Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
salaire soigneur animalier
Publié le 15 juin 2023, par Simon

Le salaire d’un soigneur animalier en France

Le métier de soigneur animalier est un choix de carrière passionnant pour ceux qui ont une affinité particulière avec les animaux. Si vous envisagez de vous lancer dans ce domaine, vous vous demandez peut-être quel est le salaire d’un soigneur animalier. Dans cet article, nous explorerons la question des salaires dans le métier de soigneur animalier, en mettant en lumière les facteurs qui influent sur la rémunération et en fournissant des informations utiles pour vous guider dans votre parcours professionnel.

Qu’est ce qu’un soigneur animalier ?

Le métier

Le métier de soigneur animalier consiste à veiller au bien-être et à la santé des animaux dans des environnements tels que les parcs animaliers, les cliniques vétérinaires et les animaleries. Passionné par les animaux, le soigneur animalier s’investit pleinement dans sa tâche, mettant de côté les heures de travail pour assurer leur bien-être. Il prend en charge tous les aspects pratiques de leur quotidien, ainsi que de leur environnement. Une partie importante de son travail consiste à collaborer avec un vétérinaire pour suivre de près l’état de santé des animaux et leur prodiguer les soins nécessaires.

Parallèlement, le soigneur animalier assume également la responsabilité du nettoyage des habitats des animaux, tels que les cages, les enclos et les bassins, en respectant scrupuleusement les normes d’hygiène et de sécurité. Il joue un rôle essentiel dans la gestion des reproductions et des naissances, en consignant méticuleusement toutes les informations pertinentes dans un carnet. De plus, il assure la logistique des déplacements des animaux et gère les stocks de matériel, de nourriture et de médicaments.

Les compétences


Le métier de soigneur animalier requiert avant tout une passion profonde pour les animaux et doit être considéré comme une véritable vocation. En plus de cet amour des animaux, il est essentiel d’avoir une bonne condition physique, car le soigneur animalier peut être amené à soulever des charges lourdes, notamment lors de la manipulation de la nourriture des animaux. Il ne doit pas craindre d’accomplir des tâches parfois ingrates, telles que le nettoyage des cages ou l’élimination des déjections dans les enclos.

Le soigneur animalier doit faire preuve d’un sens aigu de l’observation et d’une grande concentration pour détecter les moindres signes de faiblesse chez les animaux dont il s’occupe. Dans certaines situations, il devra faire preuve de sang-froid et être capable d’utiliser efficacement le matériel médical. Le soigneur animalier ne doit pas compter ses heures de travail, car il peut être amené à travailler les week-ends, voire les jours fériés, afin de veiller en permanence sur les animaux.

Salaire moyen d’un soigneur animalier en France

Le salaire moyen d’un soigneur animalier en France peut varier en fonction de plusieurs facteurs, tels que l’expérience, la formation, le lieu de travail et le type d’établissement où il exerce. Il est important de noter que les salaires peuvent également varier en fonction de la convention collective applicable à l’employeur.

En général, pour un soigneur animalier débutant, le salaire peut se situer entre 1 400 et 1 800 euros bruts par mois. Avec une expérience plus importante et une spécialisation dans un domaine spécifique, le salaire peut augmenter et atteindre environ 2 000 à 2 500 euros bruts par mois.

Il est également possible de progresser dans sa carrière de soigneur animalier et d’accéder à des postes de responsabilité, tels que chef animalier, avec des salaires plus élevés. Ces postes peuvent offrir des rémunérations allant de 2 500 à 3 500 euros bruts par mois, voire plus, en fonction de l’employeur et du niveau de responsabilité.

Le salaire selon le niveau de formation et l’expérience

La rémunération d’un soigneur animalier dépend généralement de son niveau de formation et de son expérience dans le domaine. Les soigneurs animaliers qui possèdent des diplômes spécifiques en zoologie, en éthologie ou en biologie animale ont souvent une longueur d’avance dans la recherche d’emplois bien rémunérés. De plus, l’expérience pratique auprès des animaux, que ce soit à travers des stages, des volontariats ou des emplois précédents, est un atout précieux pour négocier un salaire plus élevé.

Le salaire d’un soigneur animalier peut être influencé par sa formation et son expérience dans le domaine. Voici une estimation des salaires moyens en fonction du niveau de formation et de l’expérience :

  • Débutant sans expérience :
    • CAPA (Certificat d’Aptitude Professionnelle Agricole) ou équivalent : environ 1 400 à 1 600 euros bruts par mois.
    • Bac professionnel dans le domaine animalier : environ 1 500 à 1 800 euros bruts par mois.
  • Avec une expérience moyenne (2 à 5 ans) :
    • CAPA ou équivalent : environ 1 600 à 1 800 euros bruts par mois.
    • Bac professionnel dans le domaine animalier : environ 1 800 à 2 200 euros bruts par mois.
    • BTSA (Brevet de Technicien Supérieur Agricole) ou équivalent : environ 2 000 à 2 500 euros bruts par mois.
  • Expérimenté (plus de 5 ans) :
    • CAPA ou équivalent : environ 1 800 à 2 000 euros bruts par mois.
    • Bac professionnel dans le domaine animalier : environ 2 200 à 2 800 euros bruts par mois.
    • BTSA ou équivalent : environ 2 500 à 3 000 euros bruts par mois.

Le salaire selon le lieu de travail

Le lieu de travail peut également avoir un impact sur le salaire d’un soigneur animalier. Les grandes villes ou les zoos réputés ont souvent plus de ressources financières pour offrir des salaires compétitifs. Dans certaines régions, les soigneurs animaliers peuvent bénéficier de primes supplémentaires liées aux conditions de travail particulières, comme les climats extrêmes ou les environnements hostiles.

  • Parcs animaliers et zoos renommés :
    • Débutant : environ 1 500 à 1 800 euros bruts par mois.
    • Expérimenté : environ 1 800 à 2 500 euros bruts par mois.
    • Postes à responsabilité : entre 2 500 et 3 500 euros bruts par mois.
  • Cliniques vétérinaires spécialisées dans les animaux exotiques :
    • Débutant : environ 1 400 à 1 800 euros bruts par mois.
    • Expérimenté : environ 1 700 à 2 200 euros bruts par mois.
    • Postes à responsabilité : entre 2 200 et 3 000 euros bruts par mois.
  • Parcs animaliers de taille moyenne ou petites structures :
    • Débutant : environ 1 300 à 1 600 euros bruts par mois.
    • Expérimenté : environ 1 600 à 2 000 euros bruts par mois.
    • Postes à responsabilité : entre 2 000 et 2 800 euros bruts par mois.

La rémunération du soigneur animalier selon la spécialisation

La spécialisation dans un domaine spécifique de la conservation ou des soins animaliers peut également influencer la rémunération d’un soigneur. Par exemple, les soigneurs travaillant avec des espèces rares ou menacées peuvent avoir des opportunités d’emploi plus limitées mais bénéficier de salaires plus élevés en raison de la rareté de leurs compétences.

  • Animaux exotiques ou sauvages :
    • Débutant : environ 1 500 à 1 800 euros bruts par mois.
    • Expérimenté : environ 1 800 à 2 500 euros bruts par mois.
    • Postes à responsabilité : entre 2 500 et 3 500 euros bruts par mois.
  • Animaux marins (dauphins, otaries, poissons) :
    • Débutant : environ 1 500 à 1 800 euros bruts par mois.
    • Expérimenté : environ 1 800 à 2 500 euros bruts par mois.
    • Postes à responsabilité : entre 2 500 et 3 500 euros bruts par mois.
  • Animaux de ferme ou de basse-cour :
    • Débutant : environ 1 300 à 1 600 euros bruts par mois.
    • Expérimenté : environ 1 600 à 2 000 euros bruts par mois.
    • Postes à responsabilité : entre 2 000 et 2 800 euros bruts par mois.
  • Animaux de laboratoire ou de recherche :
    • Débutant : environ 1 500 à 1 800 euros bruts par mois.
    • Expérimenté : environ 1 800 à 2 500 euros bruts par mois.
    • Postes à responsabilité : entre 2 500 et 3 500 euros bruts par mois.

Évolution de carrière pour un soigneur animalier


Les opportunités d’évolution dans le métier de soigneur animalier peuvent différer selon l’employeur. Il est possible pour un soigneur animalier de progresser vers des postes tels que chef animalier, chef soigneur ou encore responsable d’un parc privé, lui permettant d’assumer la gestion globale de l’établissement. Pour accéder à ces postes, des études et formations supplémentaires, notamment en management, peuvent être nécessaires.

En fonction de l’employeur et de la structure, les possibilités d’évolution peuvent varier. Certains parcs animaliers offrent des opportunités internes de promotion et de prise de responsabilités accrues au sein de l’équipe de soigneurs. D’autres établissements privés peuvent proposer des postes de supervision ou de direction, où le soigneur animalier assume des responsabilités administratives et stratégiques en plus de ses tâches de soin animalier.

Pour se préparer à ces évolutions, des formations complémentaires en management, en gestion d’équipe et en administration peuvent être bénéfiques. Cela permet au soigneur animalier d’acquérir les compétences nécessaires pour assumer des responsabilités de supervision et de coordination au sein d’un établissement.

Quelle formation pour devenir soigneur animalier ?

En France, la profession de soigneur animalier n’est toujours pas réglementée, ce qui signifie qu’il n’est pas obligatoire de posséder un diplôme spécifique pour trouver un emploi dans ce domaine.

Parmi les formations disponibles, vous pouvez envisager des formations certifiantes qui délivrent un titre professionnel inscrit au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles).

Plusieurs écoles de soigneurs animaliers proposent ces formations à visée professionnelle, notamment :

  • La formation offerte par la MFR (Maison Familiale Rurale) de Carquefou en Loire-Atlantique.
  • La formation dispensée par le CFFPA (Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricoles) de Gramat dans le Lot.
  • La formation de soigneur en parc zoologique proposée par le CFPPA de Vendôme.
  • La formation dispensée au lycée agricole de Saint-André dans la Loire.

Le Centre Européen de Formation propose des programmes de formation dans le domaine animalier qui vous permettent d’acquérir les connaissances et compétences nécessaires pour travailler dans ce secteur. Ces formations se concentrent généralement sur des spécialisations spécifiques, couvrant des sujets tels que les soins aux animaux, la nutrition animale, l’anatomie, l’éthologie, la sécurité et l’hygiène.

Cependant, il est important de noter que ces formations ne suffisent pas à elles seules pour accéder à un poste de soigneur animalier. Pour exercer cette profession, il sera nécessaire de suivre l’une des formations mentionnées précédemment (référence aux formations certifiantes dans les écoles de soigneurs animaliers). Ces formations spécialisées offrent un programme plus approfondi et spécifique pour préparer les étudiants à assumer les responsabilités d’un soigneur animalier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *