Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
devenir chat
Publié le 02 mai 2017, par Amandine

Et si vous deveniez un chat !

Le chroniqueur et journaliste Stéphane Garnier s’intéresse aux chats et notamment à leurs manières de fonctionner au quotidien. Après observation approfondie de ces derniers et de leur comportement il en a déduit une forte propension à vivre heureux et libre. Alors comment devenir chat selon vous ?

Devenir chat : un rêve pour certains ?

Qui n’a jamais rêvé de vivre l’existence si paisible d’un chat ? Imperméable au stress, ce félin vit sa vie comme il l’entend sans se soucier de l’agitation qui règne parfois autour de lui et propre à la société humaine. Ses traits de caractères dénotent d’une grande indépendance, il agit sans contraintes et ne fait que ce qu’il aime. Pourquoi ne pas en faire autant ? Stéphane conseille d’adapter ce fonctionnement  à sa propre existence. Consacrez plus de temps aux personnes et activités que vous appréciez vraiment. Et enfin pourquoi ne pas changer de métier pour une profession qui vous passionne vraiment ?

Charismatique ? Notre félin préféré n’en reste pas moins mystérieux. Il aime à cultiver une distance avec l’environnement qui l’entoure. Il passe avec une facilité déconcertante d’un salon cossu aux froides gouttières, il s’adapte à toutes les situations et ne fait pas dans la démonstration à outrance. Les humains devrait parfois en faire de même, apprendre à s’adapter toute en restant sobre et authentique. Hermétique au jugement, il ne vit pas dans le paraître. Telles sont les attitudes à adopter pour subtilement briller en société.

« Si vous êtes digne de son affection, un chat deviendra votre ami mais jamais votre esclave ». Le chat s’aime effectivement trop pour cela. Seul son bien être lui importe mais il n’est pas pour autant égoïste. Il est important également en tant qu’humain de préserver cette zone de confort. Prendre soins de se corps et de son esprit reste le meilleur moyen de recevoir pour davantage donner à son prochain.