4.11 sur 5 0 Centre Européen de Formation Centre Européen de Formation Centre Européen de Formation Avis-vérifiés.com Sur 419 avis
Les champs avec un * sont obligatoires.
RECEVEZ
GRATUITEMENT
NOTRE DOCUMENTATION
Pour nous contacter: 01 83 777 000

Comment expliquer le baby blues ?

Attendue pendant 9 mois, la naissance d’un enfant procure bonheur et joie. Mais l’arrivée de bébé peut aussi provoquer une période de tristesse, de crainte et d’anxiété chez la femme : le baby blues. Ce passage à vide dure rarement longtemps.

bébé emmitouflé dans un manteau de fourrure hivernal
Selon les statistiques, 5 à 8 femmes sur 10 subissent le contrecoup émotionnel et physique de l’accouchement. Quelques jours après l’arrivée du nouveau-né, la mère a tendance à déprimer, devient irritable et doute de ses capacités à prendre soin de sa progéniture. Il s’agit du baby blues.

 

Quelle est la cause du syndrome ?

Le baby blues possède un lien étroit avec les hormones secrétées dans les premiers jours qui suivent la naissance. Le corps de la femme doit s’adapter, essentiellement afin de produire du lait maternel et allaiter. Le chamboulement est à la fois physique et émotionnel. La femme peut se sentir angoissée et épuisée par ses nouvelles responsabilités. Il faut dire que les cures de sommeil se font de plus en plus rares…

 

Pendant combien de temps ?

Le baby blues ne dure généralement que 2 à 5 jours. Il devrait passer tout seul, sans traitement médical. Ce n’est pas une maladie. Le repos et le soutien affectif restent essentiels dans l’étape de guérison. Si la maman se sent toujours déprimée deux ou trois semaines après l’accouchement, c’est peut-être une dépression post-partum. Dans cette situation, il faut impérativement en parler avec une sage-femme, un médecin voire un professionnel de la petite enfance.

 

Comment aider ?

Vous êtes l’ami ou le membre de la famille d’une jeune mère qui souffre de baby blues ? Rassurez-la et redonnez-lui confiance en elle. Voici plusieurs pistes :
– Aidez à l’organisation et au tri
– Faites la cuisine ou ramenez des plats préparés
– Ne lui reprochez pas de pleurer et soutenez-la
– Dites-lui que c’est une phase tout à fait normale
– Félicitez et encouragez en toutes circonstances
– Soyez à l’écoute

Commentaires

commentaires

Catégories
[contact-form-7 id="692" title="Formulaire de contact 1_copy"]
Les champs avec un * sont obligatoires.
RECEVEZ
GRATUITEMENT
NOTRE DOCUMENTATION
Pour nous contacter: 01 83 777 000

Communauté

PICTO YOUTUBE CENTRE EUROPEEN DE FORMATION
PICTO GOOGLE+ CENTRE EUROPEEN DE FORMATION