4.11 sur 5 0 Centre Européen de Formation Centre Européen de Formation Centre Européen de Formation Avis-vérifiés.com Sur 419 avis
Les champs avec un * sont obligatoires.
RECEVEZ
GRATUITEMENT
NOTRE DOCUMENTATION
Pour nous contacter: 01 83 777 000

Manger des arachides très jeune permet d’éviter l’allergie

Les enfants qui consomment des cacahuètes durant les premiers mois de leur vie auraient moins de risques de ne pas les tolérer par la suite. C’est ce que constatent des chercheurs britanniques à travers une étude parue il y a peu dans le New England Journal of Medicine.

Bébé qui mange un pot de cacahuètes

81% de risques en moins !

En Israël, les nourrissons mangent traditionnellement de l’arachide assez tôt après leur venue au monde. Du coup, très peu de tout-petits souffrent d’intolérance aux cacahuètes… comparé aux bébés anglais d’origine israélienne qui eux ne consomment pas ce type d’aliment. Les scientifiques britanniques du King’s College estiment que les 4-11 mois friands de cacahuètes ont 81% de risques en moins de développer une allergie que ceux soumis à un régime sans arachide (et ce jusqu’à l’âge de 5 ans).

Il faut savoir que lorsque l’on ne supporte pas les cacahuètes, l’organisme peut provoquer un eczéma persistant ou une intolérance aux œufs.

 

Vers une prévention d’un genre nouveau

C’est la première fois que des chercheurs prouvent que la consommation d’un aliment dès la petite enfance permet de prévenir les allergies futures à cette même denrée, affirment récemment les chercheurs de l’étude. Les résultats vont même à l’encontre de toutes les recommandations sanitaires faites jusqu’à maintenant !

 

La prudence est pourtant de mise

En France, quelques établissements hospitaliers pratiquent déjà la désensibilisation progressive sur des enfants ne supportant pas l’arachide. Certains patients doivent consommer des cacahuètes à intervalles réguliers pendant longtemps pour finalement en guérir. Dans tous les cas, les personnes qui souhaitent démarrer un traitement doivent être absolument encadrées par des professionnels de la santé.

Les nouvelles sont toutefois encourageantes car l’allergie à l’arachide a bel et bien explosé depuis 20 ans. Cette réaction excessive et parfois mortelle touche 1 à 3% de la population en Europe. Il n’existe aucun remède.

Commentaires

commentaires

Catégories
[contact-form-7 id="692" title="Formulaire de contact 1_copy"]
Les champs avec un * sont obligatoires.
RECEVEZ
GRATUITEMENT
NOTRE DOCUMENTATION
Pour nous contacter: 01 83 777 000

Communauté

PICTO YOUTUBE CENTRE EUROPEEN DE FORMATION
PICTO GOOGLE+ CENTRE EUROPEEN DE FORMATION