Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
Stéréotypes de genre petite enfance
Publié le 17 avril 2018, par Simon

Les stéréotypes de genre au sein de la petite enfance

Aujourd’hui, les stéréotypes de genre battent leur plein, et ce dès le plus jeune âge. En effet, ces stéréotypes s’imposent aussi bien dans les crèches que dans les écoles. Que sont-ils ? Comment améliorer l’égalité des enfants dès la naissance ? Un sujet que les élèves du CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance (AEPE) doivent connaître. 

Les stéréotypes de genre entre filles et garçons sont encore très marqués aujourd’hui, notamment au sein des Etablissements d’Accueil des Jeunes Enfants (EAJE). En effet, le premier exemple flagrant passe par les vêtements : les filles en rose et les garçons en bleu. Mais les stéréotypes sont dans certains cas accentués par l’environnement familial de l’enfant.

Des stéréotypes de genre bien présents

Alors que les petits garçons sont amenés à pratiquer des activités collectives avec un esprit de compétition, les petites filles pratiquent plutôt des activités individuelles. Dès leur plus jeune âge, les enfants sont incités à se conduire différemment, en fonction des stéréotypes de genre. Ces stéréotypes amènent chez les enfants certaines aptitudes et certains traits de personnalité, spécifiques au genre. Fort heureusement, il ne s’agit pas de remarques ou d’injures déplacées. Un exemple permet de montrer cette différence de personnalité :  si un bébé pleure, on dit qu’il « a peur » s’il s’agit d’une petite fille, tandis qu’il est « en colère » s’il s’agit d’un petit garçon.

Certains stéréotypes de genre sont en voie d’amélioration

Un autre exemple permet de montrer que les stéréotypes de genre chez l’enfant tendent à diminuer : aujourd’hui, la répartition des jouets entre les filles et les garçons est moins nette. En effet, les garçons jouent à la dînette, les filles aux petites voitures, et vice-versa. De plus, de nombreux livres existent pour expliquer aux enfants ce que sont les stéréotypes de genre.

Comment réduire ces stéréotypes ?

Le personnel de crèche a également un rôle important pour réduire ces stéréotypes. C’est déjà le cas dans plusieurs établissements : choix des jeux, manière de s’adresser aux enfants, relations avec les parents et les enfants… Une autre mesure existe aussi : l’« ABCD de l’égalité ». En test depuis 2013 dans plusieurs établissements, elle vise à transmettre une culture de l’égalité entre les filles et les garçons dès leur plus jeune âge. Cette mesure concerne les enfants mais aussi le personnel encadrant. L’objectif est de diminuer les inégalités et augmenter la parité entre les sexes, sans pour autant ne pas les différencier.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *