blog - Centre Européen de Formation

Retrouvez toute l’actualité liée aux métiers de la petite enfance, de l’esthétique, de la coiffure, de la cuisine, du secteur social, sanitaire et animalier.

Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1 Quel domaine vous intéresse ?
2 Dites-nous-en un peu plus sur vous
3 Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4 Indiquez-nous votre numéro de téléphone

Réduire sa consommation de sel

Publié le 20 novembre 2019, par Eva

consommation de sel

La charcuterie, les soupes préparées, le pain, les gâteaux industriels… Le sel est partout. Certes, il est indispensable et essentiel pour notre bien-être car il permet de réguler l’eau présente dans notre corps, mais trop de sel peut nuire à notre santé. La rétention d’eau, l’ostéoporose, les problèmes cardio-vasculaires sont des conséquences d’une consommation de sel trop importante.

La consommation de Sel en France

Il est recommandé de consommer 5 grammes de sel par jour (soit une cuillère à café) hors nous en mangeons en moyenne 8 à 9 grammes par jour. Et pour cause, il existe deux sources de sel : le sel visible et le sel caché. Le premier est celui que vous ajoutez vous-même, il correspond à 10 ou 20% de votre consommation de sodium. Le second type de sel correspond aux sels naturellement présents dans vos aliments ou ceux ajoutés industriellement. Les produits industrialisés raffolent de l’ajout du sel pour deux raisons :

  • c’est un excellent exhausteur de goûts
  • il permet une meilleure conservation des aliments.

Comment réduire sa consommation de sel ?

  • Apprendre à lire les étiquettes permet de limiter votre consommation de sel caché. Du sel il y en a partout, fuyez donc les produits où le sel est supérieur à 1,9 grammes. Et faîtes attention aux synonymes comme “sodium” ou “chlorure de sodium”.

A savoir : 1 gramme de sodium correspond à 2,5 grammes de sel, soit la moitié de votre dose journalière.

  • La cuisine maison permet de gérer et d’avoir conscience de la quantité de sel dans vos plats. En utilisant des aliments frais et de saison, vos petits plats auront beaucoup moins besoin de cet exhausteur de goût.
  • Goûter le plat avant de le saler. Souvent, mettre du sel dans son plat est un reflex alors qu’on pourrait le savourer de la même façon sans rajouter de sel.
  • Oublier de mettre le sel à table, s’il est hors de votre vue, il y a de fortes chances que vous n’y pensez même pas. L’habitude peut être longue à prendre au début et rendre vos plats plus « fades » mais très vite, vous oubliez le besoin de l’utiliser.
  • Dans la formation CAP cuisine du Centre Européen de Formation, vous apprendrez que la clé pour moins saler ses plats c’est de les assaisonner. Les épices, les échalotes, les oignons, les poudres… toutes ces solutions sont bonnes pour vous faire oublier le sel et vous mijoter des plats pleins de goûts !

Le sel de régime bonne ou mauvaise idée ?

Si votre amour pour le sel est si important que vous ne pouvez vous en passer, il est fort probable que l’utilisation d’un sel de régime vous soit passé par la tête. Il a le même aspect et plus ou moins le même goût, pourtant il ne contient pas de chlorure de sodium. Cette solution miracle ne l’est sûrement pas tant que ça puisque pour compenser cette absence, le sel de régime contient du potassium. En grande quantité, il peut aggraver des problèmes de santé, cette solution est donc à envisager uniquement après avoir eu un avis médical.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire sur “Réduire sa consommation de sel
  1. C’est tout à fait possible de diminuer voir même d’arrêter le sel quand c’est notre corps qui tire la sonnette d’alarme, j’en suis témoin, je l’ai fait suite à une prise de corticoïdes dû à une forte inflammation, depuis j’ai complètement changé mon alimentation (réduction de sel et de sucre), et suivre les conseils de Pr Joyeux, Irène gros jean, Casasnovas , croyez moi j’ai arrêté les médicaments, et je ne vois plus de medecins.