blog - Centre Européen de Formation

Le Blog du Centre Européen de Formation

Retrouvez toute l’actualité liée aux métiers de la petite enfance, de l’esthétique, de la coiffure, de la cuisine, du secteur social, sanitaire et animalier.

Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1 Quel domaine vous intéresse ?
2 Dites-nous en un peu plus sur vous
3 Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4 Indiquez-nous votre numéro de téléphone

Comment bien préparer son CAP ?

Publié le 07 mai 2019, par Paul

préparer son CAP

Votre examen du CAP approche ? Un peu stressé ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul dans ce cas. Moment redouté par un grand nombre d’élèves, la préparation du CAP peut s’avérer être une période difficile. Nous allons vous donner différentes techniques pour bien préparer son CAP et aborder l’examen en toute confiance.

Préparer son CAP avec la méthode d’apprentissage la plus adaptée

Chacun a sa façon d’apprendre propre à lui. Mémoire visuelle, mémoire auditive, les façons de retenir un cours sont nombreuses. Pour cela, n’hésitez pas à essayer différentes méthodes. À titre d’exemple, refaites vos exercices en continu afin de voir si cela vous permet de retenir plus facilement. Essayez de réciter vos cours à l’oral tout seul ou à quelqu’un. À vous d’employer la méthode la plus efficace. Pour s’entraîner, les examens des années précédentes sont généralement accessibles sur le web. Tentez de les obtenir afin de les réaliser, il n’y a pas de meilleur entraînement ! Essayez de vous détacher totalement des correctifs et réalisez l’examen de A à Z. Une fois fini tentez de comprendre vos erreurs grâce aux correctifs. Vous ne savez pas comment répartir votre temps de travail ? Adaptez votre temps de révision en fonction des coefficients des différentes matières.

Une technique relativement efficace pour la mémorisation de vos cours est le « mind mapping » (carte mentale). Cette technique consiste à cartographier votre réflexion sur un terme particulier. Avec cela, finis les trous de mémoire pendant l’examen. Comment réaliser ce « mind mapping » ? Placez le sujet de votre cours au centre de votre mind map et construisez ensuite différentes branches et rameaux qui représentent les parties et sous-parties de votre cour. De cette façon, il sera bien plus simple pour vous de mémoriser les différentes parties de votre cours. Ainsi, vous trouverez rapidement l’information dont vous avez besoin le jour de l’examen.

Préparer son CAP dans les meilleures conditions

Choisissez un lieu propice à vos révisions, beaucoup ont du mal à réviser à leur domicile. À titre d’exemple le volume sonore chez vous peut être source de dérangement. Dans ce cas, allez étudier au calme dans la bibliothèque la plus proche. Si l’école ne vous convient plus optez pour la formation à distance ! Solution idéale pour préparer son CAP dans le cadre de votre choix et à votre rythme. Durant vos périodes de révisions, ayez une alimentation saine et équilibrée. Pour préparer son CAP, il ne faut pas s’amuser pas à zapper votre petit déjeuner ! Ce repas est important pour apporter l’énergie nécessaire à l’activité du cerveau toute la matinée. Voici un exemple de petit-déjeuner pour faire le plein de vitamines : un fruit, du pain complet, une boisson chaude et un laitage.

Bien se reposer pour augmenter sa productivité

Le repos est une astuce connue de tous, mais très importante à rappeler. En effet, une heure de sommeil supplémentaire peut vous permettre d’être bien plus productif. Le temps passé à vous reposer n’est pas du temps perdu. Bien au contraire, cela vous permettra d’être plus efficace et de gagner du temps. Il est important de faire des petites pauses lors de longues périodes de révisions. Faire un tour dehors pendant 5 minutes peut permettre de lâcher prise pour reprendre de plus belle dans un meilleur état d’esprit.

Ne pas attendre le dernier moment pour préparer son CAP

Ce n’est pas la veille qu’il faut préparer son CAP ! Pour une bonne organisation, établissez un planning. Pour une meilleure mémorisation, travaillez les matières une à une. Si vous avez révisé suffisamment en avance profitez des derniers jours pour vous reposer. Allez faire un footing, passez du temps en famille, regardez votre série préférée, trouvez ce qui vous fait plaisir ! Cela permettra de vous détendre et de passer votre CAP dans des conditions optimales.

Le jour de l’examen

Le jour J, plusieurs astuces sont à prendre en compte et seront très utiles à votre réussite. Pour préparer son CAP, il est très important de savoir gérer son temps. Pour cela, regardez le nombre de questions que comporte l’épreuve pour répartir votre temps de façon équitable. Accordez également un peu de temps à la relecture complète afin de ne pas passer à côté de quelques oublis ou fautes d’orthographes. Ne vous éternisez pas sur une question qui vous pose trop de problèmes. L’idéal est de passer cette question et de revenir dessus en fin d’examen.

Pour finir, bon courage à tous les élèves pour préparer votre CAP cette année !

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 commentaire sur “Comment bien préparer son CAP ?

  1. Bonjour et merci pour cet article et la mention du Mind Mapping dans les apprentissages. Il est 100% exact que la pratique accélère la rétention et la contextualisation des connaissances. Voici 3 conseils – recommandations de base:

    ➥ « Je me fais confiance ». Sur ma capacité à intégrer de nouvelles connaissances, dès lors que je leur accorde un sens par rapport à mon projet: avoir le diplôme, pousser mon expertise, préparer mon employabilité, renforcer ce que je fais déjà bien…
    ➥ « Je démarre avec ce que j’ai à ma disposition ». Je lance ma 1ère Carte avec mes « déjà acquis ». Je pose les banches principales (les grands chapitres), des liens entre eux, des couleurs pour en désigner l’importance, le contexte… je m’invente mes codes. Je peux compléter avec mes questions qui restent en suspens.
    ➥ « Je relis mes cours et j’enrichis ». Je suis tel un metteur en scène. Je raconte l’histoire de la connaissance « en action ». Je visualise les scènes: des suites « input -> traitement -> output ». Je peux leur attacher une couleur, un son, des odeurs… comme si je montais une histoire, un film. Plus mes sens sont stimulés conjointement, plus la notion est incorporée. Pour cela je vocalise les connaissances portées sur la carte.

    Pas de recopie de cours ou de longs paragraphes. Des mots clés, expressions courtes. Des pictos qui viennent ancrer le concept. Par le sens, le son, le corps, l’expérience vécue…
    Au plaisir de répondre à vos questions.
    Denys.