discuter avec l’enfant. En quittant la crèche, la mère ou le père devra prendre le temps d’expliquer qu’il reviendra bientôt. Un départ en catimini présente un gros risque de traumatisme psychologique pour l’enfant, qui se sentira alors abandonné. Au moment du départ, aucun signe d’atermoiement ne doit être montré pour éviter à l’enfant de croire qu’on reste à proximité.

Laisser un vêtement ou un accessoire qui vous appartient

Pour que la séparation soit moins éprouvante, on conseille souvent à la mère ou au père de laisser un vêtement ou un accessoire qui servira de doudou. Cette présence par procuration est utile, car la séparation est moins sensible pour l’enfant.

Ne soyez pas en retard

Lors de la première journée comme pour les autres jours, il ne faut pas être en retard en venant chercher. Il est donc essentiel que les parents organisent leur journée comme du papier à musique. Un retard est par ailleurs contraignant pour le personnel qui doit partager la journée suivante.

Commentaires

commentaires

Catégories
[contact-form-7 id="692" title="Formulaire de contact 1_copy"]
Les champs avec un * sont obligatoires.
RECEVEZ
GRATUITEMENT
NOTRE DOCUMENTATION
Pour nous contacter: 01 83 777 000

Communauté

PICTO YOUTUBE CENTRE EUROPEEN DE FORMATION
PICTO GOOGLE+ CENTRE EUROPEEN DE FORMATION