blog - Centre Européen de Formation

Retrouvez toute l’actualité liée aux métiers de la petite enfance, de l’esthétique, de la coiffure, de la cuisine, du secteur social, sanitaire et animalier.

Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1 Quel domaine vous intéresse ?
2 Dites-nous-en un peu plus sur vous
3 Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4 Indiquez-nous votre numéro de téléphone

Pourquoi un enfant dit non ?

Publié le 17 octobre 2019, par Eva

enfant dit non

On a souvent tendance à penser que « non » est le mot préféré des enfants. Et pour cause, un enfant dit non dès son plus jeune âge. De ses 18 mois à ses 3 ans en général, les parents connaissent les joies de la phase d’opposition autrement dit, la phase du « non ». En quoi consiste-t-elle et comment la gérer au mieux ? On vous répond !

Comprendre pourquoi un enfant dit non

A partir de 18 mois, les enfants prennent conscience de leur identité et ont le besoin de s’affirmer en temps que personne. En effet, avant de savoir parler ou juste marmonner quelques mots, l’enfant vis au rythme de ses parents et de leurs envies. Vous remarquerez que l’enfant apprend souvent le « je » en même temps que le « non ». Durant cette période, il comprend qu’il est une personne à part entière et ressent l’envie d’imposer leurs propres choix et ainsi se différencier. C’est une occasion pour lui inconsciente de se détacher de la maman ou du papa et ainsi de passer de « bébé » à « petit enfant », pour avoir ses propres goûts, sentiments et envies. Cette phase d’opposition concerne principalement les parents. Les assistantes maternelles et les auxiliaires de crèches sont, en général, moins confrontées à cette phase. C’est l’occasion pour les parents de leur demander conseils pour gérer au mieux cette période.

Souvent redoutée par les parents, cette période de l’enfant qui dit non est en fait un signe de « maturité » qui va aider l’enfant à gagner en autonomie et à construire sa personnalité.

Comment gérer si un enfant dit non

Bien que cette phase où l’enfant dit non soit un moyen pour lui d’extérioriser ses envies, les parents et les adultes qui l’entourent doivent savoir comment gérer cette situation sans le frustrer ou créer un conflit.

  • Poser des limites et des règles

Le principe est de comprendre son besoin et trouver un compromis entre vous. Répondre « oui » à tous ses « non » pourrait lui donner trop de pouvoir et vous perdrez très vite votre autorité face à lui. Dialoguer avec lui sur ce que l’on attend et lui expliquer pourquoi on ne peut pas répondre favorablement à son besoin.

  • Transformer les confrontations en jeux / détourner son attention

Si la situation le permet, il faut essayer de lui faire oublier le fond du désaccord. Lui parler et rigoler avec lui. Par exemple, si l’enfant est à l’extérieur, il faut lui montrer l’avion qui vole dans le ciel. Le but est de lui faire penser à autre chose et à lui parler de choses agréables et attrayantes.

  • Apprendre à lui dire « oui »

Ça peut sembler bizarre, mais pour combattre le « non » de enfants il faut de temps en temps lui dire oui. Autrement dit, choisir les combats et accepter des choses futiles. Rester sûr de soi pour tous les sujets importants tels que sa sécurité ou sa santé. Pour le reste, il faut apprendre à lâcher prise.

  • Offrez un choix à l’enfant

Lui donner un choix à faire, même s’il est anodin donnera à l’enfant une impression de pouvoir et d’avoir participé. Par exemple, on peut lui proposer de choisir son pull rouge ou son pull bleu.

  • Mettre la lumière sur ses réussites

Lorsqu’on remarque que l’enfant a répondu à la demande sans dire non, le faut le féliciter. Il doit comprendre que s’il ne s’oppose pas à vous, il vous rendra content et fier de lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire sur “Pourquoi un enfant dit non ?
  1. J’ai adoré cet article sur le non de l’enfant. Grâce à lui je pourrais grâce à DIEU mieux appréhender cette période tout aussi importante de sa vie