Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
rôle poupée chez l'enfants
Publié le 22 juin 2018, par Simon

Le rôle de la poupée chez les enfants

Au-delà du doudou, la poupée est très répandue chez les enfants. Mais ce n’est pas qu’un simple jouet. En effet, la poupée a un rôle primordial dans le développement des tout-petits. Quel rôle a-t-elle ? Comment bien choisir la poupée ? On vous explique tout en détails !

La poupée chez les enfants, indispensable à leur développement

À travers la poupée, l’enfant transmet ses émotions (il la câline s’il a besoin de réconfort, la gronde s’il n’est pas content…). Il développe son vocabulaire et surtout améliore sa motricité. Pour eux, la poupée joue le rôle de « double » : elle est bien vivante à leurs yeux. Ainsi, la poupée occupe une grande place dans la vie affective de l’enfant. Elle reçoit toute la tendresse de l’enfant. De plus, elle permet aux enfants de découvrir le monde différemment, en se calquant sur les actions de leurs parents. Au final, la poupée est un vrai support pédagogique.

Les petits garçons ont aussi le droit à leur poupée

Malgré l’image qu’elle renvoie, la poupée n’est pas uniquement destinée aux petites filles. Les garçons peuvent également avoir du plaisir à nourrir, câliner ou encore laver une poupée. Cela s’explique par le fait que les filles et les garçons ont besoin d’exprimer leurs émotions et d’acquérir un nouveau vocabulaire. C’est pour cela que les professionnels de la Petite Enfance insistent sur l’importance de la poupée, aussi bien chez les petites filles que les petits garçons, car tous les enfants doivent pouvoir se mettre à la place des parents.

Quelle poupée pour quel âge ?

La poupée doit évoluer au fil du temps. L’enfant ne doit pas avoir la même poupée tout au long de sa croissance :

  • À 18 mois, il faut une poupée à la fois simple, légère et solide, car l’enfant aura tendance à la manipuler dans tous les sens. La valeur sûre ? Un poupon avec un visage souriant sans éléments pouvant se détacher facilement (tels que des boutons par exemple).
  • De 2 à 3 ans, la poupée doit être légère et solide. Elle n’a pas besoin de rire, pleurer ou encore boire, mais elle doit de préférence avoir des articulations souples. Cela permettra à l’enfant d’assimiler certains gestes du quotidien : s’asseoir, s’habiller, dormir…
  • De 3 à 6 ans, la poupée classique est idéale. Avec ses cheveux longs, l’enfant peut la coiffer. Il peut également l’habiller ou la laver. À cet âge-là, les garçons commencent à se détourner des poupées, tandis que les filles prennent leur rôle de maman très à cœur. Mais attention, il ne faut pas que la poupée soit trop complexe : mécanismes ou composants électriques sont à éviter. Il faut que l’enfant puisse apprendre par lui-même.

Et vous, que pensez-vous du rôle de la poupée chez les enfants ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *