Recevez une brochure
GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
Ouvrir sa pâtisserie
Publié le 23 juin 2021, par Eva

Ouvrir sa pâtisserie : quelles sont les étapes pour se lancer ?

Si vous êtes passionné par l’univers de la pâtisserie, en faire votre métier et ouvrir votre pâtisserie est sûrement une véritable perspective de carrière. Pour que votre projet soit viable sur le long terme, vous devez être préparé et suivre des étapes clés. Nous vous donnons nos conseils et les étapes à suivre pour créer sa pâtisserie.

 

Ouvrir sa pâtisserie : vous former au CAP Pâtissier

Pour commencer les démarches pour ouvrir votre pâtisserie, vous devez avant tout vous former. En effet, vous devez impérativement avoir des connaissances aussi bien théoriques que pratiques. Avoir un diplôme comme le CAP Pâtissier permet d’attester de vos compétences et de vos connaissances sur le milieu de la pâtisserie. La formation CAP Pâtissier du Centre Européen de Formation vous forme à distance en vous préparant aux examens du diplôme. Cette formation vous permet d’aborder les fondamentaux de la pâtisserie, avec notamment des cours papier afin d’apprendre à réaliser des incontournables de la pâtisserie ou encore des recettes très techniques. Pour cela, le CEF a créé deux catégories de vidéos :

  • Le Lab avec Nina, qui permet d’apprendre des recettes incontournables de la pâtisserie française, comme le Paris-Brest ou encore le millefeuille.
  • Le Lab avec Rachel, pour apprendre des étapes techniques plus spécifiques de la pâtisserie comme la réalisation de la pâte brisée.

De plus, la formation propose plusieurs spécialisations notamment « ouvrir sa pâtisserie » qui vous permet d’avoir les clés pour lancer votre pâtisserie et comprendre son fonctionnement.

 

Ouvrir sa pâtisserie : estimez votre budget

Ouvrir une pâtisserie demande d’avoir un budget solide, clair et prédéfini. En effet, vous devez pouvoir estimer le coût du local, l’achat du matériel professionnel, des fournitures, tout comme le capital de départ de votre entreprise. Selon la taille de votre entreprise, vous devrez également délimiter le salaire de vos futurs salariés comme les pâtissiers ou les vendeurs de votre pâtisserie.

 

Ouvrir sa pâtisserie : étudiez votre concurrence et faire un business plan

Avant de choisir l’emplacement de votre future pâtisserie, vous devez connaître l’état actuel du marché. Ainsi, vous devez vous poser ces questions :

  • Qui seront mes futurs clients (habitudes d’achat, âge, activité professionnelle…) ?
  • À l’heure actuelle, quelles sont les enseignes présentent dans ma zone de chalandise (boulangerie, pâtisserie, café/salon de thé) ?
  • Quelles sont les tarifications appliquées par ces enseignes ?

Le but est de visualiser le marché actuel, ses forces, ses faiblesses, et sûrement analyser une faille qu’il serait intéressante d’exploiter.

 

Quel statut juridique choisir ?

Choisir son statut juridique est indispensable pour lancer sa pâtisserie. Cela permet de déterminer un certain nombre d’éléments par la suite : une limitation de votre chiffre d’affaires, le régime fiscal de votre entreprise ou encore votre régime social personnel.

Pour les pâtisseries, le statut d’auto-entrepreneur n’est pas réellement recommandé. En effet, à cause de la limitation du chiffre d’affaires, cela n’est pas le statut juridique le plus adapté.

Pour une pâtisserie, la Société par Action Simplifié, aussi dit SAS, est le statut généralement choisi, car :

  • il n’existe aucun capital minimum,
  • la responsabilité des associés est limitée aux apports,
  • les associés disposent d’une grande liberté pour organiser le fonctionnement de la société.

Avoir une bonne communication

Vous l’aurez sûrement remarqué, la concurrence dans le monde de la pâtisserie peut être rude puisqu’elle s’étend à plusieurs structures ! Pour vous démarquer, vous devez miser sur une communication forte et impactante. Le but est de vous faire connaître et surtout donner envie aux gourmands de goûter à vos réalisations…et de revenir !

Pour vous faire connaître, n’hésitez pas à utiliser les réseaux sociaux. Dans l’ère d’Instagram, c’est l’outil parfait pour partager vos pâtisseries, communiquer sur votre ouverture et faire saliver vos futurs clients. N’hésitez pas à être très actif sur ce réseau social en y publiant régulièrement vos pâtisseries.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.