4.06 sur 5 0 Centre Européen de Formation Centre Européen de Formation Centre Européen de Formation Avis-vérifiés.com Sur 419 avis
Les champs avec un * sont obligatoires.
RECEVEZ
GRATUITEMENT
NOTRE DOCUMENTATION
Pour nous contacter: 03 66 06 02 01

Comment devenir prothésiste ongulaire ?

Passionné d’esthétisme et de stylisme, le prothésiste ongulaire est l’expert de la beauté des ongles ! Sa mission est de sublimer les ongles des mains et des pieds de ses clientes, en les décorant avec du vernis, des motifs, des bijoux… On vous dit comment devenir prothésiste ongulaire !

prothesiste_ingulaireQuelle formation pour devenir prothésiste ongulaire ?

La réglementation encadrant la profession de prothésiste ongulaire s’est régulièrement vu modifié dès l’officialisation de ce métier. Depuis le 10 janvier 2016, la profession de prothésiste ongulaire n’exige pas de détenir une qualification d’esthétique. Cependant, les personnes qui souhaitent réaliser des manucures comprenant le limage, la repousse des cuticules doivent obligatoirement obtenir un CAP esthétique. De même, si vous souhaitez évoluer durant votre carrière, il est recommandé d’obtenir au moins un CAP esthétique.

Quelles qualités sont nécessaires pour devenir prothésiste ongulaire ?

Comme pour tout métier, il est nécessaire de posséder certaines qualités pour devenir prothésiste ongulaire :

  • Adroit de ses mains : il s’agit d’un travail très délicat nécessitant précision, patience et habilité.
  • Être créatif : le prothésiste ongulaire doit être capable de créer et d’innover de manière artistique.
  • Sens du contact : lorsqu’il est à son propre compte, le prothésiste ongulaire est aussi un commercial qui doit vendre ses produits et ses services.
  • Rigueur et professionnalisme : l’activité nécessite de se plier à de nombreuses règles d’hygiène..
  • Excellente apparence : cela confortera les clients sur votre goût et votre sens de l’esthétisme.

Quels débouchés après une formation prothésiste ongulaire ?

La formation pour devenir prothésiste ongulaire offre un véritable éventail de débouchés, à ceux qui choisissent cette voie.  Il est possible d’exercer le métier de prothésiste ongulaire comme salarié dans les salons de coiffure, les instituts de beauté ou les centres de soins.
Le prothésiste ongulaire peut également travailler à son compte, ce qui lui offre deux avantages non négligeables : choisir son statut et définir son lieu d’exercice.

 

Commentaires

commentaires

Catégories
Les champs avec un * sont obligatoires.
RECEVEZ
GRATUITEMENT
NOTRE DOCUMENTATION
Pour nous contacter: 03 66 06 02 01

Communauté

PICTO YOUTUBE CENTRE EUROPEEN DE FORMATION
PICTO GOOGLE+ CENTRE EUROPEEN DE FORMATION