Recevez une brochure
GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
Champ de compétences des auxiliaires de vie
Publié le 10 février 2022, par Amélie

Le champs de compétences des auxiliaires de vie, on vous dit tout !

Le champ de compétences des auxiliaires de vie est souvent trop méconnu. À mi-chemin entre le service et le soin, il est essentiel de faire la lumière sur ce métier et les missions qui lui sont dédiées. 

 

Le métier d’auxiliaire de vie, qu’est-ce que c’est ? 

Ces professionnels du service à la personne accompagnent les personnes âgées, en situation de handicap ou fragiles dans leur vie quotidienne. Ainsi, elles sont amenées à les accompagner dans leurs déplacements, à maintenir leur hygiène ou encore à les aider dans la prise de leurs médicaments ou de leurs repas.

Elles sont également un support émotionnel essentiel pour les personnes qu’elles accompagnent. Une des compétences des auxiliaires de vie est de tenir compagnie aux personnes pour qui elles travaillent, ainsi que d’organiser des activités pour les occuper. Elles sont parfois le seul contact de la journée pour ces personnes et ont donc un impact sur l’isolement social. 

C’est un métier qui peut s’exercer dans différentes structures, comme dans une agence d’auxiliaires de vie, dans une maison de retraite, une maison d’hébergement ou même dans des hôpitaux. C’est une profession très proche du corps médical, sans pour autant en faire partie. Mais alors où commence et où se termine le champ de compétences des auxiliaires de vie ? 

 

Que sont-elles autorisées à faire ? 

Les auxiliaires de vie sont des professionnelles souvent confondues avec les aides-soignantes, ou plus rarement, les infirmières. Cependant, les compétences des auxiliaires de vie et leurs missions sont axées sur la vie quotidienne de leurs clients. Ce sont des professionnelles du corps social, elles ne sont donc pas habilitées à effectuer des soins ou des traitements relevant du domaine médical. 

 

Les soins à la personne

Les auxiliaires de vie ne sont pas habilitées à faire certaines choses. Par exemple, elles n’ont pas l’autorisation de préparer des médicaments, ou encore d’administrer des traitements invasifs, comme des piqûres.

Les compétences des auxiliaires de vie leur permettent cependant d’aider à la prise de médicaments comprimés, de gouttes ou encore de sirops, si ces derniers sont préalablement préparés. La présence d’une ordonnance est également indispensable pour que l’auxiliaire soit en droit d’agir. 

Elle a cependant le droit de vérifier l’état de santé de leurs clients, en prenant leur température, par exemple. 

Les auxiliaires de ne sont pas formées à soigner une plaie ou secourir une personne. Si une urgence se présente, elles ne doivent pas agir en tant qu’auxiliaires de vie, mais par exemple, en tant que secouristes si elles disposent du PSC1. Elles ont en revanche pour devoir de donner l’alerte.

 

Les prestations d’hygiène 

Les auxiliaires de vie ne sont pas habilitées à réaliser des toilettes complètes au lit, car cette prestation est considérée comme un soin. Cependant, elle peut changer les enfants. Il lui est également possible de proposer des bains de pieds à ses clients. 

Les soins et la beauté sont aussi réglementés. Le rasage est compris dans le champ de compétences des auxiliaires de vie, mais l’application de crèmes est un soin relevant du domaine des aides-soignantes. La limite de ses compétences est donc parfois un peu floue, c’est pourquoi il est nécessaire de bien la connaître. 

 

Compétences des auxiliaire de vie : les indispensables 

Ce métier demande des compétences sociales. Une auxiliaire de vie doit être fondamentalement bienveillante. Elle cherche à aider ses clients en les soulageant de leur quotidien, tout en améliorant leurs conditions de vie. Elles doivent également faire preuve d’écoute, pour répondre aux besoins des personnes dont elles s’occupent.

Les auxiliaires de vie doivent également avoir des compétences professionnelles. L’organisation ne doit pas avoir de secret pour elles, puisqu’elles doivent gérer un certain nombre de tâches (courses, repas, ménage) dans un temps donné. 

 

Comment devenir auxiliaire de vie ? 

Si vous souhaitez exercer ce métier, vous devez acquérir les compétences indispensables d’une auxiliaire de vie. La formation auxiliaire de vie du Centre Européen de Formation se réalise à distance et à votre rythme. Elle vous permet de passer votre titre RNCP de niveau 3, assistante de vie aux familles. 

Ce titre  (RNCP 4821) est reconnu par le ministère du Travail. Ainsi, il représente une véritable plus-value sur le marché du travail, et certifie de votre expertise. Il vous permet également d’évoluer plus facilement dans votre carrière, par exemple en devenant par la suite aide-soignant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.