Auxiliaire vétérinaire

doc-dresseur
avis centre européen de formation

CHIFFRES CLES


65 millions
d’animaux de compagnie existent en France.
On dénombre 9 000 cabinets et cliniques vétérinaires.

Extrait de cours santé animale

Le métier d’auxiliaire vétérinaire

La mission principale de l’auxiliaire vétérinaire ? Seconder le vétérinaire pour les soins aux animaux, avec beaucoup de tendresse bien sûr.

Devenir auxiliaire animalier : vivre de sa passion au quotidien

métier auxiliaire vétérinaireIl est le bras droit du vétérinaire. Le vétérinaire compte sur la réactivité de l’auxiliaire vétérinaire et ses savoir-faire pour l’assister de la meilleure des manières.

Ses activités sont très variées :

  • Accueillir les maîtres,
  • Laver, tondre et/ou nourrir les animaux,
  • Assister le vétérinaire lors des opérations et actes médicaux,
  • Effectuer certains soins simples : prélèvement de sang, pansement, tatouage, etc.,
  • Veiller à l’hygiène des locaux, du bloc opératoire et du matériel.

Les propriétaires des animaux méritent toute l’attention de l’auxiliaire vétérinaire. Il les reçoit et les rassure sur l’état de santé de leur animal. Il octroie également des conseils sur :

  • Les gestes à effectuer pour les soins à domicile : administrer un traitement, refaire un pansement, etc.,
  • Les meilleurs produits à acheter : shampoings, os à ronger, etc.,
  • Les bonnes adresses de salons de toilettage…

L’assistant vétérinaire s’occupe aussi de la gestion et du secrétariat du cabinet. Parmi ses tâches administratives principales, il doit gérer les rendez-vous et les approvisionnements (stocks) tout en assurant le suivi administratif des dossiers (création, mise à jour, clôture, archivage).

Avec la formation auxiliaire vétérinaire, vous vivez au quotidien de votre passion pour les animaux.

Les qualités et les compétences requises d’un auxiliaire vétérinaire

Son atout majeur pour réussir est son sens du relationnel. Soucieux d’aider les animaux et leurs maîtres, il sait trouver les mots justes et les gestes qui apaisent. Avec douceur et persévérance, il offre un mieux-être à chaque animal.

Les compétences de l’auxiliaire vétérinaire :

  • Avoir de bonnes connaissances théoriques : vous devez connaitre parfaitement l’anatomie, la biologie, la psychologie de chaque animal pour exercer votre métier
  • Avoir une bonne résistance physique : vous serez parfois obligé de manipuler des animaux plutôt lourds et de rester de long moment debout
  • Une bonne organisation : pour mener à bien les tâches administratives de la clinique ou du cabinet

Secteur

Le domaine de la santé animalière est de plus en plus important, on compte aujourd’hui plus de 60 millions d’animaux de compagnie en France et 9 000 cliniques et cabinets.

Débouchés et employeurs

L’auxiliaire vétérinaire peut être embauché aussi bien dans une clinique privée que dans un cabinet vétérinaire en milieu urbain ou rural.
En fonction de l’endroit où il travaille, ses horaires peuvent varier,  tout comme les animaux à prendre en charge. En milieu urbain, ce professionnel est susceptible d’avoir des animaux uniquement domestiques.

Salaire et évolution

Salaire moyen : 1400€ – 1700€ (net)
L’auxiliaire vétérinaire a la possibilité de se spécialiser dans une catégorie d’animaux : animaux de compagnie, animaux de la ferme, chevaux etc.