4.11 sur 5 0 Centre Européen de Formation Centre Européen de Formation Centre Européen de Formation Avis-vérifiés.com Sur 419 avis
Les champs avec un * sont obligatoires.
RECEVEZ
GRATUITEMENT
NOTRE DOCUMENTATION
Pour nous contacter: 01 83 777 000

3 maladies infantiles contractées dès la rentrée

Chez les petits de 3 à 6 ans, les maladies infantiles les plus fréquentes sont la varicelle, la rougeole et les oreillons. Chaque trouble peut être évité. Trop tard ? Pas grave, découvrez dans cet article comment agir !

Enfant malade dans son lit1) La varicelle

La varicelle se transmet généralement à cause d’une toux ou d’un éternuement mal placé, que ce soit à la crèche, à l’école ou dans tout autre environnement petite enfance. Le bambin voit son corps peinturluré de boutons roses, qui se transforment ensuite en vésicules (sortes de petites cloques). Cette maladie très contagieuse provoque d’importantes démangeaisons. Elle peut entraîner des infections et même créer des cicatrices.

Si le mal est déjà fait, vous devez empêcher l’enfant de se gratter et désinfecter sa peau tous les jours. Vous pouvez lui faire ingurgiter un antihistaminique pour le soulager, tout en appliquant un badigeon blanc sur les démangeaisons.

 

2) La rougeole

La fièvre, le nez qui coule et la toux sèche sont les premiers symptômes de la rougeole. Des boutons blancs viennent par la suite sur le visage, tandis que le reste du corps se couvre de boutons rouge. A priori, la rougeole est bénigne. Attention cependant aux complications graves : otite, encéphalite…

Un vaccin combiné peut être octroyé à partir de 15 mois pour un bébé. Un rappel doit également être fait entre 4 et 7 ans.

 

3) Les oreillons

Les oreillons se propagent par la salive. Ils se manifestent par de la fièvre ainsi que des maux de tête et de gorge. Le tout-petit peine à mâcher et à ingurgiter. Le tour de ses oreilles et son cou gonflent.

Plus l’enfant grandit, plus la gravité de la maladie augmente. Dans ce cas, il vaut mieux lui proposer de la nourriture liquide et utiliser des compresses chaudes pour calmer les inflammations.

 

Et les poux dans tout ça ?

Commentaires

commentaires

Catégories
[contact-form-7 id="692" title="Formulaire de contact 1_copy"]
Les champs avec un * sont obligatoires.
RECEVEZ
GRATUITEMENT
NOTRE DOCUMENTATION
Pour nous contacter: 01 83 777 000

Communauté

PICTO YOUTUBE CENTRE EUROPEEN DE FORMATION
PICTO GOOGLE+ CENTRE EUROPEEN DE FORMATION