Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
reconversion professionnelle dans l’esthétique
Publié le 17 novembre 2015, par Simon

Entamer une reconversion professionnelle dans l’esthétique

Après des années de labeur dans le même secteur d’activité, vous avez peut-être envie de changer de métier ou de statut. La reconversion professionnelle professionnelle dans l’esthétique fait partie des solutions à envisager. Formez-vous au CAP esthétique et travaillez pour l’industrie de la beauté dès maintenant !

Au travail, la question de la reconversion professionnelle peut se poser pour différentes raisons : une lassitude profonde, une inaptitude soudaine, un licenciement économique… L’esthétique recrute, alors profitez-en !

Bien déterminer son projet de reconversion professionnelle dans l’esthétique 

Afin de se préparer au mieux à un changement professionnel, le salarié doit bien se connaître. Il est parfois judicieux de faire un bilan de compétences si l’ancienneté acquise le permet. Vous devez savoir lister les contraintes et les opportunités liées à cette reconversion, comme le besoin d’être formé sur un nouveau métier.

En tant que salarié, si l’emploi n’est pas menacé vous pouvez bénéficier de dispositifs pour suivre une formation professionnelle. Lorsque cette dernière est courte, vous pouvez utiliser votre CPF (Compte personnel de formation). Dans le cas d’une formation plus longue, vous avez droit au CIF (Congé individuel de formation).

Le Centre Européen de Formation peut vous former à distance au CAP esthétique. Principal avantage : vous pouvez étudier à tout moment et de n’importe où.

Le bien-être et la beauté : des secteurs en vogue propices à la reconversion

L’esthétique est en plein essor et compte plus d’offres que de diplômés. L’intérêt croissant pour les soins du corps et du visage aussi bien chez la femme que chez l’homme laisse présager un bel avenir pour ce domaine d’activité.

Les débouchés sont nombreux dans l’industrie cosmétique : créatrice de parfum, préparatrice en cosmétique, technicienne supérieure en cosmétique… Vous pouvez également exercer comme esthéticienne, conseillère beauté, maquilleuse, spa praticienne, prothésiste ongulaire, etc. Les demandes touchent essentiellement le bio, la minceur et l’anti-âge.