Décision du Tribunal de Lille du 7 juillet 2022
 
Recevez une brochure
GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Projet du mois

interview Alice
Alice,
formation cap coiffure
« Le CEF a mis en place suffisamment d’outils pour qu’on ne se perde pas en cours de route »
Alice

1- Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Alice, j’ai 36 ans. J’ai fait mes études en France (Master en management) avec différents programmes d’échange à l’étranger (erasmus en Irlande et dernière année de master à l’université de Portland en Oregon à travers un partenariat avec l’université de Poitiers où je suivais mes études), puis je suis partie pour l’Australie. Ça ne devait être qu’une expérience d’un an mais après l’Australie j’ai enchaîné avec la Nouvelle-Zélande ou j’ai fini par m’établir il y a 10ans. Je ne rentre en France qu’une fois tous les deux ans pour rendre visite à ma famille et à mes amis. 

2- Quelle formation suivez-vous ?

3- Le domaine de la coiffure a-t-il toujours été une passion pour vous ? Quel a été votre déclic pour décider de vous réorienter ?

J’ai toujours coupé (plus ou moins bien) les cheveux de quelques amis et membres de ma famille depuis que je suis jeune. Le déclic s’est fait il y a un peu plus d’un an, lorsque je réfléchissais à une reconversion sur le moyen-long terme, après plus de 10 ans dans la restauration. J’ai déjà eu l’opportunité de travailler à mon compte pendant 4 ans, et ça m’avait beaucoup plus. Je cherchais un emploi qui me permette d’être indépendante, de ne pas avoir de salariés, d’avoir des horaires flexibles pour me permettre de m’organiser autour de mes enfants, et d’avoir un emploi que je puisse transporter avec moi si jamais je venais à déménager. J’habite dans une petite ville très touristique, où il n’y a pas de coiffeur, mais où la demande est très importante. Pour moi, le métier de coiffeur cochait toutes les cases, c’était la solution idéale.

4- Pourquoi avoir choisi de suivre une formation avec le CEF ?

La seule option pour moi était une formation à distance. En Nouvelle-Zélande pour être coiffeur, on doit suivre un apprentissage pendant 4 ans, ce qui impliquait de déménager dans une ville où il y avait un salon de coiffure qui pouvait me prendre en apprentie, ce qui n’était pas possible. J’ai donc cherché une option avec la France. J’avais trouvé le site internet du CEF et j’ai vu les témoignages positifs d’autres élèves. L’élément principal étant la formation à distance, avec un suivi de l’équipe pédagogique (j’avais besoin de savoir que je serais suivie puisque je me retrouvais à l’autre bout du monde)

5- Est-ce qu’une si grande distance, vous a fait peur lors de votre inscription ?

Non pas du tout. Avec les moyens technologiques mis à notre disposition de nos jours (Internet, vidéoconférences, appels téléphoniques et emails) la distance ne se fait ressentir que lorsqu’il faut prendre en compte le décalage horaire !

6- Quel est votre quotidien d’élève du CEF en Nouvelle-Zélande ? Comment faites-vous pour réviser vos cours ? Et comment se passent vos rendez-vous coach avec le décalage horaire ?

J’ai eu la chance d’avoir un emploi pendant la formation, qui m’a permis d’organiser mon temps de façon très flexible pour apprendre. J’étais très motivée en début de formation, et c’était la période creuse au travail, donc j’ai avancé un maximum dans les cours pour pouvoir passer à la pratique.

Pour les rendez-vous coach ça a été relativement simple puisqu’il y avait une petite tranche horaire de la journée qui était en commun avec la France durant laquelle j’ai réussi, à chaque fois, à caser les rendez-vous avec mon coach.

7- Qu’avez-vous pensé des vidéos tutos que nous avons élaboré pour le CAP Coiffure ? Avez-vous bénéficié des visios que nous proposions avec des professeurs afin de réviser certaines coupes ?

J’ai extrêmement bénéficié des visios avec les professeurs. Pour moi ça m’a donné un véritable élan dans mes coupes. Le fait de voir où on se situe par rapport à d’autres élèves et d’avoir le professeur en direct pour nous conseiller et nous corriger sur des gestes dont je n’étais même pas consciente d’avoir, m’a permis de réellement progresser. Sans les visios, les videos tutos n’auraient pas suffit dans mon cas.

8- Avez-vous réalisé des stages liés au CAP Coiffure ? Comment vous êtes-vous entraîné (tête à coiffer, amis, famille) ?

Du fait de ma situation géographique, isolée dans une petite ville sans coiffeur dans un rayon de 150 kms, je n’ai pas pu faire de stage. Je suis par contre rentrée en contact avec plusieurs coiffeurs pour avoir des infos (sur tous les domaines de la profession). J’ai organisé la pratique sur un groupe d’amis restreint au début, en leur offrant une coupe gratuite. Le bouche à oreille a pris la suite et au bout de 6 mois je faisais entre 4 et 5 coupes par semaine ce qui était un très bon rythme pour moi, étant donné que j’avais encore ma vie professionnelle et familiale à gérer.

9- Quels sont vos projets professionnels ? Souhaitez-vous travailler en Nouvelle-Zélande ou revenir en France ?

Le but est une fois l’obtention du CAP, de m’installer en tant que coiffeuse dans ma ville. Dans un premier temps, je compte être mobile et organiser les coupes au domicile de mes clients. Je ne compte pas rentrer en France. Ça fait 10 ans que je suis établie en Nouvelle-Zélande, pour moi c’est mon pays adoptif.

10. Recommanderiez-vous le CEF aux personnes qui souhaitent se vous préparer au CAP Coiffure ? Et avez-vous un conseil pour eux ?

Je recommande le CEF comme formation au CAP Coiffure. Organiser une formation quand on a déjà un emploi à temps complet n’est pas facile. Mais c’est tout à fait faisable si on est motivé et organisé. Le CEF a mis en place suffisamment d’outils pour qu’on ne se perde pas en cours de route : les rendez-vous coach principalement, mais aussi la façon dont la formation se découpe en modules qu’on doit compléter avec une date butoir pour ne pas prendre de retard et avec une application très facile à utiliser sur un smartphone.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Découvrez les projets de nos élèves
en cliquant sur la formation qui vous intéresse !

Projet du mois
Melody
Elève en formation Prothésiste Ongulaire
Melody Élève en formation Prothésiste Ongulairenous partage sa réalisation d’une pose de capsules complète Melody, élève au Centre Européen de Formation, suit la formation Prothésiste Ongulaire. Sur son compte Instagram, vous pouvez découvrir ses réalisations en esthétique. Pour le Centre Européen de Formation, elle partage un tutoriel sur une pose de capsules complète. Vous souhaitez […]Elève en formation Prothésiste Ongulaire
Projet du mois
Noémi
Elève en formation CAP Esthétique
Noémi ÉLÈVE EN FORMATION CAP ESTHÉTIQUE NOUS PARTAGE SON TUTORIEL SUR LE MAQUILLAGE DE MARIÉE. Noémi, élève au Centre Européen de Formation, suit la formation CAP Esthétique. Sur son compte Instagram, vous pouvez découvrir ses réalisations et ses conseils en esthétique. Pour le Centre Européen de Formation, elle partage un tutoriel sur la réalisation d’un […]Elève en formation CAP Esthétique
Projet du mois
July
Elève en formation CAP Esthétique
July Élève en formation CAP Esthétiquenous partage sa réalisation d’une pose de vernis semi-permanent. July, élève au Centre Européen de Formation, suit la formation CAP Esthétique. Sur son compte Instagram, vous pouvez découvrir ses réalisations en esthétique. Pour le Centre Européen de Formation, elle partage un tutoriel sur la pose de vernis semi-permanent. Vous souhaitez […]Elève en formation CAP Esthétique
Projet du mois
natalia.cstn
Elève en formation CAP Esthétique
natalia.cstn Élève en Formation esthétique tutoriel make up journée… natalia.cstn, élève au Centre Européen de Formation, suit la formation CAP Esthétique. Sur son compte Instagram, vous pouvez découvrir quelques uns de ces tutoriels. Pour le Centre Européen de Formation, elle présente un tutoriel make up journée, qu’il est possible de transformer en make up soirée, […]Elève en formation CAP Esthétique
Projet du mois
Alice
Elève en formation CAP Coiffure
Alice, formation cap coiffure « Le CEF a mis en place suffisamment d’outils pour qu’on ne se perde pas en cours de route » Alice 1- Pouvez-vous vous présenter ? Je m’appelle Alice, j’ai 36 ans. J’ai fait mes études en France (Master en management) avec différents programmes d’échange à l’étranger (erasmus en Irlande et […]Elève en formation CAP Coiffure
Projet du mois
Aalexandramat
Elève en formation CAP Esthétique
aalexandramat Élève en Formation esthétique tutoriel make up glowy aalexandramat, élève au Centre Européen de Formation, suit la formation CAP Esthétique. Le maquillage est pour elle, une véritable passion. D’ailleurs, elle profite de son compte Instagram pour partager ses différents tutoriels. Pour le Centre Européen de Formation, elle présente un tutoriel make up glowy. Vous […]Elève en formation CAP Esthétique
Projet du mois
Nanon.jr
Elève en formation CAP Esthétique
nanon.jr Élève en Formation esthétiquenous partage ses créations… nanon.jr, élève au Centre Européen de Formation, suit la formation CAP Esthétique. Passionnée par le maquillage, elle partage ses créations sur son compte instagram. Fiers de son talent et de ses make-up FX, nous vous proposons de découvrir quelques-unes de ses réalisations. Partagez vos maquillages sur Instagram […]Elève en formation CAP Esthétique
Projet du mois
heart.sincerity
Elève en formation CAP Esthétique
heart.sincerity Élève en Formation esthétique nous partage ses créations… heart.sincerity, élève au Centre Européen de Formation, suit la formation CAP Esthétique. Le maquillage commence à ne plus avoir de secrets pour elle. Véritable Make-Up artist, elle partage au quotidien ses maquillages et ses inspirations. Épatés par son talent, nous lui avons proposé de partager quelques […]Elève en formation CAP Esthétique