Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
cuisine thérapie
Publié le 13 juin 2017, par Amandine

La cuisine thérapie, une recette qui vous veut du bien !

Comme la peinture ou la musique, la cuisine peut aider à surmonter certaines épreuves. Cet art-thérapie est une méthode originale, qui donne le goût de mieux se connaître à travers des plats cuisinés !

Nos élèves du CAP cuisine prennent plaisir à battre un œuf, entendre une viande grillée, ou faire rissoler les pommes de terre ! Certes, ce n’est pas grand chose, mais cela se révèle parfois être un vrai stimulant ! Pourquoi ? Parce que lorsqu’on cuisine, c’est selon notre goût et notre envie du moment !

Notre cuisine nous ressemble : « Dis-moi ce que tu cuisines, je te dirais qui tu es ! ». Elle exprime à la fois nos goûts, notre culture, notre personnalité. La cuisine thérapie a déjà prouvé ses biens faits, à plusieurs reprises. Elle a été utilisée auprès de personnes âgées et de personnes atteintes du cancer, dans certains hôpitaux. Pour cela, les équipes médicales ont mis en place des ateliers culinaires réguliers au sein desquels, les patients découvrent le plaisir de laisser parler leur créativité !

Organisés par un infirmier, un auxiliaire de vie ou un animateur, les participants aux ateliers cuisine préparent leur repas de A à Z : sélection du menu, réalisation des courses, conception de la recette, dressage de la table et dégustation. Cet atelier cuisine offre un support thérapeutique très enrichissant ! Que ce soit par la manipulation des ustensiles de cuisine, le calcul des proportions des aliments, la stimulation des sens et de la mémoire, mais également la communication lors de l’échange des astuces et des recettes… Cette activité valorise l’image de soi, par l’accomplissement d’une tâche.

Alors pourquoi cet art-thérapie ne devrait se limiter qu’au milieu médical quand il est si simple de la pratiquer quotidiennement ?