Logo CEF
Cef learning
Demande de documentation

Recevez une brochure gratuite et sans engagement !

1Quelle formation vous intéresse ?
2Pour qui est cette brochure ?
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

Le blog du Centre Européen de Formation
éducateur jeune enfance
Publié le 17 mars 2023, par Simon

Éducateur de la jeune enfance : guide

L’éducateur jeune enfance est un professionnel de la petite enfance qui joue un rôle essentiel dans le développement et l’épanouissement des tout-petits. Ce métier est avant tout un métier de passion et de vocation, qui requiert des compétences techniques, relationnelles et pédagogiques spécifiques. Dans cet article, nous allons découvrir ce qu’est le métier d’éducateur / éducatrice de jeunes enfants, ses missions et ses responsabilités.

Fiche métier Éducateur de la jeune enfance

L’éducateur de jeunes enfants est un professionnel qui travaille dans des structures d’accueil de la petite enfance, telles que les crèches, les haltes garderies, les jardins d’enfants, etc. Il est chargé d’accueillir les enfants de 0 à 6 ans, de veiller à leur bien-être et à leur développement, de stimuler leur curiosité et leur créativité, et de favoriser leur socialisation.

Principales responsabilités :

  • Accueillir et prendre en charge les enfants de 0 à 6 ans
  • Élaborer et mettre en place des activités ludiques et éducatives adaptées à l’âge et aux besoins des enfants
  • Veiller à la sécurité physique et affective des enfants
  • Assurer leur hygiène, leur alimentation, et leur sommeil
  • Développer des relations de confiance et de coopération avec les parents des enfants accueillis, ainsi qu’avec les autres pros de la petite enfance (infirmiers, puéricultrices, etc.)
  • Participer à la mise en place du projet pédagogique de la structure
  • Évaluer le développement et les progrès des enfants, et en informer les parents

Compétences requises :

  • Bonne connaissance des besoins et des caractéristiques de développement des enfants de 0 à 6 ans
  • Compétences relationnelles et d’écoute
  • Aptitude à travailler en équipe
  • Sens de l’organisation et de l’observation
  • Créativité et capacité à élaborer des activités adaptées aux enfants
  • Patience et bienveillance

Formations pour devenir professionnel de la jeune enfance

Quelles sont les formations à suivre ?

Pour devenir professionnel de la jeune enfance, plusieurs formations sont possibles selon le métier que l’on souhaite exercer. Voici une liste des principales :

  • CAP Petite Enfance : Le CAP Petite Enfance est une formation de niveau V qui permet d’acquérir les aptitudes nécessaires pour travailler auprès des enfants de 0 à 6 ans. L’inscription au programme de cette formation permet de travailler à la fois des matières générales et des matières professionnelles telles que l’hygiène et la sécurité, l’alimentation de l’enfant, la psychologie de l’enfant, l’animation et l’éveil de l’enfant, etc.
  • Diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants (DEEJE) : c’est la formation qui permet de devenir éducateur de jeunes enfants. Cette formation dure 3 ans et alterne entre des périodes de formation théorique et des stages en milieu professionnel. Elle permet d’acquérir les compétences nécessaires pour travailler auprès des enfants de 0 à 6 ans dans des structures d’accueil.
  • Diplôme d’État de technicien de l’intervention sociale et familiale (DE TISF) : cette formation permet de devenir technicien de l’intervention sociale et familiale. Elle dure 2 ans et permet d’acquérir les aptitudes pour intervenir auprès des familles en difficulté, notamment en matière d’éducation des enfants.
  • Diplôme d’État d’auxiliaire de puériculture (DEAP) : cette formation permet de devenir auxiliaire de puériculture. Elle dure 10 mois et permet d’acquérir les compétences pour accompagner les enfants de 0 à 6 ans dans leur développement, leur hygiène, leur alimentation et leur éducation.

Quelles sont les étapes pour devenir un professionnel de la petite enfance ?

Il est important de ne pas brûler les étapes pour se lancer dans le secteur de la petite enfance. C’est un domaine qui demande de solides connaissances et également de l’expérience.

Voici les 3 niveaux nécessaires pour devenir professionnel de la jeune enfance :

  • Obtenir un diplôme : Pour travailler dans la petite enfance, il est nécessaire d’obtenir un diplôme. Comme expliqué dans le paragraphe précédent, les formations les plus courantes sont les diplômes d’État d’éducateur de jeunes enfants (DEEJE), de technicien de l’intervention sociale et familiale (DE TISF), d’auxiliaire de puériculture (DEAP) ou la formation Petite Enfance.
  • Acquérir de l’expérience : Il est important de se former tout au long de sa carrière, mais l’expérience professionnelle est également très importante. Les employeurs cherchent souvent des professionnels ayant une expérience significative dans le domaine de la petite enfance.
  • Respecter les obligations légales : Les pros de la petite enfance sont soumis à des obligations légales strictes en matière de santé, de sécurité et de protection de l’enfant. Il est donc important de respecter ces obligations pour exercer ce métier.

Point également très important du professionnel / de la professionnelle de la jeune enfance, il faut continuer à se former. Les métiers de la petite enfance évoluent en permanence. Il est donc important de réaliser des inscriptions régulières à certaines formations continues pour se mettre à jour sur les dernières techniques et pratiques dans ce domaine.

Quels sont les autres noms pour le poste d’éducateur de la jeune enfance ?

Le métier d’EJE peut être appelé différemment selon les structures d’accueil ou les contextes professionnels. Voici quelques noms alternatifs pour désigner ce poste :

  • Éducateur / Éducatrice de la petite enfance
  • Éducateur / Éducatrice de la petite enfance
  • Éducateur / Éducatrice de jeunes enfants
  • Éducateur / Éducatrice de la petite enfance et de la jeunesse
  • Éducateur / Éducatrice de la petite enfance et de la vie sociale
  • Animateur / Animatrice petite enfance
  • Accompagnateur Accompagnatrice de la petite enfance

Quel salaire pour ce métier ?


Les salaires des métiers de la petite enfance peuvent varier selon le poste occupé. Le salaire d’un éducateur de jeunes enfants varie en fonction de différents critères tels que son expérience professionnelle, la structure dans laquelle il travaille, la région géographique, etc. En moyenne, un éducateur de jeunes enfants débutant peut gagner environ 1 500 euros net par mois, tandis qu’un éducateur jeune enfance confirmé peut gagner entre 1 800 et 2 200 euros net par mois.

Cependant, il convient de noter que ces chiffres ne sont donnés qu’à titre indicatif et qu’ils peuvent varier considérablement d’une région à l’autre ou selon le type de structure. Le métier d’éducateur de jeunes enfants est avant tout une vocation et les professionnels choisissent souvent ce travail pour la richesse de son contenu et l’importance de son rôle dans la société

Carrière dans la petite enfance

Comment démarrer et progresser dans une carrière de la jeune enfance ?

Pour démarrer un travail dans la petite enfance, il est primordial de suivre une formation adaptée au métier que vous souhaitez exercer. Bien entendu, se former c’est bien, mais acquérir de l’expérience c’est encore mieux. Durant la formation que vous décidez de suivre, n’hésitez pas à en profiter pour réaliser des stages dans différentes structures avec des enfants d’âges différents, pour améliorer votre pratique.

Si vous souhaitez aller plus loin sur la partie pratique, il est possible d’opter pour une formation en apprentissage. En effet, l’apprentissage ou l’alternance représente un vrai plus pour intégrer le marché du travail.

Une fois ces solides bases acquises, nous vous recommandons de vous tenir informé des évolutions de la profession (changements politiques, nouvelles approches pédagogiques), et travailler sur vos compétences professionnelles (patience, empathie, capacité à travailler en équipe.)

Avantages d’être éducateur / éducatrice de jeune enfant

Choisir l’emploi d’éducateur de jeunes enfants c’est choisir un métier gratifiant car il vous permet de contribuer au développement et au bien-être des enfants. Ce poste offre également une grande variété de tâches et d’activités à réaliser avec les enfants.

De plus, les horaires de travail des éducateurs de la petite enfance sont souvent flexibles, ce qui peut être un bel avantage pour les personnes ayant des contraintes personnelles ou familiales. Quant au secteur, nous avons à faire à une pénurie de professionnels de la petite enfance, ce qui augmente la recherche de profils comme les éducateurs de la jeune enfance et offre des opportunités d’emploi stables et sécurisées.

Ils peuvent également évoluer dans leur carrière en se spécialisant dans un domaine particulier, en devenant responsable de structures, formateurs ou coordinateurs de projet.

Inconvénients d’être éducateur de la jeune enfance

Comme tout emploi, le métier d’éducateur de jeunes enfants présente également certains inconvénients.
Tout d’abord, physiquement : l’EJE est toujours en mouvement durant sa journée de travail. Il doit souvent porter à bras les enfants, ou se mettre à genoux pour être à leur hauteur… Tout cela peut causer de la fatigue ainsi que des problèmes de genoux ou de dos.

Ensuite, psychologiquement : l’éducateur jeune enfance a une grosse charge émotionnelle car il travaille avec des enfants qui ont besoin d’une attention constante et d’un suivi étroit. En plus, de sa grande responsabilité dans la sécurité, le bien-être et l’épanouissement des enfants. Ils doivent donc être en permanence vigilants et respecter des règles et des protocoles stricts, et certaines situations peuvent être stressantes, comme un enfant en crise ou des parents inquiets.

Compétences requises pour travailler dans la jeune enfance

En plus d’une bonne formation, il est nécessaire de disposer de certaines qualités pour travailler dans la petite enfance. Par exemple :

  • Communication : Les professionnels de la petite enfance doivent être en mesure de communiquer efficacement avec les enfants, leurs parents et leurs collègues. Une bonne communication permet de comprendre les besoins des enfants et de communiquer des informations importantes à la famille.
  • Observation : Les professionnels de la petite enfance doivent être attentifs aux comportements des enfants pour détecter les signes de stress, de malaise ou de problèmes de développement.
  • Patience : Les professionnels de la petite enfance doivent être patients et compréhensifs face aux comportements parfois difficiles des enfants.
  • Créativité : Les professionnels de la petite enfance doivent être en mesure de proposer des animations ludiques et éducatives pour stimuler le développement des enfants.
  • Organisation : Les professionnels de la petite enfance doivent être capables de planifier et d’organiser des animations et des tâches quotidiennes pour assurer un environnement sûr et structuré pour les enfants.
  • Sens de l’écoute : Les professionnels de la petite enfance doivent être à l’écoute des enfants pour mieux comprendre leurs besoins et leurs intérêts. Mais ils doivent également être à l’écoute de sa famille.
  • Connaissance du développement de l’enfant : Les professionnels de la petite enfance doivent avoir une bonne connaissance des différentes étapes du développement de l’enfant pour pouvoir adapter leurs activités en conséquence.
  • Capacité à travailler en équipe : Les professionnels de la petite enfance doivent être capables de travailler en équipe avec d’autres professionnels pour assurer une continuité de la prise en charge des enfants.

Employeurs pour les éducateurs de la jeune enfance

Les enfants de 0 à 6 ans peuvent être accueillis de différentes façons, en fonction du choix des parents. On distingue traditionnellement l’accueil collectif et l’accueil individuel.

L’éducateur de jeunes enfants peut obtenir un emploi pour des garderies ou des centres de la petite enfance, des écoles maternelles, des programmes de garde à domicile, des centres de santé, des associations, des crèches ou encore des haltes garderies.

.

Métiers similaires à éducateur jeune enfance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *