Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
CAP Petite Enfance pour les jeunes parents
Publié le 28 juillet 2017, par Simon

Pour ou contre un CAP Petite Enfance pour les jeunes parents ?

Marlène Schippa, secrétaire d’État à l’égalité femmes-hommes, a déclaré jeudi dernier, vouloir travailler à la mise en place d’un CAP Petite Enfance pour les jeunes parents. Ce dispositif de validation des acquis d’expérience pourrait se traduire par un CAP Petite enfance.

Le projet de Marlène Schippa : un CAP Petite Enfance pour les jeunes parents

Le projet de Marlène Schippa, qui lui tient vraiment à coeur, résulte de la volonté d’offrir des opportunités professionnelles aux jeunes parents, qui ont quitté le marché de travail afin d’élever leurs enfants. Marlène Schiappa explique les raisons de cette initiative, par ce constat : « Un certain nombre de femmes, notamment dans les banlieues ou les zones rurales, ont eu des enfants jeunes et se retrouvent à l’âge de 25, 30, 35 ans, avec un CV qui est une page blanche ».  Cette validation des acquis d’expérience est avant tout, une mesure en faveur de l’insertion professionnelle des mères en situation de précarité.

L’objectif ? Une insertion professionnelle plus facile

Si l’objectif prioritaire est d’encourager l’insertion professionnelle des jeunes parents qui se trouvent dans une situation de précarité, le domaine est également bien sélectionné : ce dispositif permet de se faire rencontrer l’offre et la demande sur le marché du travail ! En effet, plus de 2 000 postes dans le secteur de la petite enfance sont à pourvoir dans une dizaine d’agglomérations française.

Un CAP Petite Enfance pour les jeunes parents ? Le sujet divise.

Le projet de Marlène Schiappa de mettre en place un CAP Petite Enfance pour les jeunes parents a quelque peu divisé et a suscité de nombreuses réactions. Certains ont accueilli cette idée avec beaucoup d’enthousiasme tant que d’autres l’ont accueilli de manière très mitigée. Pourquoi ? Car ils craignent une certaine dépréciation du CAP petite enfance. Ce diplôme d’Etat forme différents corps de métier distincts et comprend de multiples notions ignorées par la plupart des parents.

Suite à ces différentes remontées négatives, Marlène Schiappa a souligné que l’obtention du CAP Petite Enfance par les jeunes parents ne serait pas automatique, mais qu’il serait soumis à un examen et une formation.