Extrait de cours - CAP Esthétique

TECHNIQUES ESTHÉTIQUES

TECHNOLOGIE DES APPAREILS ET DES INSTRUMENTS ET TECHNIQUES ESTHÉTIQUES

Présentation

Présentation

Techniques esthétiques

L’enseignement des techniques esthétiques est effectué en lien avec l’enseignement scientifique (biologie et cosmétologie, et technologie des instruments. Ce cours est consacré aux soins du visage.

Technologie des appareils et des instruments

L’enseignement de la technologie des appareils et des instruments est effectué en lien avec les techniques esthétiques et l’enseignement scientifique.

Il s’agit de l’étude détaillée des appareils électriques et instruments nécessaires à la réalisation des techniques de soin du visage, du cou et du décolleté.

L’épreuve

Les techniques esthétiques sont une épreuve de pratique esthétique.

Voici quelques détails de la partie « techniques de maquillage visage ».

Ce que l’on attend de vous lors de l’examen :

  • Respecter les règles d’hygiène professionnelle : votre présentation personnelle doit être parfaite et soignée.
  • Respecter les règles d’hygiène (protocoles de désinfection), de sécurité, d’économie et d’ergonomie.
  • Sélectionner de manière adaptée et judicieuse les techniques manuelles, les appareils, produits et instruments utilisés.

Vous êtes notée selon les critères cités précédemment et suivants :

  • Utilisation rationnelle des produits et des instruments ;
  • Habileté du geste ;
  • Propreté et rapidité d’exécution ;
  • Enchaînement logique des opérations ;
  • Durée d’exécution adaptée au maquillage réalisé ;
  • Résultat net et esthétique ;
  • Exécution soignée ;
  • Adéquation du maquillage à la situation donnée ;
  • Mise en valeur du visage ;
  • Position adaptée du modèle.

Organisation des cours

Chaque chapitre s’organise autour de trois temps :

« J’apprends » énonce les connaissances à acquérir, illustrées d’exemples et accompagnées de nombreux exercices. Il est fortement recommandé de faire tous les exercices dans l’ordre et de prendre le temps de rédiger par écrit vos réponses, directement sur les fiches.

Une fiche « À retenir » offre une synthèse des notions-clés de la leçon à savoir ou à connaître par coeur.

Un tableau « Autoévaluation » vous aide à faire le point sur vos connaissances.

« Je m’entraîne » propose des exercices d’entraînement à l’épreuve avec des exemples de sujets d’examen.

« Je me corrige » offre les corrigés des exercices de « J’apprends » et de « Je m‘entraîne ».

Les cours proposés sont destinés à vous mettre dans une dynamique d’apprentissage actif grâce à des activités qui vous obligent à réfléchir au contenu.

techniques esthétiques

Chapitre 3

Maquillage

J'apprends

Techniques esthétiques : le maquillage du teint

Objectifs de la leçon

Je dois être capable de :

• Choisir les produits judicieusement (textures et couleurs).
• Identifier les attentes de la cliente.
• Corriger les imperfections.
• Mettre en valeur et/ou corriger la morphologie et la carnation.
• Connaître l’enchaînement logique des étapes du maquillage du teint.
• Respecter les règles d’hygiène, de sécurité, d’économie et d’ergonomie.
• Décrire et justifier le protocole de maquillage du teint.

Introduction

Le maquillage du teint est considéré comme la toile de fond.

Elle ne supporte pas la médiocrité. Il faut donc que le teint soit parfaitement uniforme, net et lumineux.

Aucun défaut ne doit subsister car l’objectif du maquillage du teint est de créer l’illusion. Après son passage entre vos mains expertes, votre cliente doit présenter une bonne mine et être resplendissante.

Depuis de nombreuses années, la tendance est au naturel, aussi nommée « nude » ou « no make up ». Elle consiste à être maquillée sans que cela se voit.

De plus, le teint, toile de fond, est le « support » du reste du maquillage.

C’est celui-ci qui va permettre sa tenue.

1. Généralités

1.1. La fonction

C’est la première partie du maquillage. Elle est particulièrement importante car elle va sublimer l’ensemble du visage.

1.2. Le déroulement de l’étape

Le déroulement général du maquillage du teint est le suivant :

Application de base : fond de teint → anticernes → poudre → correcteurs poudres → blush.

Il existe des variantes dans ce déroulement selon la texture des produits utilisés.

1.3. Le matériel et les produits nécessaires

Matériel

Produits

Une éponge de maquillage.
Une houppette.
Un pinceau correcteur fin.
Un pinceau modeleur.
Un pinceau poudre.
Un pinceau blush.
Une coupelle.
Une spatule.
Un bandeau et des mouchoirs (pour la cliente).

Une base.
Fond de teint.
Anticernes (fard gras).
Correcteur secs de préférence ou gras.
Poudre libre.
Blush.

2. La pratique

Placez le bandeau et les mouchoirs sur la cliente pour dégager son visage et ses cheveux.

2.1. La base

2.1.1. Les objectifs

La base est un produit qui facilite l’application du fond de teint par la suite.

Elle assure une excellente tenue de l’ensemble du maquillage et permet d’hydrater la peau. De plus, elle donne de l’éclat et peut être correctrice.

Exercice 1

Complétez les phrases suivantes.
1. La base blanche est utilisée pour …………………….. et …………………….. le teint.
2. La base …………………….. est utilisée pour les teints mats et ternes.
3. La base violette est utilisée pour …………………….. .
4. La base …………………….. est utilisée pour neutraliser …………………….. .
5. La base rosée est utilisée pour …………………….. .

2.1.2. La technique d’application

La base s’applique à l’aide d’une éponge sur une peau parfaitement propre et démaquillée.

Prélevez la base dans une coupelle propre et désinfectée : choisissez la couleur et la texture de la base en fonction du type de maquillage, de peau et/ou des corrections à faire.

techniques esthétiques

Appliquez la base sur l’ensemble du visage. Étalez-là par des lissages doux, de l’intérieur vers l’extérieur du visage. N’oubliez aucune zone du visage (oreilles, cou, ailes du nez, paupières, lèvres…).

techniques esthétiques
techniques esthétiques

Remarque

La base verte ne s’applique que sur les zones à rougeurs (localement).

Il en est de même pour la base blanche (elle s’applique localement sur les zones « à éclairer » telles que le front, le dessous de l’oeil… mais pas sur la totalité du visage).

2.2. Le fond de teint

2.2.1. Les objectifs

Un fond de teint permet d’unifier le teint et camoufler les imperfections cutanées. Il peut parfois modifier la carnation naturelle ; c’est un produit protecteur.

Le choix du produit
Le fond de teint est choisi pour son effet plus ou moins couvrant également par rapport au type de maquillage voulu. La période de l’année (été, hiver…) et le moment de la journée (journée, soirée…) peuvent également être des indicateurs de choix.

Exemple

L’été et la journée, on préfèrera un fond de teint fluide, tandis qu’en hiver ou si l’on doit se rendre à une soirée, on supportera mieux un fond de teint compact.

Le fond de teint est aussi choisi par rapport au type de peau et à l’âge de la cliente.

2.2.2. La technique d’application du fond de teint

• Fond de teint fluide

Le fond de teint s’applique juste après la base, de la même manière que celle-ci, avec la même éponge : prélevez le fond de teint fluide dans une coupelle.

Remarque

Si nécessaire, mélangez deux teintes pour obtenir la couleur la plus proche possible de la carnation de votre cliente. Dans ce cas, mélangez les deux couleurs à l’aide de la spatule dans la coupelle.

techniques esthétiques

Après avoir choisi ou obtenu la teinte idéale, étalez le fond de teint de manière uniforme sur l’ensemble du visage, de l’intérieur vers l’extérieur sans oublier les ailes du nez, les sourcils, les paupières, les oreilles, la bouche, la racine des cheveux et le cou.

techniques esthétiques
techniques esthétiques

Après l’avoir appliqué sur l’ensemble du visage, uniformément, il faut l’estomper à certains endroits (à la racine des cheveux, les oreilles, le cou et décolleté).

Utilisez votre éponge sans ajouter de fond de teint puis estomper le fond de teint déjà présent sur la peau vers l’extérieur.

Exemple

Du front vers la racine des cheveux/du cou vers le décolleté…

Aucune trace visible de fond de teint ne doit subsister.

Pour terminer, enroulez votre éponge d’un mouchoir en papier, puis tapotez le tout sur l’ensemble du visage afin de retirer l’excès de produit si tel était le cas.

• Fond de teint compact
Le fond de teint compact s’utilise avec une éponge sèche ou humide en fonction du produit et de l’effet recherché.

Après avoir choisi la teinte adaptée, prélevez le fond de teint compact à l’aide d’une spatule désinfectée.
Travaillez le produit à l’aide de l’éponge directement sur la spatule (cela permet de « chauffer » le produit et d’en faciliter son application).

Appliquez le produit directement sur le visage avec l’éponge. La seule différence au moment de l’application (par rapport au fond de teint fluide) est qu’il faut effectuer de petites pressions avec l’éponge et ne pas trop lisser la matière pour ne pas déplacer le fond de teint.

Cela permet ainsi une application uniforme et évite les traces.

techniques esthétiques
techniques esthétiques

Pour terminer, lissez le fond de teint vers les extrémités (racine des cheveux, oreilles, décolleté…) puis si besoin enveloppez votre éponge d’un mouchoir et tapotez l’ensemble du visage pour en retirer l’excès.

techniques esthétiques

Dans tous les cas, quel que soit le fond de teint utilisé, le maquillage doit être net, précis, homogène (sans aucune trace) et paraître naturel.
Attention ! Pas d’effet « pot de peinture », ni de démarcation !

Exercice 2

Quel fond de teint est adapté à un maquillage soir ? …………………………………………………………………………

2.3. L’anticernes

2.3.1. Les objectifs

L’anticernes permet de camoufler les cernes inesthétiques et éventuelles imperfections cutanées (boutons…). Il est considéré comme produit correcteur gras.
Les cernes sont des marques de couleur foncée sur toute la paupière inférieure.
Ce qui est différent des poches : ce sont des gonflements plus ou moins marqués sous les yeux.

2.3.2. La technique d’application

Les anticernes s’appliquent généralement après le travail du fond de teint.
Il est possible de l’appliquer avant, cependant, si tel était le cas, le fond de teint et son éponge effaceraient quelque peu le travail de correction lors de l’application de celui-ci (= moins judicieux).

Les cernes
Prélevez l’anticernes avec une spatule désinfectée (veillez à en prélever très peu, car c’est un produit très pigmenté).

techniques esthétiques

Travaillez la matière avec un petit pinceau sur la spatule.
Une fois le fond de teint appliqué, déposez au creux du cerne, à l’aide du petit pinceau, un peu d’anticernes (couleur légèrement plus claire que la carnation).

techniques esthétiques

Tapotez la matière sur la zone souhaitée sans trop l’étirer pour ne pas la déplacer.
Observez et vérifiez le résultat à quelques mètres de distance ou placez-vous simplement derrière votre cliente afin de regarder l’effet obtenu dans le miroir.
Ajoutez un peu de produit si nécessaire jusqu’à obtenir le résultat souhaité.

Assurez-vous que l’anticernes est fondu dans le fond de teint et qu’il n’y a aucune épaisseur de produit ou de démarcation. Pour « fondre » l’anticernes au fond de teint, utilisez votre éponge de maquillage et tapotez-la légèrement sur celui-ci.

techniques esthétiques

Ainsi le rendu sera parfaitement naturel.

Les poches
Utilisez le même correcteur clair que pour les cernes. Placez-le délicatement sur la zone creuse qui borde la poche : c’est le trait (pli) foncé juste en dessous du gonflement.
Cette technique permet d’éclaircir au maximum cette petite marque sombre qui met en évidence le gonflement.
Par effet d’optique donc, les poches sont atténuées.

Les imperfections
Procédez de manière analogue à l’anticernes.
Déposez le produit sur l’imperfection puis le fondre au fond de teint.
Travaillez ainsi sur chacune des imperfections jusqu’à l’obtention d’un teint parfait.

techniques esthétiques

Précautions particulières
Évitez d’appliquer ou d’étaler le produit avec les doigts.
Ne créez pas de surcharge de produit.
Évitez les traces, travaillez l’anticernes jusqu’à  btention d’un fondu et d’un camouflage parfaits.

Exercice 3

Comment prélevez-vous l’anticernes ? ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Voici une photo du teint après application de la base, du fond de teint et de l’anticernes.

techniques esthétiques

2.4. Les corrections

2.4.1. Les objectifs

Grâce à des fards gras ou secs, on peut, non seulement corriger certaines imperfections du visage, mais aussi les volumes.
L’art du maquillage évolue, même si le visage ovale est encore considéré comme le visage idéal.

À présent, nous cherchons davantage à utiliser et à mettre en valeur chaque forme de visage en magnifiant leurs atouts et en gommant leurs défauts.

Exemple

Un nez trop large sera rétréci, un petit front sera agrandi… La lumière est le maître-mot des corrections : c’est la grande responsable de ce qui n’est finalement qu’un effet d’optique. Lorsqu’on utilise un fard plus foncé (correcteur foncé de couleur bistre – marron gris –, c’est l’ombre) que la carnation de la cliente, on empêche la lumière de se refléter convenablement. Cette partie mal éclairée se fera donc toute petite et paraîtra rétrécie. Au contraire, si on dépose un fard plus clair (correcteur clair, de couleur beige clair qui est la lumière) que la carnation, la lumière se reflète davantage. De ce fait, une zone plus charnue, plus bombée, plus élargie est suggérée. Toutes les corrections morphologiques sont possibles. Ainsi elles permettront de creuser les joues, agrandir un menton, redresser un nez… Lorsqu’on corrige la forme d’un visage, il s’agit de le remodeler afin d’équilibrer les trois zones du visage (qui doivent être sensiblement égales). La correction s’effectue après l’application du fond de teint et avant la poudre si on utilise des fards correcteurs gras ou après la poudre libre si on utilise des fards correcteurs secs. Remarque Un visage ovale possède des proportions égales et ne nécessite aucune correction particulière.
2.4.2. La technique d’application

Les corrections peuvent s’effectuer avec des correcteurs (dits aussi modeleurs) secs (sous forme de poudres) comme indiqué dans le protocole général ou à l’aide de correcteurs
gras.

Selon la texture choisie, les corrections s’effectuent :
– avant l’application de la poudre libre pour les correcteurs gras ou
– après l’application de la poudre libre pour les correcteurs secs.

Pour appliquer le fard correcteur gras, vous avez besoin d’une éponge ou encore d’un pinceau spécial fard gras. Il s’applique en très petite quantité (produit sur spatule) et doit être parfaitement dégradé. Une fois la totalité des corrections faites, il faut poudrer pour fixer.

Pour appliquer le fard correcteur sec, un pinceau modeleur ou blush (petit modèle) est nécessaire. Le correcteur est prélevé directement dans le poudrier.

Le correcteur foncé
Il permet de dessiner des ombres quasi naturelles sur le visage.
On l’utilise pour :
– creuser les joues ;
– réduire le maxillaire inférieur ;
– réduire un front trop haut en posant un fard foncé à la racine des cheveux ;
– réduire un menton trop important ;
– réduire un double menton.

Le correcteur clair
Il permet de contraster avec les corrections foncées.
Il se pose sur les reliefs pour accentuer le volume :
– au milieu du front et sur la pointe du menton pour donner du volume et de la lumière ;
– à l’angle interne de l’oeil pour éclairer des yeux trop rapprochés ou un nez trop long ;
– au centre du front pour lui faire prendre un peu de volume ;
– sur les joues ou les pommettes pour les rehausser.

Exemples de correction du nez

  • Un nez trop large peut être corrigé grâce à un correcteur foncé. Il faut déposer le correcteur
    foncé sur les ailes du nez afin d’annuler par effet d’optique des narines trop larges.
  • Un nez trop long sera raccourci grâce au correcteur foncé déposé sur le bout du nez et au coin interne de l’oeil.
  • Un nez trop petit sera élargi à l’aide du correcteur clair déposé sur les ailes du nez.
  • Un nez trop court sera allongé avec du correcteur clair sur le dessus du nez puis du correcteur foncé sera déposé sur les faces latérales du nez pour accentuer cet effet de longueur.

Exemples de correction selon la morphologie de visage

  • Visage carré : le correcteur foncé s’appliquera sur le maxillaire pour adoucir le bas du visage et sur le haut du front de chaque côté pour rendre le visage plus fin (moins carré, moins large).
    Le correcteur clair s’applique en dessous de l’oeil (du milieu de l’oeil jusqu’au coin externe), s’étire jusqu’à la racine des cheveux en respectant une forme diagonale.
  • Visage triangulaire : il faut équilibrer ce type de visage et donc appliquer le correcteur foncé sur le haut du front, particulièrement sur les côtés.
    Le correcteur clair s’appliquera sur le bas du visage de chaque côté de celui-ci pour le mettre en lumière et donc l’élargir.
  • Visage rond : le correcteur foncé s’applique sur le bas du visage pour le creuser et l’affiner afin de le rendre moins rond.
    Cependant le correcteur clair sera déposé sur la partie centrale du visage (le centre du
    front et le nez). Dans ce cas, cela permet d’attirer l’attention sur la partie centrale du visage
    et par effet d’optique, la forme ronde du visage disparaît.

Le plus compliqué dans ce type de corrections est de les réaliser de manière parfaitement symétrique.

Remarque
Les corrections morphologiques ne s’effectuent pas systématiquement, mais selon le type de maquillage, particulièrement pour un maquillage soir.

Exercice 4

1. Citez la fonction du correcteur foncé. ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

2. Citez la fonction du correcteur clair. ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

2.5. La poudre libre

2.5.1. Les objectifs

La poudre libre fixe le fond de teint pour une très longue tenue de celui-ci. Elle permet également de velouter et matifier le teint afin d’éviter à la peau de briller.

On la choisit souvent transparente (ne modifie par la couleur du teint), mais il est possible de l’utiliser colorée et/ou nacrée afin de donner un effet bonne mine ou scintillant.

L’application de la poudre libre est une étape importante puisqu’il s’agit de la dernière étape du maquillage du teint. C’est elle qui détermine la tenue du maquillage par la suite.

2.5.2. La technique d’application

La poudre libre s’applique avec une houppette.

Ouvrez le boîtier de poudre libre, puis prélevez de la poudre à l’aide de la houppette.

Écrasez la poudre dans le creux de votre main avec la houppette afin d’éviter les paquets et taches sur la cliente (cela évite à la poudre de tomber sur la cliente).

Déposez la poudre généreusement sur le visage et le cou par pression légère (en tapotant).

techniques esthétiques

Commencez par le front, les joues, le nez et le menton, puis sur le reste du visage et du cou. Insistez sur la zone médiane qui a tendance à briller rapidement et au cours de la journée.

Terminez par les paupières de la manière suivante : vérifiez que le fond de teint ne s’est pas logé dans les plis, rides et ridules des paupières avant de poudrer. Si tel est le cas, lissez
le fond de teint à l’aide de votre éponge puis poudrez immédiatement après la paupière afin de fixer le fond de teint.

C’est une étape indispensable pour la réussite de votre maquillage des yeux.

Éliminez les excès de poudre à l’aide d’un pinceau poudre propre.

techniques esthétiques

La poudre compacte, quant à elle, s’applique uniquement au pinceau. Il faut prélever la poudre directement dans le poudrier, puis la déposer sur l’ensemble du visage ou uniquement en retouches au cours de la journée.

techniques esthétiques

2.6. Le fard à joues (ou blush)

2.6.1. Les objectifs

Le fard à joues illumine le teint en donnant bonne mine. Le blush éclaire ou creuse suivant la couleur choisie.

Actuellement la mode est au naturel.

Cependant, le fard à joues est toujours en parfaite harmonie avec le teint, les lèvres et les paupières. Il faut éviter les contrastes et les tons trop vifs qui donnent un visage de poupée, peu naturel.

2.6.2. La technique d’application

Suivant la texture, il se positionne différemment dans le déroulement du maquillage :

  • Si c’est un fards à joues crème (gras), il faut le positionner avant la poudre libre ;
  • S’il s’agit d’un fard à joues poudre (sec), il se place après la poudre libre.

Le blush s’appliquant en fin de maquillage, le plus simple reste de choisir un fard à joues poudre afin d’effectuer le maquillage des joues à la toute fin du maquillage, car ne l’oublions pas, il doit parfaitement s’accorder avec le maquillage des paupières et des lèvres.

Le fard à joues s’applique avec un pinceau blush.

Choisissez la couleur en fonction de l’harmonie choisie pour le maquillage.

Prélevez le fard à joues avec le pinceau blush, puis retirez l’excédent sur le dos de la main.

Remarque

Si vous ne trouvez pas la couleur souhaitée dans votre palette, vous pouvez effectuer des mélanges de couleurs afin de la modifier et obtenir la couleur idéale. Dans ce cas, utilisez le dos de votre main pour les mélanger puis vous pourrez appliquer ensuite.

Déposez le fard à joues sur le haut de la pommette jusqu’à la racine des cheveux, en forme de virgule, et dégradez-le afin d’obtenir un fondu parfait.

techniques esthétiques
techniques esthétiques

Si par mégarde, il y a trop de blush, il faut l’estomper à l’aide de votre houppette.

En fin de maquillage, il peut être intéressant d’en remettre un petit peu car le blush a tendance à s’imprégner dans le fond de teint.

techniques esthétiques

En fonction de la morphologie, le fard à joues sera placé différemment :

  • Visage ovale : déposez le blush en rond sur le bombé de la pommette : il soulignera l’équilibre des traits du visage.
  • Visage long : appliquez le blush horizontalement, mais subtilement. Cela permet de « couper » cette longueur.
  • Visage rond : l’application se fait en dessous de l’os de la pommette avec une orientation verticale. Pour finir étirez la matière vers le coin externe de l’oeil. La rondeur du visage sera
    affinée.
  • Visage anguleux : poser le blush horizontalement et haut sur la pommette, il permettra d’arrondir les angles du visage qui paraîtra plus doux.

Remarque

Il existe une technique dite « du blush trio ».

C’est une technique qui utilise trois couleurs plus ou moins claires d’une même famille.

Exemple

Un rose vif, un rose moyen et rose pastel clair.
La couleur sombre permet de moduler et de corriger les ombres du visage.
La couleur intermédiaire donnera la touche colorée.
La couleur claire apportera de la lumière.
Le but est de dégrader ces couleurs entre elles de manière subtile afin de donner bonne mine, d’accentuer et de modeler les formes et les reliefs du visage.

A retenir

Ce que je dois savoir

  • Le matériel doit toujours être prêt et propre avant utilisation.
  • Il faut faire le bon choix des produits avant de commencer le maquillage.
  • Ce type de prestation vous permet également de prodiguer des conseils à votre
    cliente afin de l’aider à se mettre en valeur au quotidien.

Ce que je dois connaître par coeur

  • Le déroulement du maquillage du teint est à connaître par coeur afin de le réaliser
    rapidement sans perte de temps.
  • L’ordre chronologique des produits sur le poste de travail peut d’ailleurs y aider.
  • Le maquillage du teint doit être réalisé selon de nombreux critères dont les besoins
    et souhaits de la cliente, la texture des produits…

Autoévaluation

Je suis capable de

oui

non

Choisir les produits judicieusement (textures et couleurs).

Identifier les attentes de la cliente.

Corriger les imperfections.

Mettre en valeur et/ou corriger la morphologie et la carnation.

Connaître l’enchaînement logique des étapes du maquillage du teint.

Décrire et justifier le protocole de maquillage du teint.

Respecter les règles d’hygiène, de sécurité, d’économie et d’ergonomie.

Je m'entraîne

Maquillage

Exercices d’entraînement
à l’épreuve

Exercice 5

Une cliente se fait maquiller pour un entretien d’embauche. Son nez est large.

1. Comment procéder aux corrections ? ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

2. Quel fond de teint utiliser avant les corrections ? ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Exercice 6

Expliquer l’utilité de corrections. ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Exercice 7

Avec quel instrument appliquer l’anticernes ? ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Exercice 8

À quel moment du maquillage s’applique le blush ? ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Exercice 9

Comment s’applique la poudre libre ? Décrire le protocole. ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Exercice 10

Décrire le protocole d’application pour un fond de teint fluide. ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Exercice 11

Mme L. souhaite un maquillage. Elle est complexée par son visage qu’elle trouve trop rond.
Que faire ? ………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………

Exercice 12

Quel est l’ordre chronologique du maquillage du teint ? Donner les différentes étapes. ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

Chapitre 3 : le maquillage du teint

Je me corrige

Correction des exercices

Exercice 1

1. Unifier/éclairer
2. Orangée.
3. Contrebalancer les teints jaunes.
4. Verte/les rougeurs.
5. Un effet « bonne mine ».

Exercice 2

Le fond de teint compact.

Exercice 3

Avec une spatule désinfectée.

Exercice 4

1. Il permet de créer des ombres, creuser et affiner naturellement le visage.
2. Il éclaire et donne du volume. Cela permet de créer et/ou d’accentuer les zones de lumière du visage.

Exercice 5

1. Lorsqu’une cliente possède un nez large, il faut l’affiner. Il faut donc appliquer le correcteur foncé sur les ailes du nez et annuler des narines trop larges par effet d’optique.
2. Un fond de teint fluide car il s’agit d’un maquillage jour (l’entretien d’embauche se faisant en journée, il doit être discret et mettre en valeur naturellement la cliente).

Exercice 6

Les corrections permettent de mettre en valeur un visage naturellement ou par effet d’optique. Des corrections morphologiques peuvent être réalisées afin de gommer les défauts et mettre en avant les atouts.

Exercice 7

Avec un pinceau correcteur fin. L’éponge intervient uniquement pour estomper.

Exercice 8

Le blush s’applique à la fin du maquillage, une fois que le maquillage des yeux et des lèvres est terminé. De ce fait, il pourra parfaitement être en accord avec ceux-ci.

Exercice 9

Prélevez de la poudre à l’aide de la houppette. Écrasez la poudre dans le creux de la main avec la houppette. Déposez la poudre généreusement sur le visage et le cou en tapotant,
par pression légère. Insistez sur la zone médiane qui a tendance à briller rapidement au cours de la journée. Pour les paupières, vérifiez que le fond de teint ne s’est pas logé dans
les plis, rides et ridules des paupières avant de poudrer. Pour terminer, éliminez les excès de poudre à l’aide d’un pinceau poudre propre.

Exercice 10

Prélevez le fond de teint fluide dans une coupelle (effectuez un mélange de deux couleurs si nécessaire). À l’aide d’une éponge, étalez le fond de teint de manière uniforme sur l’ensemble du visage, de l’intérieur vers l’extérieur. Ne pas oublier de l’estomper à certains endroits (racine des cheveux, oreilles, cou et décolleté). Enfin, terminez en tapotant l’éponge enroulée d’un mouchoir pour retirer l’excès de fond de teint.

Exercice 11

Vous pouvez affiner son visage en appliquant un correcteur foncé sur le bas du visage pour le creuser et le rendre plus fin. Par ailleurs, la partie centrale sera mise en avant avec le correcteur clair.

Exercice 12

Pour débuter le maquillage du teint, il faut commencer par appliquer une base adaptée à la peau (hydratante, matifiante ou correctrice), puis un fond de teint (fluide ou compact).
L’anticernes camouflera les imperfections et cernes. Puis la poudre libre s’appliquera à la houppette. Des corrections peuvent parfois être apportées (selon le type de maquillage).
Enfin, le blush au niveau des pommettes rehaussera le teint.