Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
aliments toxiques pour les animaux de compagnies
Publié le 26 juillet 2016, par Simon

Certains aliments sont toxiques pour vos animaux de compagnie

D’après une étude menée par des savantes italiennes parue récemment, vos animaux domestiques ne doivent surtout pas ingérer 7 catégories de nourriture. Découvrez lesquelles !

Des aliments à bannir

En Italie, deux chercheuses ont examiné la totalité des études scientifiques sur l’alimentation animale afin d’établir une liste des denrées toxiques pour animaux de compagnie. Leurs résultats publiés il y a peu dans la revue Frontiers in Veterinary Science sont sans appel : 7 catégories d’aliments doivent être bannis de la gamelle de votre chien ou de votre chat.

Pas de chocolat ni de dentifrice

Evitez impérativement de donner de la nourriture contenant de la théobromine. On la trouve dans le chocolat, le cacao, le café et le thé. Une telle molécule peut entraîner des problèmes cardiaques ou encore de l’hypertension chez le chien.

Faites aussi attention aux produits composés en partie de xylitol. Cette substante présente dans le dentifrice et les chewing-gums peut provoquer une hypoglycémie côté canin ou félin.

L’ail, le raisin et l’alcool également dangereux

Parce qu’ils renferment des organosulfoxydes, l’ail, l’oignon et la ciboulette présentent des risques d’intoxication. Les molécules incriminées peuvent engendrer des vomissements et autres diarrhées. On a d’ailleurs le même effet avec la noix de Macadamia. Le raisin entraîne lui des problèmes rénaux chez le chien, alors que le houblon déclenche de la fièvre.

L’alcool, le vernis, le parfum et le vernis doivent aussi être éloignés de votre animal domestique. Ces produits contiennent en effet de l’éthanol, conduisant potentiellement à créer de l’hypothermie ou des difficultés pour respirer.

En cas de problème, demandez conseil à un auxiliaire vétérinaire dans le cabinet le plus proche de chez vous.