Recevez une brochure GRATUITE et SANS ENGAGEMENT !
1Quelle formation vous intéresse ?
2Dites-nous-en un peu plus sur vous
3Sur quel email allons-nous vous envoyer votre doc ?
4Comment vous joindre ?

L’auxiliaire de vie n’est pas un infirmier

Publié le 27 février 2013, par Amandine

Grâce à l’aide d’un auxiliaire de vie, les personnes en difficulté, notamment malades, handicapées ou âgées, peuvent rester à la maison. Toutefois, l’auxiliaire ne remplace pas un infirmier.

l'auxiliaire de vie n'est pas un infirmier

 

Les rôles et attributions de l’auxiliaire de vie

 Les personnes dépendantes souhaitant un maintien à domicile ont besoin d’un auxiliaire de vie pour mener une vie « normale ». Il s’agit notamment des personnes âgées, malades et/ou handicapées. L’auxiliaire a pour rôle de faciliter le quotidien de la personne dont elle a la charge et de l’aider dans les actes banals de la vie courante. Il l’aide par exemple dans les soins d’hygiène, notamment la toilette et l’habillement. Il l’aide également à se déplacer, à faire les courses, à préparer ses repas, à s’occuper de sa maison.
 
L’auxiliaire de viene doit jamais imposer son autorité à la personne dépendante. Il peut néanmoins proposer et suggérer. Son rôle concerne également l’aide aux loisirs. Comme une personne dépendante ne peut sortir ou se divertir seule, la présence d’un auxiliaire lui offre de nombreuses possibilités de loisir pour rester en contact avec ses proches, et participer à la vie sociale.

L’auxiliaire de vie n’est pas un infirmier

 Même si l’auxiliaire de vie doit veiller au bien-être et à la santé de la personne dépendante qu’elle voit au quotidien, il ne remplace pas un infirmier. Il a seulement un rôle de surveillance et de prévention sanitaire. Il peut effectuer les soins préventifs d’escarres, s’assurer de la bonne prise des médicaments ou encore accompagner la personne dépendante chez le médecin.
 
L’auxiliaire de vie n’a pas la même fonction qu’un aide-soignant. Il ne s’agit pas d’un même métier ; les compétences et les formations sont différentes. Par conséquent, il n’est pas en mesure d’effectuer un quelconque geste médical sur une personne dépendante. Si le patient a besoin d’une intervention médicale quotidienne, c’est un infirmier à domicile qui s’en charge.