Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
Créer son entreprise
Publié le 06 avril 2022, par Simon

Créer son entreprise : quand le rêve devient concret !

Créer son entreprise est une idée qui est de plus en plus présente dans la tête des Français. Et la crise sanitaire n’a fait qu’accélérer cette volonté de faire par soi-même, pour soi-même. Mais il faut savoir transformer l’idée en projet. Pour vous aider dans votre projet de création d’entreprise, le CEF vous explique les différentes étapes à suivre pour concrétiser votre projet.

 

Créer son entreprise, après sa formation

 

Le Centre Européen de Formation propose de nombreuses formations, à la suite desquelles vous pouvez décider de créer votre propre entreprise. Par exemple, de nombreux élèves ayant suivi la formation de décorateur d’intérieur, d’éleveur canin ou encore au CAP Pâtissier avec le CEF, décident de créer leur entreprise à la fin de leur formation. 

Dans certaines formations comme décorateur d’intérieur ou prothésiste ongulaire, des modules d’apprentissage sont dédiés à la création d’entreprise. Les coachs qui suivent les élèves du CEF sont également présents pour vous guider dans la concrétisation de vos projets professionnels. 

Nous vous conseillons d’avoir complété votre formation, ou obtenu votre diplôme, avant de commencer vos démarches de création d’entreprise. Cela vous permettra d’utiliser toutes les compétences que vous aurez acquises et de vous consacrer pleinement à votre projet.

 

Réaliser une étude de marché : l’indispensable

 Pour créer son entreprise après une formation, il est indispensable de réaliser au préalable une étude de marché. 

Dans cette dernière, vous devrez prendre plusieurs éléments en compte comme l’environnement dans lequel évoluera votre entreprise, mais aussi les clients auxquels vous serez confrontés. 

Nous vous invitons à vous poser plusieurs questions à propos de vos clients : 

  • Quels sont leurs besoins et leurs attentes ? 
  • Quels sont leurs moyens ? 
  • Quand et pourquoi consomment-ils votre produit et/ou service ?
  • Quelles sont leurs motivations à acheter votre produit et/ou service ? Et quels sont leurs freins ? 

Vous devez également vous renseigner sur le marché dans lequel vous voulez vous insérer : 

  • Y a-t-il beaucoup de demande de la part des consommateurs pour votre produit et/ou service ? 
  • Votre secteur est-il en croissance, ou en perdition, et pourquoi ?
  • Qui seront vos concurrents ? Quels sont les produits et/ou services qu’ils proposent ? 
  • Qui sont vos potentiels fournisseurs ? 

Vous devrez vous servir de cette étude pour faire des choix concernant votre entreprise. De manière générale, l’idéal est de créer une entreprise qui soit différente de la concurrence et qui réponde à un besoin de vos futurs clients. Évidemment, votre étude et les choix qui en découlent doivent être adaptés selon le secteur dans lequel vous souhaitez vous implanter. 

 

Définir clairement l’identité de son entreprise

 Dans un premier temps, et en vous basant sur vos envies mais également sur votre étude de marché, vous devrez définir précisément votre offre. Quel sera votre produit et/ou service ?

Parallèlement, vous devez penser aux canaux de vente que vous pourriez utiliser. Vos produits seront-ils vendus via un site internet, via une boutique physique ou encore via les deux ? 

Toujours d’après votre étude, mais aussi vos envies et vos convictions, vous devrez créer votre marque. Donner un nom à votre entreprise, un logo et même une promesse, inspiré de la sympathie auprès de votre marque. Ces éléments permettent de rendre votre entreprise plus identifiable et de donner envie à vos clients de la découvrir. 

En fonction de vos réponses et de vos envies, il faudra commencer à établir un budget prévisionnel. 

 

Comment établir un budget ?

 Créer son entreprise après une formation peut être complexe, notamment vis-à-vis du budget à mettre en place. Cela demande de prendre en compte de très nombreux éléments. En effet, vous devez penser par exemple : 

  • Au dépôt de votre entreprise, du nom de votre entreprise et à l’achat d’un nom de domaine pour un site internet. 
  • À votre local si vous souhaitez une entreprise physique, ainsi que l’aménagement de ce dernier. 
  • Au matériel dont vous aurez besoin quotidiennement. 
  • Aux matières premières que vous consommerez, ou encore au personnel que vous serez amené à employer. 
  • Ou encore à divers supports de communication (site internet, carte de visite, tracts…)

Ces éléments doivent s’adapter et être complétés en fonction de votre entreprise. Une fois votre budget calculé, vous pourrez alors définir votre seuil de rentabilité, et déterminer plus précisément le prix de vos produits. 

Cette étape est primordiale. Si vous avez besoin de réaliser un emprunt pour créer votre entreprise, ou si vous souhaitez développer votre activité dans un incubateur, vous devrez obligatoirement présenter un budget prévisionnel en plus du concept de votre entreprise. 

 

Quel statut juridique choisir ?

 Une fois que vous aurez réalisé les étapes précédentes, vous devrez évidemment déclarer votre activité. En fonction de l’entreprise que vous souhaitez créer, vous devrez choisir un statut juridique.

  • Une Entreprise Individuelle est un statut juridique assez simple à mettre en place. Depuis mai 2022, ce statut permet de protéger votre patrimoine personnel et les différentes démarches se voient simplifier. Cette modification a pour objectif de proposer un statut unique d’entrepreneur individuel.
  • L’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée vous permet de protéger votre patrimoine, même si les démarches de création sont plus longues. 
  • La Société à Responsabilité Limitée (SARL) regroupe plusieurs associés. Elle limite leur responsabilité à leur apport de capital. 
  • Enfin, l’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL) limite également votre responsabilité à votre apport de capital. Cependant, elle ne comporte qu’un seul associé.

Dans un premier temps, nous vous conseillons de choisir le statut d’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée. C’est un statut accessible, qui vous protège en cas de problème. 

Vous devrez ensuite déclarer votre entreprise auprès de la Chambre à laquelle vous êtes rattaché. Par exemple, si vous souhaitez ouvrir une entreprise dans le secteur de la restauration ou de la beauté, vous devrez vous rapprocher de la Chambre des Métiers et de l’Artisanat. En revanche, si vous souhaitez ouvrir un élevage d’animaux domestiques, vous devrez cette fois vous rapprocher de la Chambre du Commerce et de l’Agriculture. 

 

Comment communiquer autour de son projet ?

 Après avoir créé son entreprise, il est indispensable de mettre en place un plan de communication pour assurer sa visibilité. En effet, communiquer sur votre projet est très important et plusieurs leviers de communication s’offrent à vous : 

  • Être présent sur les réseaux sociaux :

Cela vous permettra de mettre en avant vos prestations et/ou vos produits. Vous pouvez également communiquer avec vos clients et futurs clients en leur annonçant des nouveautés, des offres ou des événements en lien avec votre entreprise. En plus des réseaux “classiques”, comme Facebook ou Instagram, nous vous invitons à enregistrer votre entreprise sur des réseaux de mise en relation entre clients et entreprises. 

  • Être présent sur internet :

Aujourd’hui, le premier réflexe de vos futurs clients sera de vous chercher sur internet. Entrer les informations de votre entreprise sur Google est donc primordial. Cela vous permettra de vous faire connaître localement, mais également de renforcer votre sérieux, auprès de vos clients. Disposer d’un site internet présentant votre entreprise, vos produits et vous-même peut également renforcer votre crédibilité et la confiance que vos clients pourront vous accorder.

  • Communiquer autour de vous :

Enfin, lorsque vous travaillez à une échelle locale, il est très important de parler de votre entreprise autour de vous. Que ce soit dans votre entourage personnel ou professionnel, mais aussi auprès des commerces qui vous entourent. Le bouche-à-oreille est un outil de communication qu’il ne faut surtout pas négliger, ainsi, invitez vos clients à parler de leur expérience autour d’eux, ou sur internet. 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *