Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
trouver son alternance
Publié le 05 mai 2023, par Simon

Trouver son alternance : les clés pour réussir sa recherche

Dans un un milieu professionnel où les employeurs demandent, même en début de carrière, un diplôme et de l’expérience professionnelle, l’alternance est un choix pertinent. Cette formule de formation permet également de développer un réseau professionnel et peut même conduire à une embauche en fin de contrat de professionnalisation. Néanmoins, trouver son alternance passe par la recherche d’une école qui propose la formation adéquate mais aussi la recherche d’une entreprise pour l’accueil en milieu professionnel. Voici les étapes clés pour réussir ses recherches.

Définir son projet professionnel et choisir sa formation en alternance

Définir son projet professionnel

Il est essentiel de définir son projet professionnel avant de s’engager dans une alternance pour trouver une formation qui correspond à ses aspirations, compétences et centres d’intérêt. Cela implique de réaliser un bilan de compétences, de se renseigner sur les différents secteurs et métiers et de déterminer ses priorités en matière de carrière.

L’avantage d’un bilan de compétences, c’est qu’il permet de faire un état des lieux de ses compétences professionnelles, aptitudes et centres d’intérêt, ainsi que des valeurs et motivations qui animent son projet professionnel. Ce processus est souvent encadré par un professionnel de l’orientation ou un coach, et inclut des entretiens individuels, des tests de personnalité et des évaluations de compétences.

En plus, ce bilan aide à identifier ses points forts et ses points faibles, à explorer de nouvelles perspectives professionnelles et à affiner son projet professionnel. C’est un outil précieux pour sélectionner une formation en alternance qui soit en adéquation avec ses aspirations et ses compétences, et pour réussir son intégration professionnelle.

Bien choisir sa formation

Une fois le projet professionnel réfléchi et posé, le choix de sa formation en alternance est crucial pour réussir son projet professionnel. Il est important de sélectionner une formation qui soit en adéquation avec ses aspirations, ses compétences et les débouchés professionnels recherchés.

Pour cela, il est recommandé de s’informer sur les différentes formations disponibles, les diplômes et les certifications proposés, ainsi que les organismes de formation qui les proposent. Nous vous recommandons de prendre en compte les modalités de la formation en alternance : rythme de l’alternance, temps de présence en entreprise et en centre de formation, modalités d’évaluation, etc. Certaines formations du Centre Européen de Formation sont disponibles en apprentissage comme le :


Les étapes pour trouver son alternance

Comment rechercher une alternance ?

Rechercher une alternance demande des démarches similaire à celles d’une recherche d’emploi. Certains sites recensent toutes les offres d’alternances publiées par les professionnels comme :

  • l’APEC
  • l’Etudiant
  • Pôle Emploi.

La candidature à ces offres se fait en envoyant une lettre de motivation et un CV en adéquation avec la formation et l’entreprise ciblées. Il est également possible de solliciter les réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn pour contacter directement les entreprises.

Il est également possible de participer aux forums et salons de l’alternance ou de mobiliser son réseau professionnel, familial et amical pour trouver son alternance et pour obtenir des recommandations.

Certaines écoles proposent également des services d’accompagnement pour la recherche d’alternance, comme des ateliers de recherche d’emploi et des sessions de coaching.

Où trouver une entreprise en alternance ?

Afin d’augmenter le nombre d’entreprise qui recrute des alternants, le gouvernement français a mis en place des exonérations ainsi que des aides financières. De ce fait, les postes d’alternance dans les entreprises se sont multipliées

Le gouvernement a également travaillé main dans la main avec Pôle Emploi pour créer le site La Bonne Alternance. Il propose des opportunités d’apprentissage sous forme d’offres de formation et d’emploi. Toutefois, ce qui fait la particularité de cette plateforme est son algorithme prédictif qui permet de cibler les entreprises les plus susceptibles de recruter des apprentis dans les mois à venir. Ainsi, les utilisateurs peuvent accéder à ce qu’on appelle le « marché caché » de l’emploi selon les spécialistes du recrutement.

Ne négligez pas les entreprises proches de votre domicile et faites marcher votre réseau (famille, amis, professeurs…). Il est vivement conseillé de ne pas attendre la dernière minute pour commencer vos recherches, car trouver une entreprise d’accueil nécessite non seulement du temps, mais aussi beaucoup d’énergie !

Comment postuler efficacement en alternance ?

La réussite pour trouver son alternance dépend également du timing ! Pour augmenter vos chances de succès, il est recommandé de débuter vos recherches dès maintenant. Il est important de savoir que pour respecter les règles en vigueur, il est conseillé de commencer vos démarches au moins 3 mois avant la date de prise de poste. Ainsi, vous disposerez du temps nécessaire pour passer les entretiens d’embauche et éviter le stress de dernière minute.

Ensuite, vous devez vous démarquer des autres profils et faire comprendre à l’entreprise, que c’est de vous dont elle a besoin. Soignez alors votre CV (curriculum vitae) pour que l’entreprise s’en rende compte très rapidement. Pour cela :

  • trouver un titre pertinent : c’est la première chose que le recruteur va lire.
  • mettre une photo professionnelle et représentative : ne mettez pas une photo de vos dernières vacances à Tahiti et évitez toute sorte de filtre disponible sur les applications.
  • un contenu accrocheur et facile à lire : le formation de votre CV doit être soigné pour faciliter sa lecture par le recruteur.

Les critères de choix d’une entreprise en alternance

Les avantages de l’alternance pour l’entreprise

Les entreprises qui recrutent en alternance bénéficient d’avantages financiers. En effet, les contrats en alternance proposent des niveaux de rémunération minimale inférieurs à ceux du salariat classique. Ainsi, le salaire d’un alternant est calculé en pourcentage du SMIC en fonction de son âge et de son niveau de qualification au moment de la signature du contrat.

  • Dans le cadre d’un contrat de professionnalisation : la rémunération est située entre 65 % et 80 % du SMIC pour les apprentis âgés de moins de 26 ans. Elle est évaluée à 100 % du salaire minimal conventionnel de branche s’ils ont plus de 26 ans.
  • Dans le cadre d’un contrat d’apprentissage : la rémunération minimale est située entre 27 % et 78 % du SMIC pour les moins de 26 ans. À partir de 26 ans, la rémunération de l’apprenti est la même que pour celle de l’alternant en contrat de professionnalisation : elle correspond à 100 % du SMIC ou plus selon la convention collective.

L’État propose des aides et exonérations pour accompagner les entreprises dans la formation d’apprentis ou alternants et les aider à faire face aux coûts associés. Les avantages offerts sont les suivants :

  • Les entreprises qui emploient un alternant pendant plus d’un mois et qui sont soumises au régime réel d’imposition peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt.
  • Les cotisations sociales peuvent être totalement ou partiellement exonérées en fonction de la taille de l’entreprise.
  • Dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution », une aide financière exceptionnelle est accordée jusqu’au 30 juin 2022. Le montant est de 5 000 € pour un apprenti mineur et de 8 000 € pour un apprenti majeur qui prépare un diplôme de CAP au Master 2.
  • D’autres avantages spécifiques sont disponibles en fonction de la taille de l’entreprise, du type et de la durée du contrat.

Les avantages de l’alternance pour l’apprenti


L’alternance offre une formation rapide et efficace en raison d’une immersion complète dans le monde professionnel pendant une longue période. Cette immersion régulière permet à l’alternant de monter en compétences et de faire ses preuves en accomplissant de nombreuses missions en contact direct avec des professionnels. L’alternant gagne en autonomie et en confiance en soi au fur et à mesure de son développement de compétences professionnelles, ce qui est souvent remarquable.


En alternance, l’apprenant bénéficie d’une rémunération basée sur un pourcentage du SMIC qui varie en fonction de critères tels que son âge, son niveau d’études, la durée et le type de contrat (consultez les grilles de rémunération en alternance). En qualité de salarié de l’entreprise, il jouit des mêmes droits que les autres salariés, notamment la protection sociale, les congés payés, ainsi que les avantages éventuellement proposés tels que le treizième mois, les tickets restaurant et les primes.

Ensuite, en plus d’être rémunérée, la formation en alternance est également gratuite pour l’apprenant, car les frais de formation sont pris en charge par l’entreprise d’accueil.

En alternance, les apprenants bénéficient d’un encadrement professionnel pour les aider à se former efficacement. Le maître d’apprentissage ou le tuteur, selon le type de contrat, joue un rôle important en assurant le suivi de la formation et en faisant le lien entre le jeune, l’entreprise et l’organisme de formation. Cette relation de proximité est un atout essentiel pour garantir une transmission optimale des compétences.

Pour obtenir le diplôme en fin de cursus, certaines formations rendent obligatoire les stages afin d’avoir un pied dans le secteur choisi par l’étudiant. Par exemple, le CAP Petite Enfance demande 14 semaines de stage obligatoires. Le fait de réaliser son CAP Petite Enfance en alternance est alors un véritable avantage pour l’apprenti.

Comment choisir son entreprise en alternance ?

Afin de trouver une entreprise correspondant à vos attentes pour votre programme d’études en alternance, il est essentiel de préciser vos critères de recherche. Par exemple, préférez-vous travailler dans une grande entreprise ou une petite entreprise ? Sachez que dans une petite entreprise, vous serez probablement amené à effectuer plus de tâches et à assumer plus de responsabilités, tandis que dans une grande entreprise, les missions peuvent être plus variées et la hiérarchie plus complexe. Il est donc important de réfléchir à l’environnement dans lequel vous vous sentiriez le plus à l’aise.

Un autre critère important est le contenu du poste et les tâches qui y sont associées. Prenez le temps de comprendre ce qui est attendu de vous en étudiant la description du poste. Est-ce que les missions proposées correspondent à vos attentes ?

Il est également important de considérer les valeurs de l’entreprise et si elles sont compatibles avec les vôtres. Enfin, pensez à la localisation de l’entreprise et au temps de transport nécessaire, en gardant à l’esprit que vous êtes également un étudiant avec des travaux scolaires à réaliser.

Les erreurs à éviter dans sa recherche d’alternance

Les erreurs de candidature à éviter pour trouver son alternance

Durant la recherche d’un contrat d’alternance, tout comme durant la recherche d’emploi il est important de ne pas négliger certains aspects de vos candidatures :

  • Plutôt que d’envoyer votre lettre de motivation en pièce jointe, il est recommandé de l’intégrer dans le corps du mail pour en faire un mail de motivation. Cela augmente les chances qu’elle soit lue.
  • Envoyer la même candidature à toutes les entreprises n’est pas recommandé. Il est préférable de personnaliser votre candidature en fonction de l’entreprise et du poste pour lequel vous postulez.
  • Avoir un compte LinkedIn qui n’est pas à jour. C’est votre vitrine professionnelle, il faut donc réaliser une mise à jour régulière et y mettre des actus professionnelles.
  • Avoir une messagerie vocale inappropriée. Une messagerie vocale plus sobre est préférable.
  • Ne pas s’intéresser à l’entreprise et à son activité. S’y intéressant avant de postuler et avant de passer un quelconque entretien, cela vous permet d’être mieux préparé pour les questions relatives à l’entreprise.
  • Ne pas relancer après candidature. Il ne faut pas hésiter à relancer la personne en charge du recrutement une ou deux semaines après avoir postulé. Cela montre votre motivation pour le poste.

Les erreurs de choix d’entreprise en alternance à éviter

Nous savons qu’il est parfois difficile de trouver son alternance ou son contrat de professionnalisation pour ses études, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut foncer tête la première sur la première opportunité qui se présente. Pensez à regarder si les missions proposées par l’entreprises soient bien en adéquation avec votre souhait professionnel. N’oubliez pas que cette alternance a pour objectif de vous plonger dans le bain du monde du travail, et de vous donner toutes les clés en main pour que vous soyez prêts à intégrer le secteur, une fois votre diplôme en poche.

Alors, prenez le temps ! Prenez le temps de vérifier que le poste est intéressant, que l’entreprise corresponde à vos valeurs et à vos envies, et pourquoi pas, que l’entreprise vous puisse vous proposer ensuite, un poste après la fin de votre contrat de professionnalisation.


Les clés pour réussir sa recherche d’alternance

Avant toute chose, la clé qui vous ouvrira les portes de toutes les alternances, c’est la MOTIVATION. Bien sûr, les compétences et la formation suivie sont importantes mais aujourd’hui ce qui peut vous démarquer c’est votre envie et votre motivation. Elle peut se traduire par votre enthousiasme pour le poste et l’entreprise, votre envie d’apprendre et de vous investir, ainsi que votre détermination à atteindre vos objectifs. En montrant votre motivation aux recruteurs, vous pourrez les convaincre que vous êtes la personne idéale pour l’alternance et les inciter à vous choisir parmi les autres candidats.

Chaque entreprise est différente, selon les envies, les besoins et les objectifs. Il faut pouvoir montrer que vous êtes LE candidat parfait pour répondre à leurs attentes. Pour cela, il est plus que nécessaire de préparer vos entretiens avant de les passer.

Commencer une formation sans contrat c’est possible ?

La période dont les futures apprentis disposent pour trouver son alternance dans une entreprise est de 3 mois après la date de début de ma formation. Bien qu’il soit préférable de signer un contrat d’apprentissage dans les 3 mois suivant le début de la formation, il est toujours possible de le faire en dehors de cette période, par exemple en cas de difficultés pour trouver une entreprise ou de rupture de contrat d’apprentissage.

Dans une telle situation, il est important de prendre une attitude proactive et de contacter immédiatement votre Centre de Formation d’Apprentis (CFA) pour demander une dérogation.

Mobiliser son CPF pour financer une formation en alternance

Le Compte Personnel de Formation (CPF) représente un excellent moyen d’acquérir de nouvelles qualifications qui peuvent être bénéfiques pour votre avenir professionnel. En cumulant votre budget sur votre CPF, vous pouvez avoir accès à de nombreuses formations éligibles CPF. Au cours de votre apprentissage, vous pourrez acquérir de nouvelles compétences qui vous ouvriront de belles opportunités professionnelles. Ces nouvelles qualifications peuvent vous permettre, par exemple, de progresser au sein de votre entreprise, de trouver un nouvel emploi ou de vous réaliser une reconversion professionnelle en fonction de votre situation actuelle (salarié ou demandeur d’emploi) et de vos aspirations.

Mais sachez que l’avantage de la formation en alternance c’est qu’elle n’a pas besoin d’être financée par vous-même ou votre CPF car c’est l’entreprise qui vous embauche qui s’en occupe. En effet, le financement de la formation en contrat d’apprentissage dépend de l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCO) auquel l’entreprise est affiliée et repose sur la part du Quota Obligatoire de la Taxe d’apprentissage que l’entreprise doit verser chaque année. Cette somme sera ensuite reversée à l’organisme chargé de la formation de l’apprenti.

Si la part Quota de l’entreprise ne couvre pas les coûts réels de la formation suivie, l’entreprise peut également verser la part Hors Quota de sa taxe d’apprentissage à l’établissement qui forme son apprenti.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *