Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1 Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
2 Dites-nous-en un peu plus sur vous
3 Comment vous joindre ?
4 Quelle formation vous intéresse ?

Le métier de pâtissier

Le pâtissier confectionne des gâteaux, des biscuits, des viennoiseries mais sait aussi les rendre alléchants par une décoration travaillée.

Les missions du pâtissier

En quelques mots, le pâtissier fabrique, à partir de matières premières, les produits de pâtisserie destinés à la commercialisation dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité alimentaires. Le pâtissier peut également être amené à réaliser des produits salés et confectionner des viennoiseries, des glaces, des chocolats ou même des confiseries. 

Les missions principales du pâtissier sont de : 

  • choisir les ingrédients qu’il va utiliser auprès de ses fournisseurs,
  • confectionner des produits de pâtisserie en respectant les règles d’hygiène,
  • travailler en coordination avec l’équipe de vente,
  • développer de nouvelles recettes,
  • gérer les stocks et les relations commerciales avec ses fournisseurs.
pâtissier

Les formations pour devenir pâtissier

Pour exercer le beau métier, qu’est le métier de pâtissier, il est primordial de suivre une formation CAP Pâtissier afin d’acquérir les connaissances et techniques indispensables du métier. Le CAP Pâtissier atteste de l’appropriation des techniques professionnelles de base de la pâtisserie.

Le CAP Pâtissier est un diplôme d’État de niveau 3 (anciennement V). Reconnu par les professionnels du secteur de la pâtisserie, et plus largement de la gastronomie, ce diplôme vous offrira de nombreuses opportunités d’emploi.

Les qualités et les compétences requises du pâtissier

Devenir pâtissier ne s’improvise pas en un coup de fouet ! Cela nécessite plusieurs qualités,
innées, ou à développer ! En voici quelques-unes :

  • L’organisation et l’adaptabilité : en fonction de l’endroit où il exerce, le pâtissier doit s’adapter à la taille de l’équipe et aux exigences de son employeur. Il se doit d’être organisé pour planifier ses tâches de manière optimale.
  • La rigueur et l’habilité : faire preuve de précision, appliquer les règles d’hygiène coûte que coûte, respecter les procédés de fabrication à la lettre…
  • La créativité : être doté d’une sensibilité artistique est un vrai plus dans ce métier où l’innovation est facteur de succès ! Suivre des recettes est une chose, en inventer de nouvelles en est une autre !
  • De l’endurance et de la patience : la vie de pâtissier n’est pas une pâte feuilletée : elle n’est pas de tout repos ! Le pâtissier se lève bien souvent aux aurores pour travailler !
  • Le sens du service : selon le lieu d’exercice et les responsabilités confiées, le pâtissier peut être en contact avec les clients, le personnel de vente ou les fournisseurs.
pâtissier

Secteur

Si la France est réputée pour être le pays de la gastronomie, elle l’est également pour sa pâtisserie qui est connue au-delà des frontières !

Le secteur de la pâtisserie génère un chiffre d’affaires de + d’1 milliard d’euros chaque année. En moyenne, les français dépensent 350€/an en pâtisserie. En effet, 60% des Français achètent des pâtisseries au moins une par mois et ils sont même plus de 40% à y succomber quasiment toutes les semaines !

Autant dire que la pâtisserie est un secteur en excellente santé, où les débouchés sont nombreux.

Débouchés et employeurs

La pâtisserie est un secteur porteur et les possibilités sont variées. Le pâtissier peut occuper des postes d’ouvrier, de responsable d’équipe, de responsable de laboratoire… Et évoluer dans les secteurs suivants :

  • pâtisseries artisanales sédentaires ou non sédentaires : un commerce est dit « sédentaire » lorsqu’il est « ambulant » (par exemple : vente sur la voie publique, les marchés,
    les foires, etc.)
  • pâtisserie-boulangerie artisanale,
  • pâtisserie-chocolaterie artisanale,
  • glacerie artisanale fabricant,
  • grande et moyenne surfaces (rayon pâtisserie),
  • restauration commerciale (poste pâtisserie) ou spécialisée
    (salon de thé),
  • traiteur,
  • pâtisserie industrielle.

Il existe également des opportunités de carrière au niveau international !

Salaire et évolution du pâtissier

Les salaires mensuels bruts peuvent être compris entre 1 500 € pour un débutant et 1 600 € pour un ouvrier plus qualifié.
Installé à son compte, le pâtissier peut dégager mensuellement des revenus allant de 2 600 à 4 600 €.

 

Ecole privée certifiée OPQF pour ses activités FPC

Ecole certifiée Qualiopi pour la qualité de ses formations

Préparation au diplôme national

Ecole privée d’enseignement à distance déclarée auprès du rectorat de Lille

Ecole conforme au décret qualité et référencée par DataDock.

WidgetAvisVerifies