Recevez une brochure
GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
gendarme adjoint volontaire
Publié le 20 juillet 2022, par Simon

Le métier de gendarme adjoint volontaire

En France, les incivilités et la délinquance sont en nette hausse depuis quelques années. Ces phénomènes poussent les autorités à recruter afin de maintenir l’ordre et de faire respecter la loi. La Gendarmerie n’est pas en reste, en effet, plus de 7 000 personnes sont recrutées chaque année à la suite du concours de gendarme adjoint volontaire. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le métier de gendarme adjoint volontaire.

 

Le métier de gendarme adjoint volontaire

Une personne exerçant le métier de gendarme adjoint volontaire dispose d’un contrat de 5 ans sous le statut militaire. Aujourd’hui, on différencie deux types de gendarme adjoint volontaire :

  • Le Gendarme Adjoint Volontaire-Agent de Police Judiciaire Adjoint (GAV APJA),
  • Le Gendarme Adjoint Volontaire-Emploi Particulier (GAV EP).

Le gendarme adjoint volontaire-agent de police judiciaire adjoint est considéré comme un équipier des sous-officiers de gendarmerie. Il est en charge de les seconder et il participe aux différentes missions de la gendarmerie (enquêtes, assistance et secours, interventions sur accidents).

De plus, il réalise également des missions dites de surveillance au sein d’une patrouille de deux éléments avec, obligatoirement, un sous-officier. Le GAV APJA doit aussi être en mesure d’accueillir les individus qui se présentent dans la structure dans laquelle il officie et peut gérer les tâches administratives (rédiger les procès-verbaux, classer et transmettre les messages, …).

Quant au gendarme adjoint volontaire-emploi particulier, il peut être électricien, mécanicien ou encore cuisinier. Son rôle consiste à apporter, en fonction de sa spécialité, un soutien important aux différentes unités présentes sur le terrain.

 

La formation pour devenir gendarme adjoint volontaire

Pour accéder au métier de gendarme adjoint volontaire, il est obligatoire de passer et de réussir le concours d’entrée en école de Gendarmerie.

Afin de réussir ce concours, nous vous conseillons de suivre une formation en amont. Ainsi, vous pourrez vous entraîner et vous préparer idéalement aux épreuves qui vous sauront proposer. En ce sens, le Centre Européen de Formation propose une formation gendarme à distance, conçue par des véritables professionnels de ce domaine, afin de préparer les candidats de la meilleure des manières.

Dès lors que le concours de la catégorie C de la Fonction Publique est réussi, les candidats feront leur entrée en école de gendarmerie pour une formation rémunérée de 12 mois.

 

Le salaire et les évolutions possibles

Au tout début de sa carrière, le gendarme perçoit une rémunération avoisinant les 1 300 € brut mensuel. En fonction de son ancienneté et de son évolution au sein de la Gendarmerie, ce montant peut être revu à la hausse.

En étant sous le statut militaire, le gendarme dispose également d’autres avantages comme un logement de fonction au sein de sa caserne ou encore une affiliation au régime de la sécurité sociale militaire.

L’institution militaire qu’est la Gendarmerie Nationale offre de nombreuses perspectives d’évolution de carrière puisqu’il est possible d’acquérir des grades au fur et à mesure de votre parcours et de vous tourner, par exemple, vers le poste de sous-officier de gendarmerie.

 

Les qualités requises pour exercer ce métier de la sécurité

En devenant gendarme adjoint volontaire, vous représentez l’Etat et vous assumez un poste d’autorité mêlant différentes responsabilités. Pour réaliser l’ensemble des missions qui vous seront confiées, il est impératif de détenir certaines qualités. Les voici :  

  • Faire preuve de discipline et de rigueur,
  • Avoir le sens du devoir,
  • Aimer les responsabilités,
  • Savoir garder son calme et faire preuve de sang-froid,
  • Disposer d’une bonne condition physique et d’une bonne condition psychologique,
  • Aimer travailler en équipe.
concours gendarme adjoint volontaire
Publié le 26 août 2019, par Amandine

Gendarme Adjoint Volontaire

Le métier de Gendarme Adjoint Volontaire

Depuis ces dernières années, le nombre d’actes de délinquance est en constante augmentation en France et la Gendarmerie recrute en conséquence. Actuellement, le concours de gendarme adjoint volontaire représente un recrutement fort de 7 000 postes annuels.

Il bénéficie d’un contrat de 5 ans sous statut militaire. Il existe deux types de Gendarme Adjoint Volontaire :

  • Le Gendarme Adjoint Volontaire-Agent de Police Judiciaire Adjoint (GAV APJA) est un équipier des sous-officiers, qu’il seconde. Il participe à toutes les missions de la gendarmerie : enquêtes judiciaires, interventions sur accidents, assistance et secours. En plus, il effectue des missions de surveillance en patrouille de deux, avec un sous-officier. Le GAV APJA accueille également les personnes qui se présentent à la brigade. Il règle la circulation et peut dresser un procès-verbal. En cas de vols, délits, meurtres, trafics de stupéfiants, il assiste les enquêteurs qui effectuent des recherches judiciaires. Pour finir, il aide également les sous-officiers à recevoir, classer et transmettre les messages qui parviennent à la brigade.
  • Le Gendarme Adjoint Volontaire-Emploi Particulier (GAV EP) peut être électricien, peintre, mécanicien auto, conducteur, cuisinier, agent administratif… Dans ce cas, il effectue toutes les tâches relatives au métier choisi.
gendarme adjoint volontaire

La formationpour devenir Gendarme Adjoint Volontaire

Pour accéder à ce métier, vous devez obligatoirement passer et de réussir le concours d’entrée en école de Gendarmerie. Afin de mettre toutes les chances de votre côté et décrocher votre concours, nous vous conseillons de suivre au préalable une formation afin de vous préparer efficacement aux épreuves écrites, orales et physiques.

Le Centre Européen de Formation a conçu, avec l’aide de professionnels référents dans le domaine, une formation qui vous prépare efficacement au concours de GAV. Une fois le concours de catégorie C obtenu, les élèves gendarmes intégreront une école de gendarmerie, afin d’y suivre une formation rémunérée d’une durée d’environ 12 mois

La formation gendarme du Centre Européen de Formation vous permet de vous préparer aussi bien de manière théorique que physique, aux différentes épreuves du concours.

Aton – Ancien chef de groupe tactique du GIGN

Ancien gendarme et membre d’intervention du GIGN pendant plus de 15 ans, Aton a décidé
de parrainer le Centre Européen de Formation pour ses préparations aux concours de la gendarmerie,
de la police, des douanes et de l’administration pénitentiaire. Il a participé à l’élaboration d’un
programme sportif, à la hauteur des exigences de ces institutions.

Le concoursGendarme Adjoint Volontaire

Pour atteindre ce grade, il est obligatoire de passer le concours de gendarme adjoint volontaire. Découvrez les épreuves et les prérequis du concours.

Les qualités et les compétences à avoir

Il doit être doté de certaines qualités pour assurer l’ensemble de ses missions :

  • Être discipliné et rigoureux,
  • Avoir le sens du service public et du devoir,
  • Faire preuve de sang-froid,
  • Être en bonnes conditions physiques et psychologiques,
  • Avoir l’esprit d’équipe.
gendarme adjoint volontaire

Le salaire d’un gendarme adjoint volontaire

En début de carrière, le gendarme  gagne environ 1 300€ brut.
Avantages supplémentaires : logement de fonction en caserne, affiliation au régime de la sécurité sociale militaire.

Les autres métiers du secteur de la fonction publique