Auxiliaire de puériculture

doc adp
examen cap petite enfance
avis centre européen de formation
OPQF

Témoignage auxiliaire de puériculture

devis

Le métier d’auxiliaire de puériculture

L’auxiliaire de puériculture accompagne les jeunes enfants et leur famille, comme la puéricultrice. Elle soigne, sécurise, conseille, tout en effectuant des tâches administratives.

L’auxiliaire de puériculture

métier auxiliaire de puéricultureLes auxiliaires de puériculture s’occupent des enfants âgés de 0 à 3 ans. Leurs missions principales consistent à réaliser des activités d’éveil et des soins centrés sur le bien-être, l’autonomie et le développement des nourrissons.

Ces professionnelles répondent aux besoins fondamentaux des tout-petits en les accompagnant dans leur :

  • vie quotidienne : change, hygiène, alimentation, etc.
  • développement psychomoteur, sensoriel et social
  • prise d’autonomie

Le rôle de l’auxiliaire de puériculture inclut une dimension relationnelle essentielle. Il faut savoir écouter et échanger en permanence, lors des soins aux enfants comme lors de la communication avec la famille. Les contacts, très importants, permettent d’établir de vraies relations de confiance, dans un environnement sécurisant pour les jeunes et leurs parents.

L’auxiliaire de puériculture est le trait d’union entre les parents et le corps médical : puéricultrices, infirmières, sages-femmes et médecins.

Le Centre Européen de Formation vous prépare au concours grâce à la formation auxiliaire de puériculture.

Les qualités et les compétences requises d’une auxiliaire de puériculture

Travailler avec les enfants demande de nombreuses qualités : patience, douceur, écoute, organisation, etc.

Les compétences d’une auxiliaire de puériculture :

  • Le travail d’équipe et l’organisation : la personne exerce son métier au sein d’une équipe pluri-professionnelle. La surveillance des enfants lui demande de l’organisation et de l’attention pour pouvoir alerter le personnel soignant en cas de besoin
  • Le dynamisme et l’autorité : pour mener à bien des activités avec les enfants, elle doit faire preuve de dynamisme mais aussi d’autorité
  • Etre disponible et à l’écoute des parents : elle est un soutien pour les parents, ils doivent se sentir en confiance avec elle et être informés le mieux possible
  • Maîtriser le protocole d’entretien des locaux et du matériel

Secteur

Le secteur de la petite enfance est très important, on peut s’en rendre compte avec le nombre de naissances par an qui est d’environ 830 000.
Aujourd’hui la France compte près de 60 000 auxiliaires de puériculture, et 99% sont des femmes. La demande dépend de la région dans laquelle vous vous situez et de la grandeur des villes.

Débouchés et employeurs

De nombreux établissements des secteurs sanitaire, médico-social et social emploient des auxiliaires de puériculture : hôpital, maternité, centre de Protection Maternelle et Infantile (PMI), institut pour enfants handicapés, crèche, halte-garderie…

Salaire et évolution

Salaire moyen en début de carrière : 1400€ – 2100€*
*Le salaire d’une auxiliaire de puériculture qui exerce dans le privé ou qui est en fin de carrière sera plus élevé.

Après 3 ans d’expérience professionnelle dans le secteur hospitalier ou médico-social, l’auxiliaire de puériculture peut se présenter au concours d’entrée dans les écoles d’infirmières (appelées IFSI : Instituts de Formation en Soins Infirmiers) ou suivre une formation d’éducateur jeunes enfants.
Il est aussi possible de se spécialiser comme infirmières puéricultrices, infirmières de bloc opératoire ou encore infirmières anesthésistes.