Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1 Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
2 Dites-nous-en un peu plus sur vous
3 Indiquez-nous votre numéro de téléphone
4 Quel domaine vous intéresse ?
blog - Centre Européen de Formation

Le Blog du Centre Européen de Formation

Retrouvez toute l’actualité liée aux métiers de la petite enfance, de l’esthétique, de la coiffure, de la cuisine, du secteur social, sanitaire et animalier.

Les fondements pour devenir éleveur équin

Publié le 26 mars 2018, par Amandine

devenir éleveur équin

Les chevaux sont votre plus grande passion ? Vous aimez prendre soin d’eux ? Alors pensez à devenir éleveur équin ! Il s’agit d’une filière qui a le vent en poupe, tant en terme de nombre de chevaux que du nombre d’éleveurs. Surtout que de manière générale, le cheval renvoie une image positive. Que ce soit en amateur ou en professionnel, optez pour une formation éleveur/soigneur équin, qui vous donnera toutes les compétences nécessaires pour pouvoir exercer ce beau métier. 

Être éleveur équin, ce n’est pas seulement un passe-temps, c’est un véritable métier. L’éleveur équin s’occupe d’un troupeau d’équidés (étalons, juments, poneys…), et s’occupe même des naissances des poulains.

Les indispensables de l’éleveur équin

Avant de se lancer dans cette activité, l’éleveur équin doit avant tout disposer d’un certain matériel :

  • Une vaste zone pour pouvoir héberger tous les chevaux de l’élevage. Cette zone ne doit pas être trop humide, elle doit avoir des grandes pâtures où l’herbe pousse à profusion pour que les chevaux puisse se défouler et se nourrir. Il faut aussi avoir de quoi stocker une grande quantité de paille pour les box… Et pour le mieux, cette zone doit être proche d’un vétérinaire et/ou d’une maréchalerie.
  • Les pâtures et enclos doivent être clôturés de manière visible pour les chevaux, pour éviter tout risque d’accident.
  • Même si l’herbe est à profusion, l’éleveur doit disposer de céréales et de foin. N’oubliez pas de mettre un abreuvoir à la disposition des chevaux.

Les compétences nécessaires pour devenir éleveur équin

Pour devenir éleveur équin, il faut bien entendu des connaissances équines (aussi bien théoriques que pratiques), ainsi que des connaissances en biologie car le rôle de l’éleveur est de créer des lignées de chevaux en faisant des croisements entre les races. Il doit aussi être passionné, savoir gérer son stress en cas de difficultés et doit surtout être autonome (s’il travail à son compte). Il doit enfin pouvoir s’adapter aux situations auxquelles il est confronté. Car oui, un cheval ça s’entretient !

Les réglementations à respecter

Lors de contrôles éventuels, chaque cheval doit pouvoir être identifié. Cela se fait généralement par le biais d’une puce électronique implantée sous la peau. Pour l’éleveur, il doit se déclarer obligatoirement dans les 6 mois après la création de son activité : cela comprend notamment la déclaration du ou des lieu(x) de détention des chevaux (afin de respecter la politique sanitaire en vigueur). Enfin, si l’éleveur est détenteur de plus de 3 équidés, il a l’obligation de déclarer un vétérinaire sanitaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1 Quel domaine vous intéresse ?
2 Dites-nous-en un peu plus sur vous
3 Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4 Indiquez-nous votre numéro de téléphone