Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Quelle structure juridique choisir pour son entreprise ?

Publié le 10 septembre 2021, par Simon

structure juridique

Lorsque l’on souhaite créer sa propre entreprise, le choix de la structure juridique est une étape très importante. En effet, il va permettre de définir les responsabilités, le capital social mais aussi le régime fiscal de l’entreprise en fonction du statut choisi. Voici un petit tour d’horizon des principaux statuts juridiques possibles pour une entreprise.

 

L’entreprise individuelle ou l’entreprise individuelle à responsabilité limitée

Tout d’abord, l’entreprise individuelle (EI). Elle est la structure juridique la plus souvent choisie par les personnes qui crĂ©ent leur entreprise.  D’ailleurs, les micros entreprises appartiennent Ă  cette catĂ©gorie.

NĂ©anmoins, pour devenir auto-entrepreneur, il est nĂ©cessaire de suivre une formation en amont afin d’obtenir toutes les connaissances et les compĂ©tences nĂ©cessaires Ă  l’activitĂ© choisie. Le Centre EuropĂ©en de Formation vous prĂ©pare Ă  cela avec des formations dans les domaines de la dĂ©coration, de l’esthĂ©tique ou encore de la restauration.

L’entrepreneur est le seul dirigeant de la société. Il a une responsabilité totale des dettes potentielles de son entreprise, il engage donc l’ensemble de son patrimoine personnel, hormis sa résidence principale.

Dès 18 ans, les créateurs d’entreprises peuvent opter pour ce statut. La création se fait rapidement sans avoir besoin de constituer un capital minimum.

L’entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL) est semblable à l’EI. Elle permet de protéger le patrimoine personnel de son créateur. Cependant, les démarches pour créer la société sont plus longues.

 

Société à responsabilité limitée (SARL), une structure juridique connue et reconnue

En second lieu, la société à responsabilité limitée (SARL). Cette dernière regroupe au minimum deux associés. C’est un statut qui est largement répandu au sein des sociétés en France. Cependant, cette structure ne peut pas être choisi par les professions judiciaires, juridiques et de santé (mis à part les pharmaciens).

La responsabilité des associés est limitée à leur apport. Sauf dans le cas où il y a une faute de gestion de la part d’un associé et que ce dernier est aussi le gérant de la société.

Le capital social est libre et varie selon les besoins et la taille de l’entreprise.

 

L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée

C’est au tour de l’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL). Ce statut est similaire à celui de la SARL à la différence qu’il ne comporte qu’un seul associé.

La responsabilité est limitée à l’apport des associés, sauf en cas de situation similaire à celle de la SARL. Les autres caractéristiques sont les mêmes que pour la société à responsabilité limitée.

De plus, il est assez facile de basculer, par la suite, le statut juridique en SARL lors du développement de l’entreprise.

 

La société anonyme, l’idéal pour de nombreux associés

Maintenant, la société anonyme (SA). Cette structure permet de regrouper de nombreux associés ou d’actionnaires avec un capital social élevé.  En effet, les différents actionnaires investissent dans les capitaux de l’entreprise.

L’entreprise sous ce statut juridique doit comporter au moins 2 actionnaires, 7 si cette dernière est cotée en bourse. La responsabilité des associés est limitée à leur apport.

Les principaux avantages de choisir cette structure juridique sont :

  • Avoir une rĂ©elle crĂ©dibilitĂ© Ă  l’égard des diffĂ©rents partenaires,
  • Disposer d’une structure qui est Ă©volutive et adaptable aux besoins de la sociĂ©tĂ©,
  • BĂ©nĂ©ficier d’une circulation facile des actions.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?