Recevez une brochure
GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
Actualité de la petite enfance
Publié le 05 août 2022, par Amélie

L’actualité de la petite enfance phare en juillet 2022 : 200000 nouvelles places d’accueil !

Juillet 2022 a été marqué par une actualité de la petite enfance. Élisabeth Borne a annoncé de grands changements dans le secteur de la petite enfance. L’objectif ? Répondre au besoin actuel de solutions de garde des jeunes enfants et booster l’embauche des professionnels du secteur. On vous en dit plus sur l’annonce de la première ministre et son impact. 

Le secteur de la Petite Enfance en souffrance

Le secteur de la petite enfance fait face depuis plusieurs années à d’importantes difficultés. Pénurie de professionnels, manque de places dans les structures d’accueil…

Le comité de filière “Petite Enfance” a rendu fin juin quelques propositions pour agir, à la fois en urgence mais aussi en profondeur :

– Accélérer les diplômations des professionnels de la petite enfance,
– Faciliter les passerelles entre les différents métiers de la petite enfance,
– Ouvrir des places de formation en fonction d’une évaluation précise des besoins,
– Revaloriser les salaires et agir sur le terrain de la qualité de vie au travail…

Le sujet est une actualité de la petite enfance très présente dans les discussions gouvernementales. Des décisions doivent être prises pour assurer la reprise du secteur.

200 000 places d’accueil supplémentaires pour la petite enfance

En juillet 2022, Élisabeth Borne a donc annoncé la création de 200 000 places d’accueil supplémentaires en crèche. Bien sûr, cette croissance dépend de l’augmentation du personnel de crèche, et de nouvelles embauches.

Parmi les actualités de la petite enfance abordées, Élisabeth Borne a également annoncé la création d’un véritable service public de la petite enfance. La Première ministre affirme : « L’enfance sera une priorité de ce quinquennat dans la droite ligne du chantier des 1000 premiers jours ». Ce nouveau service permettra de mettre en œuvre certaines réformes, comme “la revalorisation salariale” ou de “nouvelles places de formation” pour les professionnels de la petite enfance. L’objectif est de lutter contre les difficultés d’embauche dans le secteur.

 

Les métiers concernés par cette embauche massive 

 

Sont concernés par cette annonce, les métiers dans les établissements ou services d’accueil collectif. On peut par exemple citer :

Les auxiliaires de crèches.

Les auxiliaires de crèche sont des professionnels qui accompagnent les enfants de 0 à 3 ans tout au long de la journée. Ils veillent à leur sécurité, proposent des activités aux enfants, mais ils aident également à l’entretien des locaux.

 

Les assistantes maternelles en accueil collectif. 

Les assistantes maternelles sont souvent considérées comme des professionnelles qui accueillent les enfants à leur domicile. Cependant, elles travaillent également en crèches familiales ou municipales. Elles accompagnent le développement et l’apprentissage des enfants entre 3 mois et 3 ans.

 

Comment intégrer le secteur de la petite enfance ?

 

Pour travailler auprès des tout-petits, il est essentiel de détenir un CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance (AEPE). Ce diplôme est reconnu par l’Etat et délivré par l’Éducation Nationale. Il est également obligatoire pour exercer la grande majorité des métiers du secteur de la petite enfance.

Obtenir ce diplôme rapidement est possible en suivant une formation à distance qui vous prépare à l’examen du CAP AEPE. Avec cette formation, vous développez toutes les compétences nécessaires pour travailler en crèche. Elle vous permet d’étudier à votre rythme pour obtenir votre diplôme et intégrer ce secteur porteur !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.