4.11 sur 5 0 Centre Européen de Formation Centre Européen de Formation Centre Européen de Formation Avis-vérifiés.com Sur 419 avis
Les champs avec un * sont obligatoires.
RECEVEZ
GRATUITEMENT
NOTRE DOCUMENTATION
Pour nous contacter: 01 83 777 000

Une scientifique veut accoucher sur Mars

Outre-Manche, une jeune femme étudiant l’astrophysique souhaiterait donner naissance sur la planète rouge. Elle fait partie des 100 candidats potentiels au projet de colonisation de Mars.

Maggie Lieu veut accoucher sur Mars

Une Britannique de 24 ans aimerait faire un bébé sur Mars, écrit récemment le journal Coventry Telegraph. Doctorante en astrophysique à l’Université de Birmingham, Maggie Lieu deviendrait la première Terrienne à donner naissance à un Martien ! Elle souhaiterait étudier l’accouchement dans un environnement à faible gravité (3 fois moins que sur Terre).

Pour mener à bien ses projets, la jeune femme a postulé au programme international Mars One. Sélectionnée parmi 200 000  candidats, elle se retrouve à présent dans une short-list de 100 personnes. Mars One prévoit de former 40 personnes sur 10 ans. Un petit groupe de privilégiés va acquérir des compétences dans la médecine, l’agriculture, l’électronique … avant de partir pour un aller simple sur la planète rouge en 2024. Après 7 mois de voyage, l’idée sera de fonder une colonie et de la développer.

Le financement de Mars One (6 milliards d’euros) pourrait s’effectuer par des fonds privés et grâce aux revenus de la téléréalité médiatisant cette aventure.

 

Des dangers importants à la hauteur du challenge

Si la vie de mère n’est pas de tout repos sur Terre, on vous laisse imaginer la situation sur Mars. Une maman et sa petite famille doivent faire face à des températures très basses (-63 degrés en moyenne), des risques d’asphyxie, des niveaux mortels de radiation… La déshydratation et le manque de nourriture sont également des dangers à ne pas négliger.

Bref, les conditions de vie ne semblent pas idéales là-bas et avoir un CAP petite enfance n’y changerait rien. D’après le prestigieux Massachusetts Institute of Technology, les postulants qui poseraient le pied sur Mars n’auraient que 68 jours à vivre avant de succomber.

 

Crédit photo © Karen Robinson

Commentaires

commentaires

Catégories
[contact-form-7 id="692" title="Formulaire de contact 1_copy"]
Les champs avec un * sont obligatoires.
RECEVEZ
GRATUITEMENT
NOTRE DOCUMENTATION
Pour nous contacter: 01 83 777 000

Communauté

PICTO YOUTUBE CENTRE EUROPEEN DE FORMATION
PICTO GOOGLE+ CENTRE EUROPEEN DE FORMATION