Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
Auxiliaire de crèche
Publié le 18 février 2022, par Simon

Le métier d’auxiliaire de crèche

Le secteur de la Petite Enfance est l’un des plus importants en France. Du fait, de la forte natalité sur le territoire, les structures d’accueil pour les jeunes enfants comme les crèches par exemple, se remplissent très rapidement en début d’année. Les besoins en terme de personnel sont donc en augmentation. Voici tout ce que vous devez savoir sur le métier d’auxiliaire de crèche.

Qu’est-ce qu’un auxiliaire de crèche ?

Rôles et responsabilités

Aussi appelée agent de crèche, elle exerce son activité sous l’autorité d’un directeur ou d’une directrice, et généralement d’une auxiliaire de puériculture.

Son rôle est d’assurer et de veiller au bien-être des enfants en les accompagnant tout au long de leur journée.

Pour mener à bien cela, l’auxiliaire de crèche va devoir réaliser différentes tâches. Les voici :

  • Se charger de l’accueil collectif et individuel des petits bouts ainsi que de leurs parents,
  • Réaliser régulièrement des états de santé et d’hygiène,
  • Accompagner les jeunes enfants dans tous leurs déplacements,
  • Assister les tout-petits pendant la sieste, les ateliers et les activités d’éveil afin de garantir leur épanouissement,
  • Assurer la sécurité durant les périodes de jeu, de restauration et des autres animations,
  • S’occuper de l’entretien des espaces de vie de la crèche.

Les qualités et compétences nécessaires

Pour travailler au quotidien avec des enfants et pouvoir réaliser les missions citées ci-dessus, il est impératif de disposer de certaines qualités et de certaines compétences. Les voici :

Les qualités essentielles :

  • Faire preuve de dynamisme,
  • Avoir de la patience,
  • Être disponible,
  • Avoir le sens des responsabilités.

Les compétences que doit détenir un agent de crèche :

  • Être capable de mettre en place des activités favorables au développement et à l’éveil des tout-petits,
  • Être en mesure de reconnaître les besoins des enfants (de 0 à 3 ans),
  • Connaitre les différentes techniques liées à l’hygiène, la propreté et la sécurité,
  • Savoir repérer les signaux indiquant un mal-être et savoir réagir en conséquence.

Les formations pour devenir auxiliaire de crèche

Pour devenir auxiliaire de crèche et travailler avec de jeunes enfants, il est indispensable de se former afin d’acquérir les connaissances nécessaires pour répondre avec succès, aux missions demandées.

La voie la plus courante pour devenir agent de crèche est d’obtenir le CAP AEPE (Accompagnement Éducatif de la Petite Enfance). Ce diplôme d’État permet, en effet, d’être considéré comme un professionnel du domaine de la Petite Enfance ayant toutes les compétences pour s’occuper de petits bouts âgés en 0 et 6 ans.

Le Centre Européen de Formation vous propose une formation CAP AEPE qui vous permet d’étudier, à distance, à votre rythme en fonction de vos contraintes personnelles et professionnelles.

Perspectives de carrière et évolution professionnelle

Les professionnels de la Petite Enfance sont généralement amenées à évoluer. Ainsi, dans un second temps, elles peuvent s’orienter vers le métier d’ATSEM (Agent Territorial Spécialisé des Écoles Maternelles) ou encore celui d’éducateur d’enfants.

En accumulant de l’expérience et en poursuivant des formations complémentaires, les professionnels peuvent accéder à des postes de responsabilité comme coordinateur de crèche, éducateur de jeunes enfants, ou encore directeur d’établissement.

L’évolution peut également prendre la forme d’une spécialisation dans des domaines spécifiques comme la pédagogie Montessori, l’accompagnement d’enfants en situation de handicap ou le soutien à la parentalité. Ces spécialisations peuvent ouvrir des portes vers des rôles de consultant ou de formateur pour d’autres professionnels de la petite enfance, augmentant ainsi les opportunités de carrière tout en contribuant à la qualité globale de l’accueil de la petite enfance.

Le salaire de l’auxiliaire de crèche

Le salaire de l’auxiliaire de crèche varie en moyenne entre 1 500 et 1 700€ bruts par mois. Pour les débutants, le salaire peut augmenter avec l’ancienneté, les formations complémentaires et l’acquisition de responsabilités supplémentaires.

Les structures privées peuvent offrir des salaires légèrement supérieures, tandis que le secteur public suit généralement les grilles salariales établies par les conventions collectives.

Environnement de travail

L’environnement de travail d’un auxiliaire de crèche est dynamique et exigeant, offrant une expérience professionnelle unique au cœur du développement de la petite enfance. Les auxiliaires de crèche travaillent principalement dans des structures d’accueil dédiées aux enfants de 0 à 3 ans, comme les crèches publiques, privées, les micro-crèches, ou encore au sein de structures associatives. Chacun de ces cadres propose des spécificités qui influencent le quotidien professionnel, depuis le nombre d’enfants accueillis jusqu’aux méthodes pédagogiques privilégiées.

FAQ MÉTIER AUXILIAIRE DE CRECHE

Quel niveau d’étude est requis ?

Pour devenir auxiliaire de crèche, suivre une formation dans le but d’obtenir un diplôme d’État comme le CAP Accompagnant Éducatif Petite (AEPE), est souvent requis. Des formations spécifiques en petite enfance peuvent également être valorisées.

Les auxiliaires de crèche travaillent-ils uniquement dans des crèches ?

Bien que la majorité travaille dans des structures d’accueil comme les crèches, certains peuvent également travailler en tant qu’assistants maternels à domicile, dans des centres de loisirs sans hébergement (CLSH), ou dans des structures d’accueil spécialisées.

Quelle est la différence entre un auxiliaire de crèche et un éducateur de jeunes enfants ?

L’auxiliaire de crèche se concentre sur les soins quotidiens et l’animation d’activités, tandis que l’éducateur de jeunes enfants a une fonction plus globale, incluant la conception de projets éducatifs et le suivi du développement psychomoteur et affectif des tout-petits.

Quelles différences entre les métiers d’auxiliaire de crèche et d’auxiliaire de puériculture ?

L’auxiliaire de crèche se concentre sur l’accompagnement quotidien et l’éveil des enfants en structure collective, principalement à travers des animations éducatives et ludiques, nécessitant souvent un CAP Petite Enfance. L’auxiliaire de puériculture, ayant suivi une formation spécifique sanctionnée par le Diplôme d’État (DEAP), est spécialisée dans les soins médicaux et de santé des enfants, pouvant travailler tant en crèche qu’en milieu hospitalier. La principale distinction réside donc dans le niveau de spécialisation en soins de santé pour l’auxiliaire de puériculture, par rapport à une orientation plus éducative et ludique pour l’auxiliaire de crèche.

Quelles sont les heures de travail typiques ?

Les horaires peuvent varier selon la structure, mais ils suivent généralement les heures d’ouverture des établissements, qui peuvent débuter tôt le matin et se terminer en fin de journée. Certains établissements peuvent également proposer des gardes en soirée ou des horaires flexibles pour s’adapter aux besoins des familles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *