4.02 sur 5 0 Centre Européen de Formation Centre Européen de Formation Centre Européen de Formation Avis-vérifiés.com Sur 419 avis
Les champs avec un * sont obligatoires.
RECEVEZ
GRATUITEMENT
NOTRE DOCUMENTATION
Pour nous contacter: 03 66 06 02 01

Esthétique cosmétique : attention aux vernis toxiques

Certains vernis peuvent s’avérer polluant pour le corps humain. Composants chimiques interdits ou bien seuils critiques dépassés, les candidats au cap esthétique doivent se tenir informés.

vernis toxiques

En effet, on peut trouver dans certains vernis à ongles des phtalates, produits chimiques néfastes à la reproduction mais aussi du formaldéhyde, lui, cancérigène.

Depuis quelques mois les vernis à ongles sont sur le devant de la scène avec la croissance du marché du stylisme ongulaire, et les marques ne cessent d’innover : couleurs infinies, séchages chrono, tenue extrême…Seulement tous ces vernis ne sont pas inoffensifs, certains contiennent trop de composants nuisibles bien que les phtalates les plus dangereux soient interdits depuis 2001.

Une interdiction qui s’applique également aux concentrations de formaldéhyde supérieures à 5%.


Des limitations non suivies

Une enquête réalisée fin 2009 a montré que 10% des vernis vendus sur le marché français sont hors la loi. Les points de vente critiques étant principalement les marchés, braderies, solderies et petites boutiques. 

Des risques non négligeables

Ces substances stérilisantes et cancérigènes peuvent traverser la surface de l’ongle et porter atteinte au fonctionnement des cellules de l’organisme. De plus, leur volatilité met en danger ceux qui les respirent.

Aux États-Unis la chasse aux polluants nocifs est déjà en marche, et les marques bio se développent de plus en plus. Mais la France est encore trop attachée à ses recettes traditionnelles, même si les grandes marques assurent respecter les seuils légaux.


Comment se protéger ?

Il vous est conseillé de surveiller les étiquettes, les 4 substances les plus critiquées dans les vernis sont : les phtalates, le formaldéhyde, le toluène qui agit sur le système nerveux ainsi que le camphre synthétique. L’autre alternative étant les vernis écologiques d’origine naturelle. Une protection qui se chiffre en dizaines d’euros pour un vernis à 0 risque !

Commentaires

commentaires

Catégories
Les champs avec un * sont obligatoires.
RECEVEZ
GRATUITEMENT
NOTRE DOCUMENTATION
Pour nous contacter: 03 66 06 02 01

Communauté

PICTO YOUTUBE CENTRE EUROPEEN DE FORMATION
PICTO GOOGLE+ CENTRE EUROPEEN DE FORMATION