Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1 Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
2 Dites-nous-en un peu plus sur vous
3 Comment vous joindre ?
4 Quelle formation vous intéresse ?
blog - Centre Européen de Formation

Le Blog du Centre Européen de Formation

Retrouvez toute l’actualité liée aux métiers de la petite enfance, de l’esthétique, de la coiffure, de la cuisine, du secteur social, sanitaire et animalier.

Les allergies alimentaires chez l’enfant : comment les gérer ?

Publié le 05 février 2021, par Simon

Allergies alimentaires chez l'enfant

L’allergie alimentaire chez l’enfant peut prendre plusieurs formes, elle se manifeste généralement après l’ingestion d’un aliment. On estime à 8 %, le pourcentage d’enfants qui ont une allergie alimentaire en France. Ces allergies aux aliments sont en augmentation.

L’allergie alimentaire peut présenter des symptômes graves et immédiats comme du mal à respirer, un étouffement, un malaise, ou encore une augmentation soudaine du rythme cardiaque.

Comment prévenir d’une allergie alimentaire chez l’enfant ?

Il existe des symptômes qui peuvent aider à prévenir les allergies alimentaires chez l’enfant, voici ceux que l’on retrouve :

  • Une rhinite (irritation et l’inflammation des muqueuses de la cavité nasale),
  • Une crise d’asthme qui peut être importante,
  • Une urticaire qui peut provoquer des démangeaisons,
  • Des poussées d’eczéma. La formation CAP AEPE du Centre Européen de Formation permet de savoir que l’eczéma est une éruption héréditaire, de cette manière, si vous y êtes sujet, il y a de fortes chances que votre enfant le soit aussi.

Il est aussi possible qu’un enfant rencontre d’autres symptômes lors de sa première année qui peuvent être synonymes d’une allergie alimentaire :

  • Des troubles digestifs (douleurs abdominales, coliques, constipation, vomissements, …),
  • Une anaphylaxie peut également survenir.

 

Quelles sont les allergies les plus récurrentes ?

Les allergies alimentaires peuvent concerner tous les aliments. Néanmoins, une vingtaine d’aliments, en France, sont les plus souvent causes d’allergies alimentaires selon les spécialistes.

Les principaux allergènes chez l’enfant sont :

  • Les œufs,
  • Les arachides et les cacahuètes,
  • Les noisettes et drupacées (amande, noix, abricot, cerise, coing, pêche, pomme, poire, prune, olive)
  • Les ombellifères (céleri, anis, angélique, carotte, cerfeuil, coriandre, cumin, fenouil, persil, poivre vert)
  • Les crustacés (araignée de mer, crabe, crevette, écrevisse, langouste, langoustine, homard).
  • Le lait de vache,
  • Les légumineuses (fèves, haricots, pois, pois chiche, soja),
  • Le poisson de mer.

 

Comment traiter les allergies alimentaires chez l’enfant ?

Il existe différentes manières de traiter les allergies alimentaires chez l’enfant selon la gravité des symptômes :

Si, les symptômes sont graves :

Exclusion totale de l’aliment responsable de l’allergie. Cela nécessite une attention de tous les instants lorsqu’il s’agit principalement d’œufs, de lait, d’arachide ou de soja.

Lors d’une réaction allergique grave, il peut être nécessaire d’utiliser un auto-injecteur d’adrénaline. Les effets fonctionnent au bout d’une dizaine de secondes et permettent de rétablir la situation immédiatement.

Si, les symptômes sont légers :

Il faut continuer à ingurgiter les aliments qui provoquent de simples démangeaisons ou autres facteurs légers endurables de façon à exposer le corps à la substance allergène et ne pas aggraver la réaction.

Dans les deux cas, vous pouvez également vous rapprocher de votre médecin ou de votre allergologue qui vous proposera un traitement pharmacologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.