blog - Centre Européen de Formation

Retrouvez toute l’actualité liée aux métiers de la petite enfance, de l’esthétique, de la coiffure, de la cuisine, du secteur social, sanitaire et animalier.

Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1 Quel domaine vous intéresse ?
2 Dites-nous-en un peu plus sur vous
3 Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4 Indiquez-nous votre numéro de téléphone

Trouver sa formation toiletteur canin

Publié le 28 juin 2019, par Paul

toiletteur canin

Les animaux aussi ont besoin de prendre soin d’eux. Dès lors, ne les privons pas d’une belle coiffure ! C’est ici que le toiletteur canin intervient. Armé de ses ciseaux et shampoings, c’est le maître incontesté des soins esthétiques et d’hygiène canine. Afin d’exercer le métier, vous devez faire preuve de passion pour nos amis les chiens. Lancez-vous et découvrez les voies à suivre pour devenir toiletteur canin.

Les missions principales et annexes

Ses missions vont généralement être liées à l’hygiène. Pour son pelage, il s’occupe de tondre ou faire une coupe au chien. Il peut appliquer des soins pour la peau, grâce à différents produits antiparasitaires. Il va également avoir pour mission de couper les ongles du chien. Parfois, il est amené à préparer des chiens à un concours. Autre rôle pour lui : donner des conseils au maître pour la toilette de son chien. Il doit le guider dans l’utilisation des différents cosmétiques. Dans le cas où le chien a un problème de peau, il doit l’expliquer au maître.  Avec les connaissances théoriques requises, vous pouvez toiletter toutes les races de chiens.

Le toiletteur n’a pas le même rôle qu’un soigneur. Il s’occupe essentiellement du lavage, démêlage ou coiffage. Le toiletteur canin n’est pas vétérinaire, ce n’est pas lui qui prodige les soins. Il respecte parfaitement les règles d’hygiène et de sécurité du salon. L’entretien du salon fait partie intégrante de ses missions.

Les qualités du toiletteur canin

Première qualité et valable pour de nombreux métiers en contact avec les animaux : la patience ! S’armer de patience est important pour garder son sang froid. Faire preuve de douceur l’est aussi dans le but de ne pas brusquer les chiens dont il s’occupe. Se former est primordial pour reconnaître les différentes races et leurs spécificités. De plus, il faut avoir une bonne condition physique pour manipuler les chiens. De plus, il est fort probable qu’il vous faille rester debout durant une longue période. Avec les massages et les shampoing, votre dos et vos bras sont souvent sollicités. Le toiletteur canin maîtrise à la perfection les différentes techniques de toilettage.

Savoir bien communiquer est essentiel pour entretenir une bonne relation avec sa clientèle. Des bases dans la communication avec les chiens sont indispensable. Pour cette raison, la connaissance du langage canin est utile. Soyez très méticuleux afin qu’aucun oubli ne soit commis. Pour finir, le toiletteur se renseigne et est au courant des dernières tendances en toilettage. Ce conseil est d’autant plus important, lors de la préparation d’un chien à un concours.

Quelle formation toiletteur canin ?

Avec l’obtention d’un certificat de capacité des animaux de compagnie d’espèces domestiques (CCAD), vous pouvez prétendre à l’exercice du métier de toiletteur canin. Ce certificat peut notamment s’obtenir en passant par la formation à distance. Obtenez toutes les connaissances théoriques avec les cours et pratiques avec la réalisation de stages professionnels.

Le salaire et les débouchés

Un toiletteur canin débutant gagne environ le SMIC. En travaillant à son compte ce salaire peut devenir plus conséquent. Grâce au bouche à oreille et une bonne réputation, le toiletteur peut rapidement développer son carnet d’adresses. Par la suite l’ouverture de son propre salon est envisageable.

Il peut proposer des services annexes comme les massages pour chiens. Cela permet d’obtenir des revenus complémentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *