Décision du Tribunal de Lille du 7 juillet 2022
 
Recevez une brochure
GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le métier de Jockey / Cavalier Professionnel

Le métier de Jockey / Cavalier professionnel

Le métier de Jockey ou Cavalier Professionnel, est avant tout un métier passion et sportif. En effet, la mission principale du Jockey consiste à monter et entretenir les chevaux d’un ou plusieurs propriétaires. Il est important que cet entraînement soit réalisé de manière quotidienne, afin que le Jockey maîtrise ses montures et maintienne une excellente forme physique (pour lui, mais aussi pour les chevaux). Ce sportif de haut niveau, peut enchaîner jusqu’à six courses dans la journée dans les quatre coins de la France et même à l’étranger. 

Très souvent, en début de carrière, le Jockey participe également à l’entretien du haras et des écuries aux côtés des lads-jockeys.

jockey

Les formations pour devenir Jockey / Cavalier professionnel

Afin de pouvoir exercer le métier de Jockey ou de Cavalier Professionnel, il est important d’être conscient que la passion pour les équidés ne suffit pas, et qu’il est primordial de suivre une formation adaptée qui vous prépare convenablement au futur métier.

La formation Cavalier Soigneur Éleveur du Centre Européen de Formation vous permet de vous préparer au passage du BEPA Cavalier Soigneur Éleveur de niveau V. Ce diplôme est l’élément indispensable pour exercer en tant que Jockey.

Les qualités et les compétences requises pour devenir Jockey

Le Jockey, doit avoir certaines qualités et compétences pour assurer ses missions auprès des chevaux : 

  • Avoir une habileté exceptionnelle pour piloter le cheval,
  • Être un sportif de haut niveau,
  • Avoir une connaissance parfaite de l’animal et de la course,
  • Être passionné par les chevaux.

Le Jockey doit également répondre à des critères physiques, définis par France Galop. Si le Jockey ne respecte pas ses conditions, il ne peut donc pas exercer. Pour les épreuves sur le plat, le Jokey doit peser entre 46 et 54 kg et mesurer 1,55 m maximum. Pour les courses d’obstacles, la taille requise se situe entre 1,60 et 1,70 m et le poids sous les 60 kg. 

Héloïse a suivi une formation au sein du Centre Européen de Formation et depuis elle est soigneuse équin depuis plus de 4 ans.

Ce qui lui plait dans ce métier, c’est le contact avec l’animal, s’occuper de lui et créer des liens.  C’est un métier qui demande énormément d’exigences. Le cheval est un animal qui est assez peureux et très sensible.

Les trois mots qu’Héloïse a choisi pour qualifier son métier sont : motivation, rigueur et passion.

Les débouchés et évolutions

Le Jockey est un sportif de haut niveau. Et comme pour tous les grands sportifs, sa carrière est relativement courte. Une fois que le Jockey a atteint les 45 ans, il n’a plus le droit d’exercer.

Une fois sa carrière de Jockey finie, il est possible d’évoluer et de se reconvertir dans le milieu équin : prise de part dans une société, prise d’intérêt dans des chevaux de courses,  élevage, entraînement, enseignement, management, marketing, journalisme…

Le salaire du Jockey / Cavalier professionnel

Le Cavalier professionnel perçoit un salaire fixe autour de 1 400 € net auquel s’ajoute un pourcentage du prix en cas de monte gagnante : 5 % pour le trot, 10 % pour le plat, et 9 % pour l’obstacle.

Organisme de formation professionnelle certifié qualité Qualiopi

Organisme de formation à distance référencé par DataDock

Préparation au certificat du Centre Européen de Formation

Centre de formation professionnelle continue déclaré sous le n° 31 59 08328 59.