Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
choisir son type de parquet
Publié le 14 septembre 2018, par Simon

Comment bien choisir son type de parquet ?

L’un des revêtements préférés des Français, c’est le parquet ! Il est très souvent apprécié pour son style à la fois chic et cosy. Mais devant le choix de parquet, il n’est pas toujours facile de savoir lequel choisir. Entre le parquet massif, le parquet contrecollé et le parquet stratifié, le cœur des Français balance. Voici nos quelques conseils pour bien choisir son type de parquet !

Opter pour le parquet massif, c’est choisir son type de parquet pour sa solidité

Si l’un de vos critères pour le choix de votre parquet est sa robustesse, alors nous vous conseillons de vous tourner vers le parquet massif ! En effet, le parquet massif est composé à 100% de bois sur toute son épaisseur, ce qui lui vaut le titre du parquet le plus solide ! Il est également considéré comme le plus noble et le plus authentique de tous les revêtements. Les essences de bois les plus courants pour le parquet massif, sont le chêne, le châtaignier, le hêtre ou encore les bois exotiques comme le bambou ou le teck.

Quels sont les avantages du parquet massif ?

Le premier avantage du parquet massif est le cachet et l’ambiance chaleureuse qu’il apporte à la pièce dans lequel il est posé. L’avantage principal de ce parquet est que son rendu final offre à votre intérieur un certain cachet ainsi qu’une ambiance chaleureuse et authentique. Grâce à l’épaisseur des lames de parquet massif, il a une excellente résistance au passage du temps. On estime la durée de vie d’un parquet massif, à environ 100 ans. L’épaisseur des lames peut également permettre un ponçage du parquet, à plusieurs reprises.

Quels sont les inconvénients du parquet massif ? 

Le seul inconvénient que l’on peut trouver au parquet massif est son prix. Entre 40€ et 140€ le m², cela peut être rédhibitoire pour beaucoup. Cependant, si l’on regarde le rapport durée de vie/prix, cela ne paraît pas déraisonnable. C’est un véritable investissement !

Jeter son dévolu sur le parquet contrecollé, c’est choisir une bonne alternative au parquet massif !

Contrairement au bois massif, le parquet contrecollé n’est pas composé exclusivement de bois. Le parquet contrecollé est composé de 3 épaisseurs de bois. La toute première couche est dotée de bois noble, la deuxième couche est composé de bois tendre et la dernière couche de contreplaqué. Le parquet contrecollé s’adapte parfaitement à toutes les pièces et permet une plus grande souplesse d’installation, que les autres parquets.

Quels sont les avantages du parquet contrecollé ?

Le parquet contrecollé est une excellente alternative au parquet massif, car il se rapproche beaucoup de l’image de ce dernier mais à un coût bien moins élevé que ce dernier. De plus, le parquet contrecollé peut se poser de différentes manières. Il peut être cloué, être posé à la manière de la pose flottante ou encore collé (pour les sols chauffants par exemple).

Quels sont les inconvénients du parquet contrecollé ? 

La durée de vie d’un parquet contrecollé est moins importante que celle du bois massif. On estime sa durée de vie à environ 50 ans. Du fait des différentes épaisseurs du parquet contrecollé, il ne peut pas être poncé plus de 6 fois.

Préférer le parquet stratifié, c’est choisir son type de parquet pour son prix et sa simplicité.

La grande différence avec les 2 autres parquets, c’est que le parquet stratifié n’est pas composé de bois. Il ne fait qu’imiter les fibres du bois traditionnel. Le parquet stratifié est composé de plusieurs couches : la première est une couche d’usure, la deuxième est une couche décorative qui rappelle l’essence de bois choisie. Il existe 2 types différents de parquet stratifié : le bois orienté (plus résistant mais un peu plus cher) et l’aggloméré (prix moins élevé mais plus fragile).

Quels sont les avantages du parquet stratifié ? 

Le parquet stratifié est l’un des revêtements de sol les moins sensible à l’usure du quotidien. Il ne se raye presque pas et ne se tâche que très rarement. Le stratifié a également l’avantage de se décliner dans un nombre important de coloris et de style.

Quels sont les inconvénients du parquet stratifié ?

Le parquet stratifié donne moins de cachet à une pièce, que le parquet massif ou le parquet contrecollé. De plus, si jamais le parquet stratifié subit un impact, il n’est pas possible de le poncer. Il faut donc le changer.

Si vous hésitez encore et que vous avez besoin de conseils sur comment bien choisir son type de parquet, vous pouvez contacter un décorateur d’intérieur qui vous conseillera le parquet le plus adapté à votre besoin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *