Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Qu’est-ce qu’un institut de beautĂ© partagĂ© ?

Publié le 11 juillet 2018, par Amandine

institut de beauté partagé

Afin de rentabiliser leur activité, de plus en plus d’instituts de beauté louent différents espaces et cabines de soins. Cela permet aux professionnels de l’esthétique de se lancer et d’acquérir une réelle expérience en tant qu’indépendant. Voici les avantages ainsi que les obligations à respecter pour ouvrir ou louer un institut de beauté partagé.

L’institut de beauté partagé : avantageux pour l’institut et pour le locataire

De nos jours, ouvrir son propre institut de beauté peut coûter très cher. C’est pourquoi les instituts de beauté partagés se multiplient. Ils permettent de louer à moindre coût un espace pour que les locataires puissent exercer leur activité (pour les esthéticiennes par exemple). Le prix de la location peut être fixe (sous forme de forfait) ou se faire par un pourcentage sur le chiffre d’affaires. Le mode de paiement dépendra avant tout de la taille de l’institut.

Pour le locataire, l’institut de beauté partagé lui permet de se créer un véritable espace de travail personnel et surtout professionnel. Il est libre de son organisation : horaires, aménagement de l’espace, soins proposés… Les instituts fournissent tout le matériel nécessaire, de la table de soins à la machine à cire, en passant par la lampe à UV pour les ongles. Certains instituts proposent en supplément divers services très utiles : émissions et réceptions d’appels, du linge, le ménage…

Enfin, pour le loueur, cela lui permet de dynamiser son institut et de réunir plusieurs métiers dans un même lieu, ce qui lui apporte un réel avantage financier.

Les obligations Ă  respecter

Le loueur et le locataire se doivent de respecter plusieurs obligations. Tout d’abord, le loueur doit toujours établir un contrat clair, reprenant tous les éléments mis à la disposition du locataire. Ce contrat fait office de garantie. De plus, le loueur ne peut pas imposer des horaires aux locataires. Enfin, le matériel mis à disposition doit être fonctionnel, en bon état et une maintenance doit être apportée en cas de défaillance.

Le locataire doit quant à lui être titulaire d’un diplôme en soins esthétiques. Il doit aussi se déclarer « autoentrepreneur » pour pouvoir lancer son activité professionnelle. La souscription à une police d’assurance civile professionnelle est obligatoire, pour garantir auprès du loueur une sécurité en cas d’accident du travail.

Que pensez-vous des instituts de beauté partagés ? Votre avis nous intéresse !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?