Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
NAC
Publié le 11 mai 2016, par Simon

Nouveaux Animaux de Compagnie : que faut-il savoir avant d’adopter ?

Les adoptions d’animaux domestiques en France sont toujours au beau fixe : on en dénombrait presque 63 millions début 2016. Si les chiens et les chats ont toujours la cote, la part de ce qu’on appelle « Nouveaux Animaux de Compagnie » gagne encore du terrain. Faisons mieux connaissance avec ces nouvelles stars de nos foyers.

Nouveaux Animaux de Compagnie

Derrière l’acronyme « NAC » se cachent des races d’animaux plus différentes les unes que les autres. Mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens, poissons … Autant de variétés qui demandent de l’attention, et des soins spécifiques.

Les Français misent sur des valeurs sûres…

En clinique vétérinaire, on rencontre majoritairement des furets, lapins, petits rongeurs et autres tortues. Ce sont des espèces apprivoisées depuis longtemps, et relativement accessibles. Leur succès reste incontestable, particulièrement chez les enfants. Ces animaux représentent la meilleure alternative à l’adoption d’un chien ou d’un chat, plus imposant et plus onéreux. Sans surprise, le lapin nain reste le petit mammifère préféré des Français.

… Ou se laissent aller vers l’exotisme !

Une grande partie des NAC est d’origine exotique, d’où leur arrivée tardive sur le marché. Serpents, iguanes, perroquets, ou encore scorpions et mygales : la diversité de leurs formes et de leurs couleurs intrigue. Leur adoption demande toutefois de la réflexion ainsi qu’un certain apprentissage. D’une part, pour le danger que certaines espèces peuvent représenter pour les humains, la faune et la flore (l’équilibre des écosystèmes) ; d’autre part pour la particularité de leurs conditions de vie. Ces races exotiques demandent du temps, des connaissances précises et beaucoup de vigilance quant au maintien d’un environnement adapté.
La détention des NAC est bien sûr réglementée. Comme il existe une attestation de connaissances pour les professionnels des métiers animaliers (ex CCAD), le certificat de capacité pour animaux non domestiques est obligatoire pour l’adoption de certaines espèces exotiques.