Décision du Tribunal de Lille du 7 juillet 2022
 
Recevez une brochure
GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
Comment réussir son entretien d'embauche
Publié le 14 octobre 2022, par Tom

Comment réussir son entretien d’embauche ?

Passer un entretien d’embauche peut parfois s’avérer stressant, notamment lorsqu’il s’agit des premiers. Aucun rendez-vous professionnel ne ressemble ! Et il va falloir se démarquer des autres candidats pour le poste à pourvoir. Alors, parce que passer entretien ne s’improvise pas, voyez avec nous comment bien se préparer pour réussir son entretien d’embauche.

 

Avant de passer l’entretien d’embauche

Vous l’avez compris, pour réussir son entretien d’embauche, hors de question d’arriver à un entretien les mains dans les poches. Afin de prouver votre motivation et votre envie de décrocher le poste, il vous faut travailler sérieusement votre rencontre avec le recruteur. Mais comment faire cela ? Et bien, vous pouvez commencer par préparer une liste de toutes les questions susceptibles d’être posées durant votre entretien d’embauche, afin d’être prêt à y répondre.

N’hésitez pas non plus, à refaire un tour sur les éléments présents sur votre curriculum vitae et votre lettre de motivation, votre interlocuteur sera surement amené à refaire un tour dessus.

De plus, pour avoir davantage de chance de convaincre votre interlocuteur, privilégiez également une tenue adaptée lors de votre passage en entretien.

 

Les questions les plus posées en entretien

Lors d’un entretien d’embauche, certaines questions posées sont incontournables. Même si elles peuvent paraître classiques, une bonne préparation en amont est nécessaire pour les aborder sans stress et donc pour réussir son entretien d’embauche.

Voici des exemples de questions qui peuvent vous être posées durant votre rencontre avec le recruteur :

  • Parlez-moi de vous ?
  • Que savez-vous à propos de notre entreprise ?
  • Qu’est-ce qui vous a plu dans notre annonce ?
  • Pourquoi vous et pas un autre ?
  • Quels sont vos qualités et vos défauts ?
  • Quels sont vos hobbies ?
  • Quel est pour vous le poste idéal ?
  • Avez-vous des questions ?

 

Pendant l’entretien

C’est le moment, plus de retour en arrière possible, vous êtes en face du recruteur. Il faut vous dire que les 5 premières minutes sont importantes pour réussir son entretien d’embauche, car elles suffisent à l’interlocuteur pour avoir une première impression de vous. Alors, donnez une bonne image de vous, soyez à l’écoute et prenez la parole uniquement lorsqu’on vous y invite. Valorisez vos compétences et vos aptitudes avec des illustrations à l’appui. Manifestez votre intérêt pour l’entreprise, le poste à pourvoir et n’hésitez pas également à questionner votre interlocuteur en retour.

Quoi qu’il en soit, répondez aux questions en étant détendu, c’est le moment de mettre en avant tout le travail de recherche et entrainement à l’oral que vous avez fait en amont de votre passage en entretien.

 

Une fois l’entretien d’embauche terminé

Voilà, votre échange avec le recruteur se termine, vous êtes enfin sur la route pour retourner chez vous. Pendant ce temps, il est intéressant de se rappeler rapidement de tout ce qui a été dit durant l’entretien. N’hésitez pas également, à remercier par mail votre recruteur suite à l’entretien. Cela constitue une occasion supplémentaire d’appuyer votre candidature, de montrer votre intérêt et de synthétiser les moments forts de votre rendez-vous.

Si vous n’avez pas de nouvelle du recruteur d’ici une semaine, relancez-le en lui téléphonant, c’est un bon moyen de lui prouver que le poste à pourvoir vous intéresse vraiment.

Puis en cas d’embauche à un autre poste, pensez à le prévenir afin de terminer sur une bonne impression, peut-être seriez-vous amené à le recroiser un jour.

 

Vous n’avez pas été retenu pour le post ?

En cas de refus, n’hésitez pas à demander les raisons suite à cette décision. Cela ne remet pas en doute vos compétences professionnelles, voyez plutôt ça comme une occasion de progresser. Rester positif est le meilleur moyen d’avancer. La prochaine fois vous saurez convaincre votre interlocuteur jusqu’à obtention du poste tant convoité !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.