Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
types de crèches
Publié le 17 mai 2019, par Simon

Petite Enfance : les différents types de crèches

Après votre formation CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance, vous souhaitez travailler en crèche ? Sachez qu’il n’existe pas un seul type de crèche mais bien plusieurs. Toutes les crèches sont collectives, puisque les crèches accueillent plusieurs enfants en même temps. Cependant, le mode de fonctionnement peut changer d’une structure à l’autre. Dans cet article, nous vous présentons les différents types de crèches.

Crèches collectives : Un cadre social stimulant pour les tout-petits

Définition des crèches collectives


Les crèches collectives sont des structures d’accueil destinées aux jeunes enfants, généralement âgés de quelques mois à trois ans. Elles offrent un cadre de socialisation et d’apprentissage précoce en rassemblant un groupe d’enfants encadrés par des professionnels de la petite enfance.

Dans une crèche collective, les enfants bénéficient d’un environnement sécurisé et stimulant, propice à leur développement physique, affectif et cognitif. Les crèches collectives sont généralement organisées en sections d’âge et proposent des activités adaptées à chaque étape du développement des enfants.

Ces établissements sont régis par des normes strictes en matière d’encadrement, d’hygiène et de sécurité. Ils sont généralement ouverts pendant les heures de travail pour répondre aux besoins des parents qui travaillent.

Les crèches collectives permettent aux enfants de vivre des expériences de groupe, d’apprendre à interagir avec leurs pairs et de développer des compétences sociales. Elles offrent également un encadrement professionnel assurant un suivi de l’évolution de chaque enfant, ainsi que des activités éducatives et ludiques adaptées à leur âge.

Avantages des crèches collectives

Les crèches collectives offrent plusieurs avantages aux enfants et aux parents. Voici quelques-uns des principaux avantages :

  • Socialisation précoce et interaction avec d’autres enfants : Les crèches collectives permettent aux enfants de rencontrer d’autres enfants du même âge, favorisant ainsi leur socialisation dès le plus jeune âge. Ils ont l’occasion d’interagir, de jouer et d’apprendre ensemble, ce qui contribue à leur développement social et émotionnel.
  • Encadrement professionnel et pédagogique : Les crèches collectives sont gérées par des professionnels formés à la petite enfance. Ils veillent au bien-être des enfants, assurent leur sécurité et proposent des activités adaptées à leur développement. Ces professionnels peuvent également détecter d’éventuels retards ou difficultés chez l’enfant et mettre en place des interventions appropriées.
  • Activités éducatives et ludiques adaptées à l’âge des enfants : Les crèches collectives offrent un environnement propice à l’apprentissage et au développement des compétences des enfants. Elles proposent des activités variées et stimulantes, telles que des jeux éducatifs, des activités artistiques, des activités motrices, etc. Ces activités favorisent le développement cognitif, moteur et créatif des enfants.
  • Structure et routine : Les crèches collectives fournissent aux enfants une structure et une routine quotidiennes, ce qui peut être bénéfique pour leur développement. Les enfants apprennent à se repérer dans le temps, à suivre des règles et à s’adapter à un environnement collectif, ce qui peut les aider dans leur future scolarité.
  • Flexibilité horaire pour les parents qui travaillent : Les crèches collectives sont généralement ouvertes pendant les heures de travail, ce qui permet aux parents de concilier leur vie professionnelle et leur vie familiale. Cela offre aux parents une certaine tranquillité d’esprit, sachant que leurs enfants sont bien pris en charge pendant qu’ils sont au travail.

Points d’attention

Lorsqu’il s’agit de choisir une crèche collective, voici quelques points d’attention auxquels les parents devraient prêter une certaine considération :

  • Disponibilité limitée des places : Les crèches collectives peuvent être confrontées à une forte demande et avoir un nombre limité de places disponibles. Il est recommandé de s’inscrire dès que possible sur les listes d’attente pour augmenter les chances d’obtenir une place dans la crèche souhaitée.
  • Processus d’adaptation progressive : Certains enfants peuvent avoir besoin d’une période d’adaptation progressive pour s’habituer à l’environnement de la crèche collective. Il est important de se renseigner sur les politiques de la crèche concernant l’adaptation et de discuter avec les responsables pour trouver la meilleure approche pour l’enfant.
  • Communication et implication des parents : Il est essentiel d’établir une bonne communication avec le personnel de la crèche collective. Les parents doivent se sentir à l’aise pour poser des questions, exprimer leurs préoccupations et être informés régulièrement de l’évolution de leur enfant. Certains établissements encouragent également la participation des parents dans les activités de la crèche.
  • Respect des normes et réglementations : Les crèches collectives doivent respecter des normes et des réglementations en matière d’encadrement, d’hygiène, de sécurité et de qualité des services. Il est important de vérifier si la crèche choisie est agréée et si elle répond à ces exigences.

Crèches parentales : Une implication parentale active

Les crèches parentales sont des structures d’accueil pour les jeunes enfants qui reposent sur la participation active des parents dans la gestion et le fonctionnement de la crèche. Contrairement aux crèches collectives traditionnelles, les crèches parentales sont gérées et administrées par un groupe de parents bénévoles.

Dans une crèche parentale, les parents sont impliqués dans toutes les décisions importantes, telles que le recrutement du personnel, l’élaboration des règles et des politiques, l’organisation des activités, ainsi que la gestion financière de la crèche. Cela offre aux parents une plus grande participation et un sentiment d’appartenance à la communauté.

Les crèches parentales offrent généralement un environnement familial et chaleureux, favorisant ainsi une relation étroite entre les enfants, les parents et les autres familles. Elles sont souvent basées sur des principes coopératifs, où chaque parent participe activement aux tâches quotidiennes, telles que l’accueil des enfants, la préparation des repas et le nettoyage.

Les avantages de la crèche parentale

  • Participation active des parents : Les parents ont une influence directe sur le fonctionnement de la crèche, ce qui leur permet de s’assurer que les besoins de leurs enfants sont pris en compte et de contribuer à la création d’un environnement adapté.
  • Atmosphère familiale et communautaire : Les crèches parentales favorisent une ambiance chaleureuse et familiale, où les enfants peuvent se sentir en sécurité et entourés d’une communauté bienveillante.
  • Flexibilité dans les horaires et les activités : Les crèches parentales peuvent offrir une plus grande flexibilité en termes d’horaires d’ouverture et d’activités proposées, ce qui peut être avantageux pour les parents ayant des besoins spécifiques.

Les points d’attention de la crèche parentale

Lorsqu’il s’agit de choisir une crèche parentale, voici quelques points d’attention auxquels les parents devraient prêter une certaine considération :

  • Engagement requis des parents : Les crèches parentales nécessitent une participation active des parents dans la gestion et le fonctionnement de la crèche. Il est important de s’assurer que vous êtes prêt à consacrer du temps et de l’énergie supplémentaires pour remplir vos responsabilités au sein de la crèche.
  • Structure et organisation : Renseignez-vous sur la structure et l’organisation de la crèche parentale. Comment les décisions sont-elles prises ? Quelle est la répartition des tâches entre les parents ? Assurez-vous que la structure correspond à vos attentes et à votre capacité à vous impliquer.
  • Politiques et règles de la crèche : Familiarisez-vous avec les politiques et les règles de la crèche parentale. Cela peut inclure des aspects tels que les horaires, les tarifs, les procédures d’admission, les politiques disciplinaires, etc. Assurez-vous que vous êtes d’accord avec ces politiques et que vous êtes prêt à les respecter.
  • Qualifications du personnel : Même si les crèches parentales sont gérées par les parents, elles peuvent également employer du personnel qualifié pour s’occuper des enfants. Renseignez-vous sur les qualifications, l’expérience et les compétences du personnel travaillant dans la crèche.

Micro crèches : Une alternative conviviale pour les petits groupes


Une micro crèche est une petite structure d’accueil pour les jeunes enfants qui propose des services de garde et de prise en charge dans un cadre familial et sécurisé. Contrairement aux crèches collectives traditionnelles, les micro crèches sont conçues pour accueillir un nombre limité d’enfants, généralement entre 10 et 15, ce qui permet une attention plus personnalisée et un environnement plus intimiste.

Les micro crèches offrent un cadre chaleureux et familial, favorisant une relation de proximité entre les enfants, les professionnels de la petite enfance et les autres membres du personnel. Elles peuvent être gérées par des particuliers, des associations ou des entreprises privées, et sont souvent implantées dans des locaux adaptés à l’accueil des enfants en bas âge.

L’encadrement  de ce type de crèche y est toutefois plus souple. Une micro crèche peut recruter des CAP petite enfance plutôt que du personnel dit « qualifié »

Les avantages de la micro crèche

Les micro crèches offrent plusieurs avantages aux enfants et aux parents. Voici quelques-uns des principaux avantages :

  • Attention individualisée : Avec un nombre limité d’enfants accueillis, les professionnels de la petite enfance peuvent offrir une attention plus individualisée à chaque enfant. Cela permet de répondre de manière plus précise à leurs besoins, de favoriser leur développement global et de créer des liens étroits avec les adultes présents.
  • Environnement familial et sécurisé : Les micro crèches ont souvent un environnement chaleureux et familial, similaire à celui d’une maison. Les enfants se sentent souvent plus en sécurité et plus à l’aise dans un tel cadre, ce qui facilite leur adaptation et leur épanouissement.
  • Continuité des soins : Dans une micro crèche, les enfants ont généralement affaire à un groupe restreint de professionnels de la petite enfance. Cela favorise la continuité des soins et permet aux enfants de développer des relations de confiance avec les adultes qui s’occupent d’eux au quotidien.
  • Approche individualisée de l’éducation et des activités : Les micro crèches ont la possibilité de mettre en place des activités et des programmes adaptés aux besoins spécifiques de chaque enfant. Les professionnels de la petite enfance peuvent mieux prendre en compte les intérêts, les capacités et le rythme de chaque enfant, ce qui favorise leur développement cognitif, moteur, social et émotionnel.

Les points d’attention de la micro crèche

Lorsqu’il s’agit de choisir une micro crèche, voici quelques points d’attention auxquels les parents devraient prêter une certaine considération :

  • Agrément et conformité réglementaire : Assurez-vous que la micro crèche est agréée et qu’elle respecte les normes et réglementations en vigueur concernant la sécurité, l’encadrement, l’hygiène et la qualité des services. Vérifiez si l’établissement est soumis à des inspections régulières et s’il est en règle avec les autorités compétentes.
  • Qualifications et expérience du personnel : Renseignez-vous sur les qualifications, la formation et l’expérience du personnel travaillant dans la micro crèche. Les professionnels de la petite enfance doivent être compétents et avoir les connaissances nécessaires pour s’occuper des enfants de manière appropriée.
  • Ratio enfant/encadrant : Demandez quel est le ratio enfant/encadrant dans la micro crèche. Un ratio plus faible permet généralement aux professionnels de la petite enfance de mieux répondre aux besoins individuels des enfants et de leur accorder une attention plus personnalisée.
Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire sur “Petite Enfance : les différents types de crèches