Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
Devenir boulanger
Publié le 17 mai 2023, par Simon

Devenir boulanger : tout ce qu’il faut savoir !

Devenir boulanger est un choix de carrière qui a gagné en popularité ces dernières années, avec de plus en plus de personnes souhaitant se lancer dans ce métier. Le boulanger est un artisan qui joue un rôle crucial dans la vie quotidienne en fournissant du pain frais et d’autres produits de boulangerie. Mais être boulanger ne se résume pas simplement à pétrir de la pâte et à enfourner du pain. C’est un métier qui exige des compétences techniques, de la créativité, de la patience et de la passion. Dans cet article, découvrons ensemble tout ce qu’il faut savoir pour devenir boulanger.

Le métier de boulanger

Le boulanger est responsable de la production d’un large éventail de produits de boulangerie, allant du pain courant tel que la baguette, aux pains spéciaux comme le pain complet, au son, au seigle, ainsi que des viennoiseries comme les croissants, les brioches, les pains au chocolat, etc.

En plus de cela, il peut également proposer des pâtisseries courantes, des plats traiteurs comme les quiches et les pizzas, ainsi que des produits de snacking tels que les sandwichs, les salades et les burgers. Cette dernière catégorie de produits est de plus en plus demandée et peut représenter jusqu’à 40% du chiffre d’affaires de la boulangerie.

Le travail du boulanger commence par la sélection des ingrédients de qualité tels que la farine. Il suit ensuite un processus de production rigoureux et respectueux des règles d’hygiène et de sécurité alimentaire, qui comprend des étapes comme le pétrissage de la pâte, la fermentation, le façonnage, l’enfournement, la cuisson et le défournement.

Bien que les étapes de production de base soient restées inchangées depuis des siècles, l’activité du boulanger a évolué grâce à la modernisation des fournils, en particulier en ce qui concerne la gestion de la fermentation et les modes de cuisson. Les boulangers doivent également être conscients des tendances de consommation et savoir organiser leur travail pour répondre à la demande de leur clientèle.

Le métier de boulanger peut nécessiter de travailler de nuit, les week-ends et les jours fériés, mais de plus en plus de boulangeries offrent deux jours de repos consécutifs en semaine. Les boulangers peuvent travailler à leur compte, dans une boulangerie artisanale ou dans une boulangerie industrielle, en grande distribution telle que les supermarchés.

Les missions du boulanger

Que ce soit en tant que travailleur indépendant ou salarié d’une entreprise, le boulanger a un rôle clé dans la production de pain et autres produits de boulangerie. Les missions du boulanger sont nombreuses et variées, allant de la sélection des ingrédients à la gestion des stocks en passant par la fabrication des produits et l’accueil des clients.

Tout d’abord, le boulanger doit sélectionner les farines et les autres ingrédients nécessaires à la production de pain. Il doit également négocier avec les fournisseurs pour obtenir les meilleurs prix.

Une fois les ingrédients sélectionnés, le boulanger doit réaliser la pâte à pain et la pétrir afin de lui donner la texture et la consistance souhaitées. La pâte doit ensuite être laissée à fermenter pendant le temps nécessaire avant d’être façonnée en baguette, miche ou tout autre type de pain.

La cuisson du pain est une étape cruciale, qui nécessite une maîtrise parfaite des techniques et des températures de cuisson. Le boulanger doit également être capable de congeler le pain cru ou précuit, notamment dans les boulangeries industrielles.

Outre la production de pain, le boulanger peut également fabriquer des viennoiseries, comme les pains au chocolat, les pains aux raisins ou les croissants. Il peut également inventer de nouvelles recettes pour surprendre et satisfaire ses clients.

Le boulanger doit également assurer la présentation et la mise en valeur de ses produits en les rangeant en vitrine ou sur des étals. Il doit accueillir les clients, les conseiller et les encaisser.

Enfin, lorsque le boulanger est à son compte, il doit gérer les stocks, la comptabilité du fonds de commerce et éventuellement manager les autres boulangers de l’équipe. En soit, le métier de boulanger est très complet et exigeant, mais il offre également de nombreuses satisfactions.

Les qualités nécessaires pour devenir boulanger

Devenir boulanger ne se résume pas seulement à maîtriser les différentes techniques de boulangerie, c’est aussi un métier qui requiert des qualités personnelles spécifiques. En effet, être boulanger demande beaucoup de temps, d’efforts et d’engagement. Il est donc essentiel d’avoir une réelle passion pour le métier pour pouvoir le pratiquer avec plaisir et persévérance.

Ensuite, un boulanger doit être capable d’inventer de nouvelles recettes et de proposer des produits originaux pour se démarquer de la concurrence. La créativité est donc une qualité très appréciée dans ce métier.

Le métier de boulanger exige également une grande précision dans les pesées, les dosages et les temps de cuisson. Une petite erreur peut avoir des conséquences désastreuses sur le résultat final. Il est donc important d’être rigoureux et méthodique. De plus, pour gérer efficacement la production de pain et de viennoiseries, ce professionnel doit être organisé et bien structuré. Il doit être capable de planifier son travail et d’anticiper les éventuels imprévus.

Enfin, être boulanger demande une grande résistance physique, car le travail est souvent intense et fatigant. Il faut être capable de rester debout pendant de longues heures et de supporter la chaleur du four. Puis, il doit bien évidemment être capable d’accueillir les clients, les conseiller et les fidéliser. Le sens du relationnel est aussi un atout majeur dans ce métier.

Quel est le salaire du boulanger ?

Le salaire de départ pour un boulanger novice est de 1 522 € brut par mois, sur une base de travail de 35 heures par semaine. Cependant, les rémunérations peuvent être plus élevées pour les heures travaillées le dimanche, les jours fériés et pendant la nuit.

En revanche, un artisan boulanger travaillant à son compte peut s’attendre à un revenu mensuel compris entre 3 500 € et 4 000 €, selon l’expérience et la localisation géographique.

Comment devenir boulanger ?

Formation en présentiel pour devenir boulanger

Niveau CAP

  • CAP boulanger
  • MC boulangerie spécialisée
  • MC pâtisserie boulangère
  • CQP tourier snacking (pour apprendre à préparer les pâtes)

Niveau bac

  • Bac pro boulanger pâtissier
  • BP de boulanger (en 2 ans après le CAP, MC)

Au niveau bac + 2

  • Brevet de maîtrise boulanger accessible via le réseau des Chambres de métiers
  • Diplôme d’études universitaires scientifiques et techniques Production et transformations spécialité Arts et métiers de bouche
  • Titre professionnel MUM (Manager unité marchande)

Formation à distance pour devenir boulanger

Au Centre Européen de Formation, nous vous propose une formation CAP Boulanger complète qui vous permettra d’acquérir les compétences indispensables pour devenir un professionnel qualifié de la boulangerie. Notre programme pédagogique respecte le référentiel du CAP Boulanger et couvre l’entièreté des sujets abordés lors de l’examen.

L’inscription à notre école est ouverte toute l’année, quel que soit votre niveau d’étude, et vous devez avoir au moins 16 ans pour y accéder. Le CAP Boulanger est également disponible en formation en apprentissage, ce qui permet aux apprenants de combiner la pratique professionnelle avec l’enseignement théorique en boulangerie.

Evolution de carrière du boulanger

Le métier de boulanger offre de nombreuses possibilités d’évolution de carrière au sein des entreprises artisanales, ainsi que la possibilité de se mettre à son compte en ouvrant sa propre boulangerie et en créant un réseau. L’expatriation est également une option intéressante pour les boulangers, avec des opportunités en Amérique du Nord, en Chine et au Japon. Les produits de boulangerie et de pâtisserie « made in France » sont très populaire et se vendent bien à l’étranger.

En plus de travailler en tant que boulanger pour une entreprise artisanale, il est également possible de travailler pour des entreprises du secteur d’activité comme des minotiers, des fabricants d’avant-produits de boulangerie-pâtisserie ou des fabricants de matériel.

Dans la boulangerie industrielle, les boulangers peuvent accéder à des postes de responsabilité comme chef d’équipe, responsable de rayon, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *