4.05 sur 5 0 Centre Européen de Formation Centre Européen de Formation Centre Européen de Formation Avis-vérifiés.com Sur 419 avis
Les champs avec un * sont obligatoires.
RECEVEZ
GRATUITEMENT
NOTRE DOCUMENTATION
Pour nous contacter: 03 66 06 02 01

Geisha, le sens de l’esthétique à la japonaise

Chaque pays, chaque culture a sa manière de s’exprimer à travers l’esthétique et le maquillage plus spécifiquement. Tantôt signe superficiel en Occident, tantôt synonyme de rituel en Afrique ou en Asie,  les messages sont aussi nombreux que variés. Zoom sur l’art du maquillage pratiqué par les mythiques Geisha.

Geisha japon esthétique

La Geisha est japonaise et ancestralement originaire de l’ancienne capitale du pays, Kyoto. Elles sont avant tout des artistes qui manient de nombreuses disciplines. Estampe, musique, art de la conversation, danse, esthétique, elles sont reconnues  pour leur raffinement à travers tout l’archipel. Recrutées dès le plus jeune âge, elles s’initient aux différents arts avant de se spécialiser.  Leur activité principale réside dans le divertissement de la gente masculine notamment lors de banquets. Leurs prestations représentent un coût non négligeable, réservées à un public averti et aisé.

La vie d’une Geisha est extrêmement ritualisée. Jusque dans son habillement quotidien, sa coiffure ou son maquillage, les règles sont strictes et nombreuses. Elle porte quotidiennement le Kimono, richement décoré, il est constitué de plusieurs couches et entièrement fabriqué à la main. Quant au maquillage, il est signe d’appartenance à un certain rang social. Il évolue avec l’âge et l’expérience de la Geisha. Une novice se voit par exemple extrêmement maquillée pour signifier sa jeunesse. La peau est quant à elle très blanche, les yeux noirs de jais et la bouche rouge sang. Les différentes intensités de couleurs et textures utilisées symbolisent une expression, un trait d’humeur précis.

La coiffure est aussi un ornement à part entière de la figure de la Geisha. Autrefois composée de cheveux naturels,  la coiffure est désormais organisée autour d’une perruque surmontée de chignons complexes sur plusieurs étages. La structure capillaire est retenue par de nombreux peignes et épingles fortement serrés. Monter une telle coiffe nécessite parfois plusieurs heures.  Tous ces éléments contribuent encore à la légende de la Geisha. On en dénombre aujourd’hui plus de 17 000 au 19ème siècle, elles ne sont que deux petites centaines essentiellement présentes dans le quartier « Gion » à Kyoto. Vous savez ce qu’il vous reste à faire lorsque vous irez visiter le Pays du soleil levant..

Commentaires

commentaires

Catégories
Les champs avec un * sont obligatoires.
RECEVEZ
GRATUITEMENT
NOTRE DOCUMENTATION
Pour nous contacter: 03 66 06 02 01

Communauté

PICTO YOUTUBE CENTRE EUROPEEN DE FORMATION
PICTO GOOGLE+ CENTRE EUROPEEN DE FORMATION