Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
Publié le 13 novembre 2015, par Simon

4 faits insolites sur les pattes des chats

Si l’être humain se sert de ses pieds pour se tenir debout, le félin utilise lui ses pattes pour chasser et devenir un véritable prédateur. Ces fameux coussinets assortis de griffes acérées cachent bien des secrets… En voici 4 !

1) Le chat marche sur la pointe des pieds

Tout matou qui se respecte se déplace de manière digitigrade, c’est-à-dire sur la pointe des pieds et des doigts. Ses petites pattes et la douceur de ses coussinets permettent au chat de marcher rapidement et silencieusement, quel que soit le terrain de jeu.

2) Les coussinets sont protecteurs et sensibles

Le félin peut se mouvoir dans un lieu accidenté ou dangereux sans se blesser, grâce à ses coussinets qui offrent une protection hors normes. En revanche, ils ne constituent pas une isolation efficace contre les températures extrêmes.

Les coussinets sont très sensibles. Leurs récepteurs tactiles visent à déterminer la texture, l’emplacement et la vivacité de n’importe quelle proie. Le chat a aussi la capacité de connaître très vite la température d’une surface en pointant juste le bout de sa patte. C’est pourquoi il craint très vite le bain chez le toiletteur !

3) Les pattes transpirent beaucoup

Le matou possède des glandes coincées entre ses coussinets, qui sécrètent une huile parfumée. Le chat peut ainsi déposer sciemment son odeur d’un coup de griffe, sur un arbre, un meuble ou encore un canapé.

Mais le chat sue également sans s’en rendre compte, parfois pour maintenir une température corporelle équilibrée. Quand l’animal est anxieux, ses glandes ont même tendance à devenir hyperactives.

4) Les coussinets ont la couleur de la fourrure

Les coussinets du félin sont généralement de la même couleur que son pelage. Les chats noirs ont des coussins noirs, les chats blancs des coussins rosâtres… Tout est permis dans le cas d’un matou multicolore !

Pour en savoir davantage sur le sujet, commencez une formation d’auxiliaire vétérinaire !