Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
comptabilité
Publié le 12 juillet 2023, par Simon

La comptabilité : qu’est-ce que c’est ?

La comptabilité est un pilier essentiel de toute organisation, qu’il s’agisse d’une petite entreprise, d’une multinationale ou même d’une association à but non lucratif. C’est un domaine qui consiste à enregistrer, analyser et interpréter les transactions financières d’une entité afin de fournir des informations précieuses pour la prise de décision. Dans cet article, nous explorerons les fondements de la comptabilité et examinerons son rôle crucial dans le monde des affaires.

La comptabilité en quelques mots

La comptabilité générale est le processus d’enregistrement des opérations effectuées par une entreprise, comme les achats, les ventes de marchandises, les paiements aux créanciers, les emprunts, etc. Ces enregistrements sont consignés dans des livres comptables, des registres ou des supports informatiques, à partir de documents liés aux activités commerciales. L’objectif principal de la comptabilité générale est de connaître le patrimoine et le résultat de l’entreprise.

Elle recense tous les flux financiers entrants et sortants d’une entreprise, notamment les créances clients, les dettes fournisseurs, les charges de personnel, les dettes financières et les charges d’impôts. En tant qu’exigence légale pour toutes les entreprises, la comptabilité générale vise à informer les parties externes sur la situation financière de l’entreprise. Cela se fait à travers trois documents clés : le compte de résultat, le bilan comptable et l’annexe, qui présentent la situation de l’entreprise à la fin d’un exercice comptable, généralement d’une durée de 12 mois.

Grâce à ces informations, les dirigeants d’une entreprise peuvent rapidement connaître la situation financière de leur entreprise à tout moment, déterminer périodiquement si elle enregistre une perte ou un bénéfice, et établir un diagnostic. En se basant sur les données recueillies, le chef d’entreprise peut comparer les performances de son entreprise à celles d’autres entreprises similaires, identifier les points forts et les points faibles de son activité commerciale, et prendre des décisions comme l’expansion, la modification de l’assortiment proposé, l’adaptation des heures d’ouverture, etc.

Les variantes de la comptabilité

Différents types de comptabilité existent, chacun adapté à des objectifs spécifiques.

La comptabilité analytique ou comptabilité de gestion

À la différence de la comptabilité générale, la comptabilité analytique n’est pas obligatoire pour les entreprises, mais elle est vivement recommandée. Son objectif principal est d’analyser tous les coûts associés à l’activité de l’entreprise et d’identifier les différents points de rentabilité. Principalement destinée aux dirigeants de l’entreprise afin de les aider à prendre des décisions éclairées, cette forme de comptabilité repose sur l’analyse des charges et des coûts, avec pour but de déterminer les coûts et les résultats analytiques des produits et services vendus par l’entreprise.

La comptabilité analytique éclaire les dirigeants et les collaborateurs de l’entreprise dans les prises de décision relatives à la direction, à la planification, à l’organisation et au contrôle. Elle offre une vision claire des données financières et permet d’évaluer la performance des différentes activités de l’entreprise, favorisant ainsi une gestion plus efficace et stratégique.

La comptabilité nationale

La comptabilité nationale, un outil essentiel pour comprendre l’économie d’un pays, vise à représenter de manière schématique l’activité économique d’une nation sur une période définie, généralement d’une année. Tout comme pour une entreprise, la comptabilité nationale permet à un État de prendre connaissance de sa situation à un moment précis et d’étayer les décisions futures. Elle se base, entre autres, sur les informations comptables émises et publiées par chaque entreprise. L’indicateur clé fourni par la comptabilité nationale est le PIB, qui représente la somme des valeurs ajoutées de chaque entreprise.

La comptabilité publique

La comptabilité publique englobe un ensemble de procédures macroéconomiques qui ont pour objectif de définir et de gérer les revenus et les dépenses de l’État ainsi que des collectivités publiques. Cela implique la mise en place de méthodes rigoureuses visant à enregistrer, analyser et contrôler les flux financiers liés à ces entités publiques.

En d’autres termes, la comptabilité publique joue un rôle crucial dans la gestion des finances de l’État et des organismes publics, en assurant une transparence et une responsabilité dans l’utilisation des ressources publiques.

Quelques notions de comptabilité générale

Le bilan

Le bilan est une représentation statique du patrimoine d’une entreprise à un moment précis, reflétant à la fois ses possessions et ses obligations.

Il se divise toujours en deux parties distinctes : l’actif et le passif.

L’actif englobe tous les biens détenus par l’entreprise qui contribuent à son activité. Cela comprend notamment les machines, les bâtiments ainsi que les liquidités disponibles en banque. Il englobe également les créances clients, c’est-à-dire les montants dus par les clients qui n’ont pas encore été réglés, ainsi que les stocks de matières premières ou de produits prêts à être vendus. Ces éléments sont classés dans le bilan en fonction de leur convertibilité en argent.

À l’opposé, le passif représente l’ensemble des obligations financières de l’entreprise. Il inclut les fonds dus aux investisseurs (actionnaires, fondateurs de l’entreprise), désignés sous le nom de capitaux propres. S’y ajoutent les montants dus à d’autres partenaires, tels que les emprunts contractés auprès de la banque, les dettes envers les fournisseurs, les salaires des employés et les impôts dus à l’État.

Par nature, le bilan est en équilibre, c’est-à-dire que le passif est égal à l’actif.

Le compte de résultat

Le compte de résultat permet d’évaluer les fluctuations financières de l’entreprise en fonction de son activité pendant une période donnée. Cette évaluation repose sur le concept de profit ou de bénéfice, qui est calculé de la manière suivante :

Bénéfice = Revenus – Dépenses

Les revenus prennent différentes formes en fonction de l’entreprise. Dans un magasin, les revenus proviennent principalement de la vente de marchandises, tandis que dans un cabinet d’architectes, ils sont générés par les honoraires de leurs services. Les revenus peuvent également provenir des investissements de l’entreprise (sous forme de produits financiers) ou de circonstances exceptionnelles telles que des subventions ou la revente d’équipements.

Les dépenses sont multiples au sein des entreprises. Sans être exhaustives, elles incluent les achats de matières premières, les charges liées au personnel, les frais de location des locaux commerciaux ou des usines, ainsi que les charges financières telles que le remboursement des emprunts.

En analysant le compte de résultat, il est possible d’obtenir une vision d’ensemble de la performance financière de l’entreprise, de ses sources de revenus et de ses principaux postes de dépenses. Cet outil est essentiel pour les dirigeants d’entreprise, les investisseurs et les parties prenantes qui souhaitent évaluer la santé financière et la rentabilité d’une entreprise.

Quels sont les différents acteurs de ce secteur ?

La comptabilité est indispensable pour pratiquement toutes les entreprises, quelle que soit leur taille ou leur secteur d’activité. En conséquence, un large éventail de professions sont regroupées sous cette discipline : assistant comptable, secrétaire comptable, comptable, expert-comptable, directeur administratif et financier, commissaire aux comptes, et bien d’autres.

La filière comptabilité offre donc de nombreuses possibilités d’évolution professionnelle et d’emplois, bien que sa popularité soit relativement faible, notamment parmi les jeunes générations.

formation assistant comptable
Publié le 19 juin 2023, par Simon

Formations en Comptabilité

Les formations comptabilité à distance

En occupant une position centrale dans toutes les organisations, le domaine de la comptabilité et de la gestion offre de nombreuses opportunités professionnelles, ce qui en fait un secteur très prometteur.

En optant pour une formation comptabilité au Centre Européen de Formation, vous pouvez accéder à une variété de métiers, tels que l’assistant comptable, le secrétaire comptable, assistant de cabinet comptable, la comptabilité et la gestion informatisée…

Notre programme d’apprentissage à distance regroupent un catalogue de formations conçues pour préparer au passage des Titres RNCP d’Assistant Comptable ou de Secrétaire Comptable.

Le Centre Européen de Formation, vous propose d’étudier, à votre rythme la formation en comptabilité de votre choix, tout en étant encadré par une équipe pédagogique. À la fin de votre formation avec le CEF, vous pouvez obtenir un Titre Professionnel. Voici les deux formations comptabilité pour intégrer rapidement le secteur :

formations comptabilité

Titre professionnel RNCP

Éligible CPF

Formation Assistant Comptable

La formation Assistant Comptable du Centre Européen de Formation a pour objectif de vous fournir une formation complète dans le domaine de la comptabilité, service support primordial au sein des entreprises.

Elle couvre les 3 certificats de compétences professionnelles (CCP) essentiels à l’exercice de la profession et vous permet de passer le Titre professionnel de Comptable Assistant (niveau Bac).

formations comptabilité

Titre professionnel RNCP

Éligible CPF

Formation Secrétaire Comptable

La formation Secrétaire Comptable du Centre Européen de Formation a pour objectif de vous permettre de développer une expertise complète dans le domaine du secrétariat comptable, en couvrant les aspects administratifs, techniques, juridiques et financiers.

Cette formation couvre les certificats de compétences professionnelles du Titre professionnel de Comptable Assistant de niveau 4 (équivalent au niveau Bac).