Décision du Tribunal de Lille du 7 juillet 2022
 
Recevez une brochure
GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
Maître-chien de la gendarmerie
Publié le 07 octobre 2022, par Tom

Devenir maître-chien de la gendarmerie

Le maître-chien de la gendarmerie, également appelé agent cynophile de sécurité ou conducteur de chiens, intervient en renfort des gendarmes afin d’apporter son expertise dans le domaine de recherche à la personne ou de matières (drogues, explosifs, …). À eux deux, maitre et chien forment une véritable équipe opérationnelle, découvrez avec nous tous les aspects de cet agent cynophile !

 

Les missions des maîtres-chiens

La fonction première du maître-chien de la gendarmerie nationale est de former et d’éduquer des chiens pour rendre performants. Car ils vont être amenés à jouer un rôle crucial lors de certaines missions.

Au-delà des nombreux soins et de la durée consacrée à l’entrainement de l’animal (moyenne de 4h/jour), sa mission est de :

  • Rechercher des personnes disparues, des criminels en fuite ou des objets dissimulés voire perdus.
  • Rechercher des personnes ensevelies par la neige en cas d’avalanches.
  • Sécuriser des zones ou des bâtiments.
  • Assurer la protection des équipes d’intervention.
  • Détecter la présence de drogues, de munitions, d’armes, d’explosifs, de billets de banque, et d’autres encore.
  • Rechercher des cadavres.
  • Etc.

 

Quelles sont les races de chiens compatibles au métier ?

Pour la grande majorité, les chiens favorisés sont soit des Bergers Allemands ou des Bergers Belges plus connus sous le nom de Malinois. En effet, il s’agit là de chiens intelligents, vifs et obéissants correspondant parfaitement aux besoins de la gendarmerie.

Toutefois, il n’est pas impossible de retrouver d’autres races de chiens au sein de la gendarmerie, telles que des Staffordshire bull terriers ou encore des Jack-Russell. Ces chiens, de plus petite taille, peuvent se faufiler plus facilement que des chiens de grandes tailles, dans le cadre de fouille de véhicule par exemple.

 

La formation des chiens

Les chiens sont entrainés au Centre National d’Instruction Cynophile de la Gendarmerie (CNICG) à Gramat. Chaque chien, est formé pour une spécialité olfactive :

  • Le pistage
  • La recherche de produits explosifs ou stupéfiants
  • La détection de traces humaines
  • La recherche d’armes.

 

La formation de maître-chien

Pour pouvoir devenir maître-chien dans la gendarmerie, il faut suivre une formation de 14 semaines au Centre National d’Instruction Cynophile de la Gendarmerie de Gramat.  Évidemment, il est préférable d’avoir quelques années d’expérience sur le terrain avant de vouloir se lancer dans ce métier.

Les maîtres-chiens en gendarmerie, sont recrutés au sein du corps des sous-officiers de carrière. De ce fait, pour aspirer à devenir agent cynophile, il faudra avoir au moins le statut de sous-officier de la gendarmerie, être âgé de moins de 35 ans et s’assurer la réussite aux épreuves physiques. L’âge courant des maîtres-chiens est entre 25 et 30 ans.

 

Evolution de carrière

Après 3 années d’expérience, un maître-chien peut s’il le souhaite, suivre une formation pour obtenir le titre de moniteur cynophile. Dans ce rôle de conseiller technique cynophile, il devra accompagner la progression des équipes cynophiles de son unité.

Enfin, le conducteur de chiens pourra aussi évoluer vers un poste de dresseur instructeur au sein du Centre d’Instruction Cynophile de la gendarmerie de Gramat. Il sera alors en charge de formation des agents cynophiles et du dressage des chiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.