Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
chevaux de championnat
Publié le 02 août 2016, par Simon

Les chevaux se sont envolés pour les JO de Rio

Les délégations des sportifs de tous les pays convergent en ce moment vers Rio pour les Jeux Olympiques (JO). Un important convoi équin a lui aussi rejoint la capitale du Brésil ce weekend. Découvrez l’envers du décor des chevaux de championnat.

 

L’envolé des chevaux  

Pour traverser l’océan Atlantique et concourir aux Jeux Olympiques de Rio, ils n’ont pas pris le bateau. C’est l’avion qui a transporté les équidés de compétition de la majorité des nations européennes. A Liège (Belgique) et à Stanstead (Angleterre), 15 Boeing 777 ont décollé le samedi 30 juillet 2016 avec un total de 274 chevaux à bord.

Il s’agit cependant d’un convoi assez commun dans l’univers de l’équitation. Plus de 2 000 destriers partent en Floride (Etats-Unis) pour un festival de dressage tous les hivers !

Un embarquement stressant  

A leur arrivée à l’aéroport, les équidés ont été rassemblés pendant 24 heures, accompagnés par des soigneurs puis répartis à 2 ou 3 dans des containers. Chaque container a ensuite été placé dans la soute des avions cargo.

Certains chevaux se sont agités pendant le décollage, l’atterrissage et lors de turbulences en vol. Il a fallu les tranquilliser dans les règles du tournoi pour ne pénaliser personne.

 

La France a expédié 5 montures à Rio 

Cette année, notre pays a envoyé 5 chevaux et un groom pour le concours complet du triathlon équestre : cross, dressage et saut d’obstacles sont au programme.

Durant le voyage, les destriers se sont bien entendus entre eux. Aucun souci de voisinage ! Le soigneur a passé son temps dans la soute à surveiller et à nourrir les étalons, afin d’assurer un bon transit et d’éviter les coliques.

Au Brésil, les chevaux ont à peine une semaine pour s’adapter au climat. Les épreuves équestres des JO commencent le samedi 7 août.