4.11 sur 5 0 Centre Européen de Formation Centre Européen de Formation Centre Européen de Formation Avis-vérifiés.com Sur 419 avis
Les champs avec un * sont obligatoires.
RECEVEZ
GRATUITEMENT
NOTRE DOCUMENTATION
Pour nous contacter: 01 83 777 000

Le co-dodo favorise la mort subite du bébé

De nombreuses études le confirment. Le co-dodo est impliqué dans 75% des morts subites du nourrisson. Les moins de trois mois sont les plus à mêmes de s’étouffer dans leur sommeil. Comment réduire un maximum les risques ?

Illustration co dodo bébé et femme

Expérience de plus en plus répandue, le co-dodo consiste à faire dormir bébé dans son propre lit. Cela permet à la maman d’éviter de se lever au beau milieu de la nuit pour allaiter. Le co-sleeping renforce apparemment les liens entre parents et enfants. Mais selon une enquête américaine publiée il y a peu, cette pratique nocturne augmente surtout les risques de mort subite du nourrisson (appelée communément MSN).

 

Trois quarts des morts subites !

L’étude montre qu’il est dangereux de faire dormir bébé dans le lit parental, en particulier durant les trois premiers mois suivant sa naissance. Le fait de s’assoupir sur le ventre ou à proximité de divers objets (peluches, couvertures…) n’est pas conseillé. Comme le savent la plupart des auxiliaires de puériculture, la position ventrale représente la cause principale de mortalité infantile, dans 40% des cas.

Sur les 8 207 décès scrutés à la loupe aux Etats-Unis entre 2004 et 2012, 75% concernaient un écrasement ou une chute liés au co-sleeping. Malheureusement, les campagnes de prévention de ces dernières années n’ont pas réussi à enrayer le phénomène.

 

Comment prévenir simplement le danger ?

La mort subite du nourrisson existe moins chez nous. En France, elle n’affecte « que » 250 bébés chaque année. Une fois sur deux, des problèmes de couchage ont été constatés, que ce soit à cause de la position de l’enfant ou dans le fait de partager le lit des adultes.

Les chercheurs spécialistes de la petite enfance recommandent de coucher le bébé sur le dos et sur une surface ferme. L’idéal est de privilégier le berceau et de placer ce dernier tout près du lit.

 

Pour les personnes qui souhaitent malgré tout pratiquer le co-dodo, sachez que vous prenez un risque important pour votre enfant !

Commentaires

commentaires

Catégories
[contact-form-7 id="692" title="Formulaire de contact 1_copy"]
Les champs avec un * sont obligatoires.
RECEVEZ
GRATUITEMENT
NOTRE DOCUMENTATION
Pour nous contacter: 01 83 777 000

Communauté

PICTO YOUTUBE CENTRE EUROPEEN DE FORMATION
PICTO GOOGLE+ CENTRE EUROPEEN DE FORMATION