Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
différence entre expert comptable et comptable
Publié le 07 juin 2023, par Simon

Différence entre un comptable et un expert-comptable : qu’est-ce qui les distingue ?

Dans le domaine de la gestion financière, il existe deux professions qui jouent un rôle crucial : le comptable et l’expert-comptable. Bien que ces termes soient souvent utilisés de manière interchangeable, il est important de comprendre les différences subtiles qui les distinguent. Alors, qu’est-ce qui sépare réellement un comptable d’un expert-comptable ? Découvrez les spécificités de ces deux métiers, leurs responsabilités respectives et les compétences requises.

Introduction à la comptabilité et à l’expertise comptable

Qu’est-ce qu’un comptable ?


Le rôle principal du comptable est d’assurer la bonne gestion des comptes et des finances, que ce soit pour plusieurs clients ou au sein de son entreprise. Cependant, ce métier ne se résume pas uniquement à des chiffres et des calculs, car il revêt également une dimension de conseil. Les missions et les tâches d’un comptable varient considérablement en fonction de son environnement professionnel, que ce soit dans un cabinet, une entreprise ou en tant que travailleur indépendant.

Il peut travailler en étroite collaboration avec un aide comptable. L’assistant comptable passe les écritures de base en comptabilité (écritures d’achat ,écriture de vente ,écritures de trésorerie ,rapprochements bancaires).

Les responsabilités du comptable varient selon le contexte professionnel :

  • Dans un cabinet d’expertise comptable, le comptable est chargé de gérer la comptabilité de plusieurs PME, artisans, agriculteurs, commerçants ou professions libérales. Il peut également être dédié à la comptabilité d’un seul client important.
  • Au sein d’une grande entreprise, sous la supervision du directeur comptable, le comptable se spécialise souvent dans une tâche spécifique de la comptabilité, comme la gestion des clients, des fournisseurs, de la paie ou l’analyse financière.
  • Dans une PME, le comptable unique assume des responsabilités plus étendues et est impliqué dans la vie quotidienne de l’entreprise. Outre la comptabilité, il peut également être en charge de la gestion commerciale.

Qu’est-ce qu’un expert-comptable ?

L’expert-comptable se positionne comme un atout précieux pour les dirigeants d’entreprise, offrant bien plus qu’une expertise en comptabilité. En effet, il est également un spécialiste de la fiscalité, de la finance, du droit et de la gestion d’entreprise. La profession d’expert-comptable est caractérisée par sa nature pluridisciplinaire, couvrant différents domaines de compétence essentiels pour accompagner efficacement les entreprises.

L’expert-comptable joue un rôle essentiel en tant qu’intermédiaire entre une entreprise et ses divers interlocuteurs comme l’URSSAF, Pôle Emploi, le Centre des Impôts, etc. Au-delà de sa fonction de conseil, l’expert-comptable accompagne l’entreprise dès sa création et assure un suivi tout au long de son existence, en établissant des documents comptables et fiscaux, en gérant les liquidations, et bien plus encore.

En tant que professionnel agréé, l’expert-comptable exerce des prestations comptables, tout en étant également compétent dans le domaine juridique. Cette profession est réglementée par l’Ordre des Experts-Comptables, garantissant ainsi le respect des normes et des règlements.

Différences entre un comptable et un expert-comptable

La distinction entre un comptable et un expert-comptable n’est pas aussi significative qu’on pourrait le penser, mais repose principalement sur trois points clés.

Formation

Premièrement, il y a une différence en termes d’expérience et d’étendue des compétences. L’expert-comptable bénéficie d’une formation plus approfondie et d’au moins trois années d’expérience professionnelle après sa formation. En revanche, le comptable peut avoir un niveau de compétence légèrement inférieur.

La formation assistant comptable du Centre Européen de Formation permet d’acquérir toutes les bases du métier et d’obtenir le titre professionnel de Comptable Assistant. Il est possible de continuer vos études en obtenant un titre professionnel de niveau 5, comme le titre professionnel de Gestionnaire Comptable et Fiscal ou de Gestionnaire de Paie.

Honoraires

Deuxièmement, les honoraires des deux professionnels diffèrent. Faire appel à un expert-comptable est généralement plus coûteux. Cependant, cette différence de tarification est justifiée par le niveau supplémentaire de compétences qu’il apporte à l’entreprise.

Missions

Enfin, l’expert-comptable et le comptable n’ont pas les mêmes attributions. Seul l’expert-comptable est habilité à attester les comptes annuels d’une entreprise. De plus, en cas de contrôle fiscal, l’engagement d’un expert-comptable offre une assurance responsabilité civile. Il est donc souvent recommandé de faire appel à lui pour ces missions délicates. Malgré leur proximité, les métiers de comptable et d’expert-comptable sont très différents. L’expert-comptable possède des qualifications supérieures et assume une responsabilité civile que le comptable n’a pas.

Pour une entreprise, il est donc généralement plus avantageux d’employer un comptable pour les tâches courantes et de recourir à un expert-comptable lorsque cela est indispensable.

Quand faire appel à un comptable et à un expert-comptable ?

Faire appel à un comptable

Faire appel à un comptable peut grandement simplifier la vie d’une entreprise, que ce soit pour sa création ou pour faire face à une éventuelle inspection fiscale. Même en tant que travailleur indépendant ou gérant d’une petite entreprise, il existe une grande variété de solutions comptables adaptées à différents budgets, allant des offres de gestion intégrale de la comptabilité (plus coûteuses) à la répartition des tâches entre le comptable et l’entrepreneur (plus abordables).

Engager un comptable peut être judicieux dans plusieurs situations clés. Tout d’abord, lors de la création de l’entreprise, un comptable peut aider à choisir la meilleure structure légale adaptée au projet. Ensuite, pour la déclaration annuelle de TVA ou pour le calcul de l’impôt sur les sociétés ou sur le revenu, selon le statut de l’entreprise, un comptable peut simplifier la gestion comptable et fiscale.

En cas de contrôle fiscal, il est recommandé d’avoir un comptable pour présenter les documents requis de manière efficace et pour gérer toutes les démarches administratives.

Lorsque l’activité de l’entreprise se développe, qu’il y a une croissance soudaine ou un besoin d’employer du personnel, un comptable peut faciliter cette transition en prenant en charge les tâches liées à la gestion des salaires, des impôts, etc.

Enfin, avant de prendre des décisions importantes pour l’avenir de l’entreprise, comme la cession d’une marque pour devenir franchisé ou l’achat/vente d’un fonds de commerce, il est fortement recommandé de consulter un comptable. Celui-ci pourra analyser les différentes options, évaluer la situation financière et fournir des recommandations stratégiques.

Faire appel à un expert-comptable

Un expert-comptable peut vous accompagner tout au long des différentes étapes de la vie de votre entreprise. Lors de sa création, il peut vous aider à choisir la forme juridique optimale et le régime fiscal le plus avantageux. De plus, il veille à ce que vous respectiez toutes les obligations comptables, légales et fiscales.

En externalisant la gestion de votre comptabilité à un cabinet d’expertise-comptable, vous gagnez du temps et bénéficiez d’une meilleure visibilité sur les indicateurs clés de votre entreprise, tels que l’évolution du chiffre d’affaires, le résultat brut d’exploitation et la TVA. Certains cabinets proposent même des espaces en ligne permettant un accès 24h/24 à vos indicateurs de performance.

Vous pouvez également faire appel à un expert-comptable pour des moments clés de votre entreprise, tels que l’embauche de nouveaux salariés, un changement de forme juridique ou des opérations de cession ou d’acquisition. Externaliser la gestion comptable vous assure d’avoir un partenaire à vos côtés lors des décisions importantes.

En confiant la comptabilité à un expert-comptable, le chef d’entreprise peut se concentrer sur les fonctions de direction, de management et d’orientation stratégique, plutôt que sur les tâches comptables. Il est obligatoire, lorsque la comptabilité n’est pas gérée en interne, de faire appel à un expert-comptable agréé figurant au tableau de l’Ordre des experts-comptables de France. Il est essentiel de vérifier que votre expert-comptable est bien inscrit, car exercer la fonction d’expert-comptable sans le titre requis est un délit passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 150 000 €.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *